Fondée le 1er juillet 1988, la revue Qiushi (求是 ; littéralement : «  Rechercher la vérité») est tiré chaque année à plus de 1,8 million d’exemplaires. Avant ce titre, Hongqi (Drapeau Rouge) avait commencé sa publication en 1958, jusqu’en 1988.

Lors du 60ème anniversaire de la publication, le président chinois Xi Jinping a envoyé une lettre de félicitations à la revue, qui est publié par le Comité central du Parti communiste chinois (PCC).

Le nom du journal vient du proverbe «Rechercher la vérité à partir des faits», une des théories centrales de Deng Xiaoping. Les caractères chinois présents sur le logo du journal ont d’ailleurs été dessinés par Deng Xiaoping lui-même. La version anglaise a été lancée en 2009.

Le journal Qiushi «sert de plate-forme pour la publication et l’interprétation des politiques du parti au pouvoir en Chine. En examinant constamment la théorie du développement, le développement routier et le modèle de développement de la Chine, le magazine est considéré comme un canal pratique par lequel les lecteurs chinois et étrangers peuvent mieux comprendre les affaires de la Chine», indique la présentation du journal sur son site.

En juin 2016, Zhu Tiezhi, 56 ans, rédacteur en chef adjoint de Qiushi s’est suicidé, entrainant une série de polémique. Selon un article du magazine Caixin, Zhu Tiezhi était «déprimé par les conflits idéologiques au sein du Parti entre les réformistes et les partisans de plus en plus virulents d’une ligne conservatrice en accord avec les mots d’ordre du président Xi Jinping».

Dans sa lettre, Xi Jinping a indiqué que Qiushi représentait un front idéologique et théorique important du Comité central du PCC pour diriger le travail du Parti et du pays. Saluant «l’exploration laborieuse et les efforts inlassables de la revue dans la recherche et la communication relatives aux théories du Parti», il a mit en avant «l’importance de suivre étroitement le Comité central en termes de pensée, d’orientation politique et d’actions».

Le président a appelé le personnel de la revue «à maintenir une direction politique et un ton corrects dans la communication publique», et à «associer la théorie et la pratique (…), à apporter de nouvelles et de plus grandes contributions pour consolider le rôle directeur du Marxisme dans l’idéologie et solidifier la base théorique commune pour que le Parti tout entier et le peuple chinois de tous les groupes ethniques travaillent main dans la main et avec ardeur».

D’ailleurs, le site du journal précise qu’il rend «compte de la vie politique, économique et sociale de la Chine, Qiushi Journal accorde une grande place à l’analyse théorique et à la révision des progrès de la Chine, contribuant ainsi à l’enrichissement de la théorie chinoise du développement».

D’ailleurs, le journal est rédigé en grande partie par «une légion d’auteurs éminents», venant des ministères et des universités de renom. Environ 60% des articles sont écrits par le Parti et les dirigeants de l’Etat ainsi que les hauts fonctionnaires au niveau ministériel ou provincial.