La réforme du système d’assurance médicale va s’accélérer

par | Mar 6, 2020 | Santé, SOCIETE

Le Comité central du PCC et le Conseil des Affaires d’Etat ont publié le 5 mars une directive sur l’approfondissement de la réforme du système d’assurance médicale du pays.

Cette directive vise à « poursuivre la mise en œuvre des décisions et des plans pris lors du 19e Congrès national du PCC sur la construction d’un système d’assurance médicale aux caractéristiques chinoises, ainsi qu’à résoudre les problèmes de développement déséquilibré et insuffisant de l’assurance médicale« , selon les autorités.

« L’objectif de la réforme est de mettre en place un système de sécurité médicale centré sur l’assurance médicale de base et soutenu par l’aide médicale d’ici 2030 », indique la directive.

Elle souhaite améliorer le mécanisme d’assurance de traitement, notant qu’une assurance de traitement juste et modérée est une exigence intrinsèque pour améliorer le bien-être du peuple.

Le mécanisme d’assurance des frais médicaux en cas d’épidémies majeures doit être amélioré, avec des mesures telles que la publication de politiques spéciales de paiement d’assurance médicale pour garantir que les institutions médicales peuvent fournir des soins avant de les facturer et que les soins ne seront pas affectés par les préoccupations des patients concernant les frais.

D’ailleurs, les frais de traitement médical des patients atteints au nouveau coronavirus seront couverts par l’assurance maladie et le fonds budgétaire, a annoncé mi-février l’Administration nationale de l’assurance maladie.

« Les patients confirmés et suspectés d’être infectés peuvent recevoir leur traitement avant le règlement de leurs dépenses », a indiqué Xiong Xianjun, responsable de l’administration. « Les frais seront couverts par l’assurance maladie de base, l’assurance contre les maladies graves et l’aide médicale, tandis que le reste fera l’objet de subventions du fonds budgétaire », a précisé ce dernier.

Par ailleurs, l’assurance maladie a couvert temporairement les médicaments et les services médicaux pour le diagnostic de COVID-19 et le programme de traitement formulé par la Commission nationale de la Santé, a-t-il ajouté.

Or la nouvelle directive exhorte à une amélioration du mécanisme de fonctionnement du financement de l’assurance médicale, et propose des méthodes pour mettre en place un mécanisme efficace et efficient pour le paiement de l’assurance médicale.

Le document présente également le contrôle des fonds, la réforme du côté de l’offre de services médicaux, les services de gestion publique et d’autres questions concernant le système d’assurance médicale du pays.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :