Le rover « Zhurong » envoie ses premières photos de la planète Mars

par | Mai 20, 2021 | Espace, SCI/TECH

L’atterrisseur transportant le rover « Zhurong » de la mission Tianwen-1 a atterri dans la partie sud de l’Utopie Planitia, une vaste plaine de l’hémisphère nord de Mars, le 15 mai. Tianwen-1 devient ainsi la première sonde chinoise à atterrir sur une autre planète que la Terre.

La première photo prise par le rover « Zhurong » est une image en noir et blanc. Elle a été prise par une caméra d’évitement d’obstacles installée à l’avant du rover martien. L’image montre qu’une rampe de l’atterrisseur a été prolongée jusqu’à la surface de Mars.

Le terrain sur lequel avance le rover « Zhurong« est clairement visible sur l’image, et l’horizon de Mars semble courbé en raison de l’objectif grand angle.

La deuxième photo est en couleur. Elle a été prise par une caméra de recul installée à l’arrière du rover « Zhurong« . Sur cette image, les panneaux solaires et l’antenne du rover « Zhurong« sont dépliés, le sol et les roches rouges sur la surface de Mars étant clairement visibles.

La sonde a également renvoyé deux vidéos prises par une caméra de l’orbiteur montrant comment l’atterrisseur et le rover « Zhurong » se sont séparés de l’orbiteur pendant l’atterrissage.

La sonde Tianwen-1, qui comprend un orbiteur, un atterrisseur et un rover « Zhurong« , a été lancée le 23 juillet 2020. Il s’agit de la première étape de l’exploration planétaire de la Chine dans le système solaire, visant à accomplir l’entrée en orbite, l’atterrissage et l’utilisation d’un rover « Zhurong » sur la planète rouge en une seule mission.

Après l’atterrissage le 15 mai, l’atterrisseur et le rover « Zhurong » ont établi la communication avec la Terre. Le 17 mai, l’orbiteur est entré en orbite pour relayer la communication entre le rover « Zhurong » et la Terre, et renvoyer des images ainsi que des données en provenance du rover « Zhurong« .

Le rover « Zhurong« , ainsi nommé d’après le dieu du feu de la mythologie chinoise, se prépare actuellement pour descendre de l’atterrisseur sur la surface martienne, a indiqué l’ANEC.

Le rover « Zhurong » est arrivé quelques mois après la dernière sonde américaine qui a atteint la surface de Mars, « Perseverance« . L’évènement a été célébré en Chine comme une étape importante de son ascension vers le statut de superpuissance spatiale.

Le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping a déclaré dans un message que «l’atterrissage a laissé une marque chinoise sur Mars pour la première fois. C’est un autre progrès marquant dans le développement de l’industrie spatiale chinoise. Grâce à votre courage face aux défis et à la poursuite de l’excellence, la Chine est maintenant parmi les premiers pays dans l’exploration planétaire. Le pays et le peuple se souviendront toujours de vos réalisations remarquables».

Tianwen-1 sur Mars

L’Agence spatiale nationale chinoise (CNSA) a diffusé le 19 mai des images prises par le rover « Zhurong« , qui montrent le système d’évitement des obstacles et les panneaux solaires du véhicule, ainsi que le sol martien.

«Peuple d’internet, les images de Mars que vous attendiez avec impatience sont là», a écrit l’agence dans une publication sur les réseaux sociaux contenant les images.

L’opération d’atterrissage du rover « Zhurong« a été délicate pour les ingénieurs chinois. En effet, les médias ont décrit l’utilisation d’un parachute pour ralentir sa descente et le déploiement du train d’atterrissage comme « la partie la plus difficile de la mission ».

Lire aussi : Le rover de la Chine Zhurong va atterrir sur Mars

Le rover « Zhurong » est prévu pour fonctionner trois mois, qu’il devrait passer à prendre des photos et à rassembler des données sur la géographie locale.

La Chine a parcouru un long chemin pour rattraper la Russie et les Etats-Unis, dont les spationautes ont des décennies d’avance et d’expérience dans l’exploration spatiale. Elle a lancé avec succès le premier module de sa prochaine station spatiale en avril 2021. Elle espère la rendre habitable d’ici à 2022 et ambitionne d’envoyer par la suite des êtres humains sur la Lune.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :