Cartier, le joaillier français, a retouché une de ses publicités montrant des couples de même sexe, conçue au départ  avec un couple hétéro, provoquant de vives réactions sur Internet.

Le célèbre bijoutier Cartier a fait une belle gaffe, en retouchant une publicité qu’il avait réalisée pour le festival Qixi en Chine, l’équivalent de la Saint-Valentin, qui a lieu le 25 août. Après la diffusion de cette publicité, Cartier a réussi à déclencher la colère des internautes chinois et de la communauté LGBT.

La publicité pour sa bague Trinity présentait deux hommes à vélo, puis deux jeunes femmes main dans la main dans la rue, avec comme chute « Jusqu’où iriez-vous pour l’amour? ».

Agréable, romantique et esthétique, la publicité de Cartier souhaitait envoyer un message subtil et puissant en faveur des communautés LGBT de Chine, alors que les autorités commencent à reconnaître leurs droits.

Or sous l’image des deux hommes figure la mention «un père et son fils, liés par l’amour, qui traversent la vie». Après des remarques acerbes sur la différence d’âge pas très criante, le texte a été modifié en «un père et son fils sont comme des frères».

De plus, sur son site d’e-commerce de Cartier, la marque de joaillerie a également modifié le texte concernant les deux jeunes femmes, écrivant que « les deux femmes ne faisaient que célébrer leur amitié ».

Par la suite, les réseaux sociaux se sont enflammés, les commentaires n’ont pas manqué de pointer du doigt Cartier, et son réflexe de pudeur dans un pays où l’homosexualité ne s’expose pas dans les médias.

Avec ironie, un internaute sur le réseau social Weibo a commenté « les deux hommes ont l’air d’avoir trois ans de différence tout au plus et je n’ai jamais entendu parler d’un père et d’un fils qui s’échangent des bagues identiques ».

Sur la plateforme social Douban, un autre estimé que « cette campagne était bien meilleure lorsqu’elle s’en tenait à une forme d’ambiguïté. Maintenant elle me donne la sensation que je devrais avoir honte d’être gay ».

D’autres ont préféré en rire : «Ahahahahaha, l’amour entre hommes est devenu inceste», s’amuse un utilisateur du réseau social Douban. «S’il s’agit du père et du fils, pourquoi portent-ils la même bague ?» s’interroge un autre.

Souhaitant défendre son « ouverture d’esprit », la directrice de la communication de Cartier Chine a précisé que la maison Cartier a « lancé en Chine un film, composé de quatre histoires indépendantes » autour du thème de l’amour, illustrant les sentiments que peuvent partager un couple, des amis ou les membres d’une famille.

L’une de ces histoire montre ainsi « le lien unique entre un père et son fils, qui profitent ensemble d’une joyeuse et ludique promenade à vélo », a détaillé le bijoutier. « Depuis sa création en 1924, les trois anneaux de la série Trinité ont toujours symbolisé l’intrinsèque intemporalité des relations proches entre amoureux, amis et membres d’une même famille », a justifié la directrice.

Interrogé par le quotidien Le Temps, Ying Xin, président de l’association Beijing LGBT Center, a indiqué que « ce n’était nullement nécessaire » de préciser les relations entre les personnages. Elle a expliqué que « de nombreuses marques occidentales, à l’image de Nike, Starbucks ou Apple, s’expriment régulièrement en faveur de la cause gay en Chine, sans subir de conséquences ».

En effet, l’an dernier, Budweiser avait ainsi lancé « une édition spéciale de ses bouteilles ornées de visages d’hommes et de femmes qui s’embrassent » dont deux du même sexe, sans conséquence.