La Mongolie partage une longue frontière avec la Chine et son gouvernement a décidé de fermer les points de passages routiers, afin d’éviter une contamination par le nouveau coronavirus.

Oulan-Bator est le premier pays voisin de la Chine à fermer sa frontière avec la Chine, même si les liaisons ferroviaires et aériennes sont toujours ouvertes.

Le vice-Premier ministre mongol Enkhtuvishin Ulziisaikhan a également annoncé le 26 janvier que le pays fermait ses écoles et universités jusqu’au 2 mars.

La Mongolie n’a pour l’heure enregistré aucun cas de contamination par l’épidémie de pneumonie virale qui a infecté des milliers de personne en Chine et dans le monde.

Le Premier ministre mongol a expliqué avoir pris cette décision après l’apparition de cas confirmés en Mongolie-intérieure, région chinoise frontalière de la Mongolie.

«Les manifestations publiques sont interdites», a ajouté le chef du gouvernement, précisant que les événements sportifs devraient être annulés et les salles de jeux seront fermées.