Le chiffre d’affaires du marché des services de communication fixe à Hong Kong va diminuer à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 1,7%, selon GlobalData, cabinet d’analyse.

Le chiffre d’affaire est passé de 1,9 milliard de dollars (1,71 mds €) en 2020 à 1,7 milliard de dollars (1,53 mds €) en 2025, en raison d’une baisse constante des revenus des services voix fixes et haut débit fixes, selon GlobalData, société leader de données et d’analyse.

D’après le rapport « Hong Kong Telecom Operators Country Intelligence Report « de GlobalData, les revenus du haut débit fixe augmenteront de 3,4% d’une année sur l’autre en 2020.

Les revenus sont soutenus par une augmentation de l’utilisation résidentielle du haut débit parmi les consommateurs pour soutenir leur travail à domicile et les besoins de divertissement sur le Web durant le confinement dû au Covid-19.

Cependant, les revenus du haut débit fixe devraient diminuer par la suite à un TCAC de 0,9% entre 2020 et 2025, en ligne avec la baisse constante des niveaux de revenu moyen par utilisateur (ARPU) du haut débit.

Les revenus totaux de la voix fixe à Hong Kong baisseront également à un TCAC de 2,4% entre 2020 et 2025, en raison de la baisse des abonnements à commutation de circuits et de la baisse de l’ARPU voix.

Deepa Dhingra, analyste télécom chez GlobalData, a expliqué que « la fibre restera la technologie de pointe pour fournir des services haut débit fixes à Hong Kong pendant 2020-2025 ».

« Les lignes de fibre constitueront 86,0% du total des lignes à haut débit fixes en 2020, avec une part augmentant à 97,9% d’ici 2025, le gouvernement offrant des subventions aux opérateurs pour accélérer le déploiement de l’infrastructure du réseau de fibre », a indiqué l’analyste.

La société de technologie de l’information et des communications basée à Hong Kong, PCCW, « dirigera les segments de la voix fixe et du haut débit en 2020 ».

La société, connue pour être le propriétaire majoritaire de la société de télécommunications HKT Limited, « s’est concentrée sur l’expansion des services de fibre optique aux clients résidentiels afin de conserver sa position de leader sur le segment du haut débit fixe ».

« Il restera également le premier fournisseur de services vocaux fixes tout au long de la période de prévision, principalement en raison de sa forte implantation dans les segments des services à commutation de circuits et VoIP », a indiqué Deepa Dhingra.