Le gouvernement malawite et la société chinoise Huawei, spécialisée dans les technologies de l’information et de la communication (TIC), ont mis en service le tout premier centre national de données du Malawi.

Ce centre entre dans le cadre la politique technologique du Malawi qui souhaite acquérir un outil pour accélérer son développement et rendre accessible les données à tous à tous les niveaux.

Lors d’une cérémonie à Blantyre, deuxième plus grande ville du pays, le président malawite Lazarus Chakwera a déclaré que ce centre de données permettrait au Malawi de participer à la 4e révolution industrielle du big data, de l’intelligence artificielle, des services financiers numériques et de l’internet des objets (IoT), entre autres.

Le président du Malawi a salué la contribution de Huawei à la promotion de la numérisation et à la réduction de la fracture numérique au Malawi.

« Grâce à ce centre national de données, nous pouvons garantir des informations de sécurité à ceux que nous invitons à investir dans nos secteurs manufacturiers, financiers, de détail et de services, faisant ainsi du Malawi un lieu de choix pour les investisseurs », s’est félicité M. Chakwera.

Le ministre de l’Information et de la Numérisation, Gospel Kazako, a estimé que le centre de données aiderait le Malawi à répondre aux nouvelles demandes du marché et des clients en élargissant l’accès aux TIC conformément au plan directeur national des TIC, et en favorisant ainsi le développement du Malawi.

Lors de la cérémonie, Leo Chen, président de Huawei Afrique australe, a annoncé que Huawei offrirait cette année une formation gratuite aux TIC à 100 étudiants malawites dans le cadre de son programme de formation « Seeds for the Future« . En 2021, 50 étudiants malawites ont reçu une formation dans le cadre de ce programme.

La Chine a établi des relations diplomatiques avec le Malawi le 28 décembre 2007. Depuis la coopération économique et commerciale sino-malawienne s’est développée rapidement et a donné des résultats fructueux : le bâtiment du Parlement du Malawi, l’Université des sciences et technologies du Malawi, la route Karonga-Chitipa, divers projets dans les secteurs de la culture, l’éducation, les sports, la santé et la jeunesse.

Autres exemples, le Centre international de conférences et hôtel d’affaires du Malawi et le stade national de Bingu, qui ont également été financés et construits par la Chine.