L’activité manufacturière chinoise s’est contractée en novembre 2021, alors que la demande diminue, l’emploi baise et les prix augmentent. Ce contexte pèse sur les fabricants, selon une enquête privée publiée par Caixin.

L’indice PMI manufacturier calculé par Caixin/Markit est tombé à 49,9 en novembre, contre 50,6 le mois précédent. Il s’agit d’une croissance inférieure au consensus, qui ressortait à 50,5. La barre des 50 sépare la croissance de la contraction.

La Chine, qui a connu une reprise impressionnante après la pandémie de coronavirus, fait désormais face à un ralentissement de son secteur manufacturier, des problèmes d’endettement sur le marché immobilier et la reprise de l’épidémie de coronavirus.

Les résultats de cette enquête privée, qui se concentre davantage sur les petites entreprises des régions côtières, diffèrent de l’enquête officielle ayant montré que l’activité manufacturière a progressé pour la première fois en trois mois.

En novembre 2021, la production a augmenté pour la première fois en quatre mois, tandis que les nouvelles commandes se sont contractées, selon l’enquête. Un sous-indice des prix des intrants est tombé à 52,3 contre 65,1 le mois précédent, entraînant un ralentissement de l’inflation des prix à la production.

En effet, selon le Bureau d’Etat des Statistiques l’activité manufacturière en Chine a progressé de manière inattendue en novembre, enregistrant sa première hausse depuis août alors que les pressions sur les chaînes d’approvisionnement se sont atténuées et que les restrictions électriques ont été assouplies, un soulagement pour un secteur faisant face à une hausse des coûts des matières premières.

Selon des données officielles, l’indice PMI manufacturier s’est établi à 50,1 en novembre, contre 49,2 le mois précédent, alors que les analystes attendaient un rebond moins marqué (49,6). Le seuil de 50 sépare contraction et expansion de l’activité.

Dans le secteur des services, l’activité a progressé en novembre à un rythme moins important qu’en octobre, montrent les données du BES, alors que des mesures de confinement ont été imposées par endroits pour contrer des foyers de contamination au coronavirus.

L’indice PMI des services a reculé à 52,3 contre 52,4 en octobre. Réunissant l’activité dans les deux secteurs, l’indice PMI composite a progressé à 52,2 en novembre, après 50,8 en octobre.