samedi, février 24

Étiquette : Comité central

La Chine révèle ses objectifs économiques pour les 15 prochaines années
PCC, POLITIQUE

La Chine révèle ses objectifs économiques pour les 15 prochaines années

La Chine a dévoilé plus de détails sur ses plans pour le développement économique, social et politique du pays au cours des 15 prochaines années. La Chine a étoffé un cadre général convenu lors d'une réunion clé des hauts responsables du Parti communiste chinois, a rapporté Caixin. Le texte intégral de la proposition décidée à la 5ème séance plénière du 19e Comité central du PCC, définissant les objectifs du plan quinquennal 2021-2025 (FYP) et les objectifs et priorités à plus long terme jusqu'en 2035, a été publié par le Comité central. Le document comprend une explication du président Xi Jinping qui a mis en évidence certains des thèmes clés tels que le développement de haute qualité, la stratégie de double circulation et les objectifs spécifiques que le parti souhaite que le pa...
Xi Jinping : Face aux risques, la Chine atteindra ses objectifs
PCC, POLITIQUE

Xi Jinping : Face aux risques, la Chine atteindra ses objectifs

Le président chinois Xi Jinping a mit en garde contre l'augmentation des "risques", assurant que la Chine sera une société moyennement prospère au premier semestre 2021. Ce dernier a fait ces déclarations en commentant les recommandations du Parti communiste de Chine (PCC) pour les cinq prochaines années. Xi Jinping, également secrétaire général du Comité central du PCC, a appelé à assurer à la fois le développement et la sécurité dans un discours explicatif sur les propositions du Comité central du PCC. Xi Jinping et le Comité central du PCC ont conclu fin octobre une réunion de quatre jours sur les objectifs de politique économique et sociale pour les cinq prochaines années. Ces propositions feront parties du nouveau plan quinquennal de développement et des objectifs à lon...
Le Parti Communiste Chinois compte plus de 91 millions de membres
PCC, POLITIQUE

Le Parti Communiste Chinois compte plus de 91 millions de membres

Le Parti communiste chinois (PCC) comptait plus de 91,91 millions de membres à la fin de l'année 2019, soit une augmentation nette de 1,32 million par rapport à 2018. Le Département de l'Organisation du Comité central du Parti communiste chinois a indiqué que le nombre d'organisations du Parti du niveau de base s'est élevé à plus de 4,68 millions, en augmentation de 71.000 par rapport à 2018. Les organisations de base du Parti comprenaient 249.000 comités du Parti du niveau de base, a indiqué le département dans un rapport. En 2019, le Parti communiste chinois a recruté plus de 2,34 millions de nouveaux membres, soit 289.000 de plus qu'en 2018. Parmi ces nouveaux membres, 45,6% étaient titulaires d'un diplôme universitaire de premier cycle ou supérieur, et 80,3% étaient âgés de 3...
Plus de 90 millions de chinois sont au PCC
PCC, POLITIQUE

Plus de 90 millions de chinois sont au PCC

Le nombre des membres du Parti communiste chinois (PCC) a dépassé les 90 millions, a d'après le Département de l'Organisation du Comité central du PCC. Le parti possédait 90,59 millions de membres dans 4,61 millions d'organisations de niveau primaire du Parti à la fin 2018, a noté le département dans un rapport publié le 30 juin, à la veille de l'anniversaire de la fondation du Parti. Le nombre de membres et d'organisations du Parti étaient respectivement en hausse de 1,03 million et de 39.000 sur un an, selon les données. En 2018, le PCC a recruté près de 2,06 millions de nouveaux membres, soit 72.000 de plus qu'en 2017. Parmi ces nouveaux membres, 44,9% détiennent des diplômes d'école supérieure spécialisée ou des diplômes supérieurs, et 80% étaient âgés de moins de 35 ans. ...
Le Ministère de la Défense nationale (RPC)
Comprendre la Chine

Le Ministère de la Défense nationale (RPC)

Le ministère de la Défense nationale (中国国防部) de la République Populaire de Chine est un ministère sous l’autorité du Conseil des affaires de l’État. Dirigé par le ministre de la Défense nationale, ce ministère n’a aucune autorité sur l’Armée populaire de libération, qui est subordonnée à l’autorité de la Commission militaire centrale (CMC). Son rôle est de tenir lieu de bureau de liaison avec les militaires étrangers. Le ministre est toujours un officier militaire et en général un vice-président de la CMC. Créé lors de la première session de la Ie Assemblée populaire nationale en 1954., il a pour attributions principales de gérer de façon unifiée l'édification des forces armées du pays entier. Il s'agit de l'enrôlement des forces armées, leur structuration, leur équipement...
Les départements généraux de la Commission militaire centrale
Comprendre la Chine

