Bonjour, retrouvez l’essentiel de l’actualité du 16 décembre 2019 : 79% des chinois préoccupés par les fuites de données sur la reconnaissance faciale ; le marché du travail est resté stable entre janvier et novembre 2019 …

CULTURE

– Les départements de l’information et de la culture du pays organiseront différentes activités culturelles sur le thème du « rêve chinois » pour le public pendant les prochaines vacances du Nouvel An et de la fête du Printemps. Il s’agira de mobiliser des auteurs et des artistes pour animer des activités culturelles et créer des œuvres d’art pour le plus grand nombre pendant les vacances. L’objectif de la campagne est de donner confiance à la population dans l’objectif de construire une société modérément prospère à tous égards et de créer une atmosphère chaleureuse et festive, indique la circulaire.

ÉCONOMIE

– La production industrielle a progressé de 6,2% en novembre en rythme annuel, alors que les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une hausse de 5,0%. Les ventes au détail ont augmenté de 8,0% en rythme annuel en novembre, à un rythme supérieur au consensus qui ressortait à 7,6%.
– La croissance des investissements en actifs immobilisés a ralenti à 5,2% entre janvier et novembre 2019. Les économistes s’attendaient à une hausse stable par rapport à celle enregistrée sur les dix premiers mois de l’année (+5,2%).
– Les prix de l’immobilier neuf ont augmenté de 0,3% en novembre par rapport à octobre, selon les calculs de Reuters à partir des données publiées par le Bureau national de la statistique. Cette hausse des prix de l’immobilier neuf, pour un 55e mois consécutif, est la plus faible enregistrée depuis février 2018. Sur une base annuelle, l’augmentation des prix dans les 70 principales agglomérations a ralenti en novembre, avec une progression de 7,1%, contre 7,8% en octobre.
– Le marché du travail est resté stable entre janvier et novembre 2019, a annoncé le Bureau d’Etat des statistiques. Un total de 12,79 millions de nouveaux emplois ont été créés dans les zones urbaines sur cette période, dépassant l’objectif qui était de créer plus de 11 millions d’emplois pour l’ensemble de l’année, selon le bureau.

MONDE

– Qu Dongyu, directeur général de la FAO, a déclaré que la Chine a fait « un miracle » pour parvenir à la sécurité alimentaire, nourrissant 22% de la population mondiale avec 7% des terres arables du monde.
– Renforcement de la coopération entre les ministres des affaires étrangères Wang Yi et Ine Eriksen Soreide, en marge de la 14e Réunion des ministres des Affaires étrangères du Dialogue Asie-Europe (ASEM). Approfondissement de la coopération pragmatique dans le cadre de l’Initiative la Ceinture et la Route et accès au marché norvégien des entreprises chinoises.
– Le ministre des affaires étrangères Wang Yi a déclaré que la coopération entre la Chine et les pays d’Europe centrale et orientale (PECO) entrait dans une nouvelle phase de développement. S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec le vice-Premier ministre slovène et ministre des Affaires étrangères Miro Cerar, il a indiqué que la coopération Chine-PECO (coopération 17+1) va s’étendre dans de nouveaux domaines tels que l’économie numérique, l’intelligence artificielle, la technologie financière, les sciences de la vie et la protection de l’environnement.

OPINIONS

– « La Chine et l’Union européenne (UE) devraient défendre résolument le multilatéralisme et conférer plus de stabilité au monde, alors que l’unilatéralisme et la politique de la force y font rage », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Wang Yi, lors d’une rencontre avec le haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, en marge de la 14e Réunion des ministres des Affaires étrangères du Dialogue Asie-Europe (ASEM).
«N’ayant pas vu les détails de cet accord préliminaire, il est évidemment difficile de voir quels en seraient les avantages pour chaque pays. […] Quoi qu’il en soit, nous avons apparemment obtenu au moins quelques concessions de la part de la Chine», a constaté dans un entretien accordé à Sputnik, Michael Englund, économiste en chef chez Action Economics, une société de services financiers basée en Californie. «Je pense que tout cela devrait être considéré comme un gagnant-gagnant qui laisse toutefois les États-Unis dans une position plus forte pour négocier à l’avenir. On parlerait donc d’une victoire nette pour les États-Unis par rapport à notre situation avant le début de la guerre commerciale», a poursuivi l’économiste.
« La Chine a un grand potentiel de croissance économique malgré les différents défis auxquels elle est confrontée sur le front international, et elle maintiendra une croissance économique prospère tant que les réformes seront menées avec compétence », a déclaré Li Daokui, directeur du Centre pour la Chine dans l’économie mondiale (CCWE) à l’École d’économie et de gestion de l’Université Tsinghua, lors d’un forum annuel organisé le 14 décembre à Beijing par le Centre chinois pour les échanges économiques internationaux (CCIEE). « Il est absolument possible que l’économie chinoise enregistre une croissance située autour de 6% l’année prochaine », a-t-il affirmé.

SCI/TECH

– Selon un récent sondage mené auprès de 6 100 citoyens, 79% des chinois se disent préoccupés par les fuites de données sur la reconnaissance faciale, tandis que 39 % préfèrent les « méthodes traditionnelles » pour faire les choses plutôt que la technologie de reconnaissance faciale. Environ 40% s’indiquent de ne pas savoir comment leurs données faciales sont stockées et 83% espèrent que les opérateurs leur fourniront un moyen pratique de vérifier et de supprimer leurs données faciales

TAÏWAN

– Bocchit Edmond, ministre des affaires étrangères d’Haïti met la coopération bilatérale entre Haïti et Taïwan (République de Chine) dans les priorités du gouvernement pour son développement. «La coopération entre Taïwan et Haïti est bénéfique aux deux pays et aux deux peuples, parce qu’elle est fondée non seulement sur l’amitié et la confiance, mais sur des valeurs communautaires partagées. (…) L’apport technique et financier de Taïwan est incontestable dans différents domaines stratégiques de développement socio-économique allant de l’agriculture et de l’énergie à l’éducation et aux infrastructures sanitaires et routières. Haïti considère Taïwan comme un partenaire essentiel dans ses plans de développement.»