Remit au goût du jour, le hanfu fait de plus en plus d’adeptes. Ce vêtement traditionnel de l’ethnie Han a vu ses ventes augmenter.

En dépit du manque de chiffres officiels, les personnes portant le hanfu dans la vie quotidienne sont de plus en plus nombreuses. Ils sont visibles dans les rues des grandes villes du pays et ont même créé des clubs dédiés au hanfu.

Ces clubs sont très présents dans les universités à travers le pays, a indiqué le China Daily. La mode actuelle résulte du « mouvement du hanfu », qui a commencé il y a 16 ans. Les adeptes de ce mouvement visent à la revalorisation des vêtements traditionnels chinois, en particulier celui porté par l’ethnie Han.

Après avoir disparu pendant près de 400 ans, ges adaptations modernes de l’habit ont suscité des critiques et des doutes sur leur authenticité. Pourtant, plusieurs jeunes femmes ont été parmi les premières à relancer la mode du Hanfu.

Pour certains observateurs, ce mouvement est lié aux mouvements nationalistes. Or au-delà de la question politique, la mode du hanfu fait des émules. Les jeunes portent cet habit traditionnel comme hommage aux traditions et choisissent le hanfu pour témoigner de leur héritage et ressentir une connexion avec leurs racines.