Les départements généraux de la Commission militaire centrale

Ils comprennent l'Etat-major général, le Département politique général, le Département général de l'Intendance et le Département général de l'Equipement, qui sont à la fois ses organismes fonctionnels et les organes de direction du travail militaire, politique, logistique et de l'équipement de toute l'armée. La principale mission de ces départements est de garantir la réalisation des décisions stratégiques, et des principes et mesures politiques concernant les combats et la construction de l'armée. L'Etat-major général est l'organe de direction militaire chargé d'organiser et de diriger la construction militaire des forces armées du pays, et d'organiser et de commander leurs opérations militaires. Il comprend des sections chargées respectivement du combat, du renseignement, de la ...
La  Commission militaire centrale
Comprendre la Chine

La Commission militaire centrale

Le nom de Commission militaire centrale (CMC) (中央军事委员会 - Zhōngyāng Jūnshì Wěiyuánhuì) est l’organe militaire suprême de l’Etat, et est chargée de diriger les forces armées du pays entier. Elle est formée du président, des vice-présidents et des membres et exerce le système de responsabilité du président. Elle a un mandat de cinq ans, rééligible, et dirige toutes les forces armées du pays, y compris l'Armée Populaire de Libération de Chine, la police armée populaire de Chine et la milice populaire. La CMC fait référence à deux organismes au sein de la Chine (RPC), la commission militaire centrale de Chine, et la commission militaire centrale du Parti communiste chinois, généralement considérées comme étant une même entité. Elle exerce le commandement sur l'Armée populaire de li...
Le Bureau politique (ou Politburo)
Comprendre la Chine

Le Bureau politique (ou Politburo)

Le Bureau politique (ou Politburo) du Comité central du Parti et son Comité permanent, est un groupe de 19 à 25 personnes élues par le Comité central du PCC pour diriger le Parti communiste chinois. Les membres les plus importants siègent au Comité permanent du bureau politique du Parti communiste chinois. Ils sont élus par la session plénière du Comité central. Ces 19-25 personnes détiennent des postes importants dans les institutions de l'État et de l'armée. Tous les 5 ans, le Bureau politique propose les orientations politiques du Parti et suggère les nominations des plus hauts dirigeants au congrès du Parti communiste qui les entérine. Le Bureau politique dirige le Parti communiste chinois. Le Bureau politique du Comité central et son Comité permanent exercent les fonctions et ...
Le Comité central du PCC
Comprendre la Chine

Le Comité central du PCC

Le Comité central du Parti communiste chinois (chinois : 中国共产党中央委员会 pinyin : Zhōngguó Gòngchǎndǎng Zhōngyāng Wěiyuánhuì) est la plus haute instance du PCC, entre deux sessions du congrès du PCC. Il élit pour cinq ans par le Congrès national du Parti, et exécute les résolutions prises par le congrès. Il dirige toutes les activités du Parti et représente le PCC dans ses relations extérieures, dans l'intervalle des sessions du Congrès national. Organigramme : Secrétaire général -> Comité permanent -> Bureau politique -> Comité central -> PCC Le Comité central n’exerce pas son autorité de la même manière qu’une assemblée législative. Il est un corps constitué très important car il est composé de tous les dirigeants du Parti, de l’État et des armées. Le Comité central a un spect...
Les cellules du parti revalorisées
PCC, POLITIQUE

Les cellules du parti revalorisées

Le Comité central du Parti communiste chinois (PCC) a publié une réglementation test sur le travail des cellules du Parti, afin d'en améliorer la qualité. Selon un communiqué publié par le Département de l'Organisation du Comité central du PCC, il s'agit de la première réglementation fondamentale et majeure sur le travail des cellules du Parti dans l'histoire du PCC, et la ligne directrice fondamentale sur l'édification des cellules du Parti de la nouvelle ère. Selon les statuts du PCC, "le recrutement des nouveaux adhérents doit se faire essentiellement au niveau de la cellule du Parti, en plaçant le critère politique à la tête de tous les critères d'admission et en suivant le principe de l'admission individuelle. (...) Les membres qui présentent le postulant doivent examiner méticul...
La revue Qiushi, 60 ans au service du Comité central du PCC
CULTURE, Médias/Net

La revue Qiushi, 60 ans au service du Comité central du PCC

Fondée le 1er juillet 1988, la revue Qiushi (求是 ; littéralement : «Rechercher la vérité») est tiré chaque année à plus de 1,8 million d'exemplaires. Avant ce titre, Hongqi (Drapeau Rouge) avait commencé sa publication en 1958, jusqu’en 1988. Lors du 60ème anniversaire de la publication, le président chinois Xi Jinping a envoyé une lettre de félicitations à la revue, qui est publié par le Comité central du Parti communiste chinois (PCC). Le nom du journal vient du proverbe «Rechercher la vérité à partir des faits», une des théories centrales de Deng Xiaoping. Les caractères chinois présents sur le logo du journal ont d’ailleurs été dessinés par Deng Xiaoping lui-même. La version anglaise a été lancée en 2009. Le journal Qiushi «sert de plate-forme pour la publication et l'interprét...
Xi Jinping veut combattre ce qui pourrait « saper » le pouvoir du PCC
PCC, POLITIQUE

