La Chine va lancer une enquête anti-concurrentielle visant Google, filiale d’Alphabet, soupçonnée de profiter de la position dominante de son système d’exploitation Android pour limiter la concurrence de sociétés chinoises, dont Huawei.

D’après l’agence de presse britannique, Reuters, citant deux personnes proches du dossier, la décision d’ouvrir une enquête pourrait intervenir en octobre, suite aux dépôt d’une plainte du géant chinois des télécommunications Huawei.

Le principal régulateur du marché chinois a demandé au Conseil d’État (gouvernement chinois) d’ouvrir une enquête, selon les mêmes sources.

Cette affaire s’inscrit dans le contexte des vives tensions commerciales entre Pékin et les Etats-Unis.

En pleine campagne pour sa réélection, le président américain Donald Trump s’est attaqué à plusieurs fleurons chinois comme Huawei et ByteDance, propriétaire de TikTok, considérés comme une menace pour la sécurité des Etats-Unis.