«Le Togo et la Chine ont toujours eu en commun cette valeur qu’est la fidélité dans l’amitié. Une amitié marquée par une confiance réciproque et une entente sur les grandes questions qui concernent le monde», avait indiqué le président Faure Gnassingbé sur son compte twitter.

C’est dans cette logique, qu’au-delà du Forum sur la Coopération Sino-africaine qui s’est tenu du 3 au 4 septembre à Beijing, le Togo va organiser un Business Forum dans la ville de Hangzhou le vendredi 7 septembre prochain, a indiqué le communiqué de la présidence togolaise.

Ce forum d’affaires vise à attirer les investisseurs sur les opportunités d’investissement au Togo. Il s’agira de présenter les opportunités d’investissement mais surtout de discuter avec les opérateurs économiques chinois sur les avantages d’investissement au Togo.

Pour le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, c’est l’occasion de positionner son pays comme point d’ancrage à l’investissement chinois en Afrique de l’ouest et prendre une place affirmée comme porte d’entrée en Afrique de l’ouest de l’initiative Ceinture et Route.

Financer le Plan National de Développement togolais

Ces projets intègrent le Plan National de Développement (PND) adopté début août 2018, visant à porter la croissance économique du pays à plus de 7% d’ici à 2022 en se basant sur des projets structurants dans les secteurs porteurs de croissance.

Néanmoins, pour pouvoir atteindre ce taux, le président est en quête de financement, car il faudra dépenser un peu plus de 4000 milliards de FCFA. Mais tout cet argent le Togo ne l’a pas. Le gouvernement mise alors sur le partenariat public-privé pour attirer des sources de financements additionnels au PND.

C’est pourquoi, il organise ce tout premier «Business Forum économique» entre le Togo et la Chine destiné à la promotion du PND. Cette rencontre aura lieu entre la délégation togolaise en séjour en Chine dans le cadre du FOCAC 2018 et les investisseurs chinois aussi bien du secteur public que celui du privé.

Cette délégation, chapeautée par le Président Faure Gnassingbé, est composée des ministres, des cadres de l’administration mais aussi et surtout des opérateurs économiques togolais notamment des secteurs financier, bancaire et industriel.

5 projets phares

A ce forum, 5 grands projets structurants du nouveau Plan national de développement (PND 2018-2022) seront présentés avec pour domaines ciblés comme le hub logistique de référence et centre d’affaires, l’agro-alimentaire, l’industrie et l’énergie. Des domaines d’un plan dans lequel le gouvernement togolais entend mobiliser près de 4622,2 milliards de FCFA.

En choisissant ces domaines, le gouvernement poursuit trois objectifs : attirer au Togo des entreprises chinoises capable de booster les activités, créer des emplois pour les jeunes, enfin transformer le pays en un hub logistique dans la sous-région Ouest-africaine.

De ce fait, des partenariats stratégiques seront noués avec les investisseurs privés chinois et leur calendrier d’exécution clairement défini. Il faut noter que dans sa conception, le Plan national de développement accorde une place importante aux investissements privés, d’où l’importance de ce Business Forum pour les autorités.