Xi Jinping veut combattre ce qui pourrait « saper » le pouvoir du PCC

Le président Xi Jinping a appelé ce mercredi 18 octobre à combattre « les paroles et les actes » de nature à saper l'autorité du PCC au pouvoir. « Nous devons (...) nous opposer fermement à toute action qui porterait atteinte aux intérêts du peuple ou éloignerait le Parti et le peuple », a déclaré le secrétaire général du PCC, dans son discours d’ouverture du 19ème congrès national du PCC. « Si notre Parti parvient à unir et à mener le peuple (...) nous ferons face aux risques majeurs, surmonterons les obstacles », a-t-il ajouté, mettant en avant les "évolutions profondes et complexes" affectant le pays. « Les perspectives (de développement) sont radieuses mais il y a de graves défis à relever », a-t-il martelé. « Les camarades de tout le Parti doivent (...) se montrer vigilants, ...
Ouverture du 19ème Congrès du PCC
PCC, POLITIQUE

Ouverture du 19ème Congrès du PCC

Organisé tous les 5 ans, le congrès permet de renouveler les instances dirigeantes du parti : comité central (205 membres), bureau politique (25 membres) et comité permanent (politburo, 7 membres). Ce sera aussi l'occasion de renouveler le mandat du secrétaire général du PCC, Xi Jinping, également président de la République Populaire de Chine. Ce renouvellement des cadres est l'enjeu de ce congrès, car il montrera l'étendu du pouvoir de Xi Jinping au sein du parti et ses plans de succession. A l'instar de Mao Zedong, Xi Jinping souhaite intégrer sa pensée à la Constitution. Raison pour laquelle les amendements prévus à la charte du parti devraient définir si sa ligne idéologique d'instauration d'un socialisme à la chinoise sera prit en compte. Interrogé par Le Monde, le politolog...
Plus d’1 million de responsables sanctionnés
POLITIQUE

Plus d’1 million de responsables sanctionnés

1,34 million d’officiels de niveau municipal et 648 000 membres du PCC dans les régions rurales ont été sanctionnés depuis le lancement de la campagne de lutte contre la corruption de Xi Jinping, selon l'agence chargée de lutter contre la corruption (CCDI). Depuis le XVIIIème Congrès national du PCC en 2012, plus de 70 000 officiels au niveau du xian (quartier) ou supérieur ont fait l’objet d’une enquête pour des suspicions de corruption. Le président Xi Jinping va ouvrir le 18 octobre le Congrès du PCC, avec comme axe central la lutte anti-corruption. Lutter contre les tigres et les mouches Dès son investiture, il avait promis la chute d’officiels de haut niveau - surnommés les « tigres » - et de personnel au niveau de la base, surnommé les « mouches ». Cette campagne a surt...
Le PCC va changer de statut
PCC

Le PCC va changer de statut

Le Parti communiste chinois (PCC) devrait amender ses statuts lors de son prochain congrès national, le 18 octobre, d'après le Quotidien du Peuple. Ce changement de statut intervient alors que le président est devenu en octobre 2016, le "statut central" de Xi Jinping. Le PCC sera amendé en octobre Le Bureau politique du Comité central du PCC a discuté le 18 septembre d'un projet d'amendement des statuts lors d'une réunion présidée par Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC. Cet amendement se base selon le quotidien sur "la nouvelle situation et les nouvelles tâches" qui incombent au parti. Ainsi, le politburo pourra continuer à "promouvoir le développement du socialisme à la chinoise et l'édification du Parti". Le communiqué du Comité central précise que "l'a...
La pauvreté, priorité de Xi Jinping
SOCIETE

La pauvreté, priorité de Xi Jinping

Le gouvernement chinois a décidé de réduire le nombre de personne vivant dans la pauvreté, soit près de 70 millions de chinois d'ici 2020. Un objectif ambitieux, alors que le pays est l'un des plus inégalitaires. Selon l'Administration centrale, le gouvernement va tenter de sortir de la pauvreté "un million de personnes par mois". "Nous avons six ans pour éradiquer la pauvreté", a indiqué Hong Tianyun, directeur adjoint d'une commission chargée du développement et de la lutte contre la pauvreté. "Ce calendrier est très serré. En l'absence d'initiative particulière d'envergure, il sera extrêmement difficile de parvenir à cette mission", a admit ce dernier. Raison pour laquelle, "des autorités centrales aux autorités locales, la pression descend du haut vers le bas." Une pauvreté rurale endé...