Le Coronavirus a accéléré la digitalisation de l’économie Chinois et mondiale ainsi que la généralisation des moyens de paiement cashless. L’hygiène devrait donc devenir l’argument ultime en faveur des paiements électroniques chinois, déjà plébiscités par les touristes Chinois pour leurs aspects pratiques et sûrs.

94% des touristes chinois préfèrent le paiement mobile aux espèces ou cartes de crédit. 93% se disent même être prêts à dépenser plus si le paiement mobile leur était proposé, d’après un étude Nielsen.

Sans compter que l’Organisation mondiale de la santé (OMS), recommande d’utiliser des moyens de paiement sans contact. Certains touristes Chinois ne souhaiteront plus payer en cash à l’étranger. On remarque déjà ce phénomène en Chine.

Les touristes chinois s’orienteront davantage vers les commerçants français et étrangers proposant des moyens de paiement cashless comme Alipay et WeChat Pay à la fin de l’épidémie du Coronavirus. Cela pourrait accélérer la mise en place des solutions d’acceptation de paiement mobile chinois chez les commerçants, très familière aux consommateurs Chinois, comme Alipay et Wechat Pay.

Les commerçants et les professionnels du tourisme déjà équipés d’Alipay et WeChat Pay avant l’épidémie du Covid-19 devraient rapidement percevoir ce phénomène, dès le retour des touristes chinois dans leurs établissements.

Je vois déjà des gagnants potentiels comme les fournisseurs de solutions d’acceptation de paiement mobile chinoises Alipay et WeChat Pay en France, tels que les banques comme La Banque Postale et leur filiale eZyness, le CIC, La Banque Edel, Le Crédit Agricole et aussi des fintech internationales comme PayXpert ou Citcon, mais aussi les agences de marketing « Marketing Partner – MP » d’Alipay. En effet, afin de générer un vrai engagement drive to store, pour certains points vente l’installation de solutions de paiement mobile chinois doit être adossée à une stratégie marketing online to offline (O2O).

Armand Mazloumian est Président/Fondateur du French Chinese Center – Expert China market entry strategy, e-payments & retail. Il a conseillé dans leur stratégie des grands groupes internationaux depuis 15 ans comme par exemple Chronopost, La Banque Postale, Citcon, l’Office du Tourisme d’Aix-en-Provence, des marques premium tels que Bastide, Rose et Marius, Longchamp et a travaillé pour des groupes avec des références comme Lancôme, LVMH, L’Oréal, Yves Rocher, Baume et Mercier, Aigle, Dom Perignon, Saint-James, Aimer 爱慕, BEAUTY PLUS 美丽加芬, Zhaoliang 兆亮.