vendredi, juillet 19

Le ministre chinois du Commerce rassure les entreprises américaines

Wang Wentao, ministre chinois du Commerce, a assuré lors d’un symposium avec des représentants de plusieurs entreprises américaines, que la Chine « continuera d’inviter les entreprises américaines pour qu’elles se développent en Chine ».

Il a indiqué qu’elles obtiendront « des résultats gagnant-gagnant basés sur le respect et les avantages mutuels« , assuré le 22 mai Wang Wentao, ministre chinois du Commerce.

Ce symposium avec des représentants de plusieurs entreprises américaines a mit en exergue « les efforts continus de la Chine pour ouvrir et promouvoir activement les relations commerciales avec les États-Unis« .

Ce symposium a eu lieu « avant les réunions prévues entre de hauts responsables commerciaux chinois et américains« , ont noté des experts. Ces derniers « ont exhorté les États-Unis à faire preuve de sincérité et à corriger les politiques ciblant la Chine pour une meilleure coopération« .

La Chambre de commerce américaine de Shanghai et des représentants de Johnson & Johnson, 3M, Dow, Merck, Honeywell et d’autres sociétés américaines ont assisté à la réunion. D’ailleurs, à cette occasion, Wang Wentao a fait des suggestions sur l’optimisation de l’environnement des affaires en Chine.

Le ministre chinois a déclaré que la coopération économique et commerciale entre la Chine et les États-Unis « était conforme aux intérêts fondamentaux des deux pays et des deux peuples ainsi que du monde entier« .

« La Chine continuera d’inviter les entreprises à capitaux américains à se développer en Chine et à obtenir des résultats gagnant-gagnant », a affirmé Wang Wentao.

Au cours de la réunion, le ministre chinois a également réitéré les efforts d’ouverture de la Chine, assurant « la poursuite inébranlable de la Chine pour une ouverture de haut niveau et la dynamique positive de sa reprise économique offriraient davantage d’opportunités aux entreprises étrangères, dont celles des États-Unis, pour se développer en Chine ».

Concernant le découplage et la réduction des risques évoqués par certains responsables occidentaux, « les investissements étrangers continuent d’affluer en Chine, grâce aux énormes opportunités qu’offre le marché chinois », ont indiqué des experts.

Lire aussi : Xi Jinping s’oppose aux sanctions internationales et au « découplage »

Les investissements directs étrangers (IDE) en Chine au cours des quatre premiers mois de 2023 ont atteint 499,46 milliards de yuans (71,34 milliards de dollars), en hausse de 2,2% sur un an, selon les données du ministère du Commerce. La Chine « reste une destination populaire pour les investisseurs mondiaux ».

Les représentants d’entreprises à capitaux américains ont déclaré qu’ils étaient « optimistes quant aux perspectives de développement du marché chinois et qu’ils étaient disposés à explorer davantage le marché chinois ».

Bai Ming, chercheur à l’Académie chinoise du commerce international et de la coopération économique à Beijing, a affirmé au Global Times que la réunion avait créé une bonne atmosphère avant les réunions prévues entre de hauts responsables commerciaux chinois et américains. « La communication est propice à la recherche de bases communes de coopération pour les discussions officielles », a indiqué Bai Ming.

L’ambassade de Chine à Washington a indiqué que Wang Wentao rencontrera la secrétaire américaine au Commerce Gina Raimondo à Washington, ainsi que la représentante américaine au Commerce Katherine Tai lors d’une réunion ministérielle de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Detroit, selon l’agence de presse, Reuters le 25 mai.

Liu Pengyu, porte-parole de l’ambassade de Chine à Washington, a déclaré que la Chine était ouverte à la communication à tous les niveaux avec les États-Unis, mais uniquement sur la base du respect mutuel.

De son côté, He Weiwen, chercheur principal au Centre pour la Chine et la mondialisation, a souligné « l’importance de promouvoir le dialogue et la coopération avec les entreprises américaines dans le contexte des relations tendues entre les États-Unis et la Chine », notant que « la Chine a activement promu la stabilisation et l’apaisement des relations bilatérales, dont les relations économiques et commerciales restent la base ».

« Une connexion plus étroite avec les entreprises américaines contribuera à faciliter et à promouvoir les réunions à venir », a-t-il indiqué le 22 mai au Global Times, ajoutant que « les multinationales américaines jouent un rôle de tampon dans la répression des États-Unis contre la Chine ».

Les réunions auront un effet positif sur la stabilisation des relations économiques et commerciales entre la Chine et les États-Unis ainsi que sur la promotion du développement continu, a ajouté He Weiwen.

Cependant, certains experts ont indiqué que « les principaux obstacles à la relation sino-américaine actuelle sont d’ordre politique, alors que les États-Unis continuent de faire pression pour un ‘découplage’ en mettant des restrictions sur le commerce et l’investissement, même si les responsables américains affirment qu’ils ne recherchent pas un ‘découplage' ».

« De telles politiques ciblant la Chine, qui ont été formées sur de soi-disant préoccupations de sécurité nationale et visent à réprimer la Chine, ont une direction fondamentalement erronée, et les États-Unis doivent apporter une correction pour un meilleur environnement de coopération », a affirmé He Weiwen.

Selon les données publiées par l’Administration générale des douanes, le commerce bilatéral au premier trimestre de cette année s’est élevé à 161,59 milliards de dollars, soit une baisse de 13,1% en glissement annuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *