Le festival annuel de viande de chien et chat, de 10 jours, dans la ville de Yulin, en Chine, attire généralement des milliers de visiteurs, mais les militants ont déclaré que les chiffres de cette année avaient diminué.

Bonne nouvelle pour les militants de protection des droits des animaux, le festival de Yulin a attiré moins de visiteurs cette année. De plus, la Chine élabore de nouvelles lois pour interdire le commerce des espèces sauvages et protéger les animaux de compagnie.

Dans un tel contexte, les militants espèrent que cette année sera la dernière pour le festival très controversé de Yulin. « J’espère que Yulin changera non seulement pour le bien des animaux, mais aussi pour la santé et la sécurité de ses habitants », a déclaré Peter Li, spécialiste des politiques en Chine à la Humane Society International, un groupe de défense des droits des animaux.

Ce dernier a indiqué que « permettre aux rassemblements de masse d’échanger et de consommer de la viande de chien dans les marchés et restaurants bondés au nom d’un festival présente un risque important pour la santé publique », a-t-il déclaré.

L’épidémie de coronavirus, qui serait originaire de chauves-souris en fer à cheval avant de pénétrer chez l’homme dans un marché de la ville de Wuhan, a contraint la Chine à réévaluer sa relation avec les animaux.

Lire aussi : Les chiens bientôt reconnus comme animaux de compagnie

La Chine a également promis d’interdire le commerce des espèces sauvages. En avril, la municipalité de Shenzhen est devenue la première ville de Chine à interdire la consommation de chiens, et d’autres devraient suivre.

Lire aussi : La Chine interdit le commerce et la consommation d’animaux sauvages

Le ministère de l’Agriculture a également décidé de classer les chiens comme animaux de compagnie plutôt que comme bétail. Aucun détail n’a été communiqué sur l’impact de ce reclassement sur le commerce de viande d’animaux de Yulin.

Zhang Qianqian, un militant des droits des animaux qui était à Yulin samedi, a déclaré que ce n’était qu’une question de temps avant l’interdiction du festival de la viande de chien.

« D’après ce que nous comprenons de nos conversations avec les vendeurs de viande, les dirigeants ont déclaré que la consommation de viande de chien ne serait plus autorisée à l’avenir », a-t-elle déclaré. « Mais l’interdiction de la consommation de viande de chien va être difficile et prendra un certain temps. »