jeudi, mai 30

Le vaccin chinois anti-Covid-19 de CanSino efficace à 66%

Le vaccin chinois contre le Covid-19 baptisé Ad5-nCoV, du producteur chinois de vaccins CanSino, a montré un taux d’efficacité de 90,98% dans la prévention des maladies graves lors d’une analyse intermédiaire.

Ce vaccin chinois a été efficace pour prévenir 65,7% des maladies symptomatiques lors d’essais cliniques menés dans plusieurs pays, dont le Pakistan, a déclaré Faisal Sultan, assistant spécial du Premier ministre pakistanais sur la Santé.

Ce vaccin chinois, CanSino, est le troisième vaccin chinois à publier des données d’efficacité spécifiques dans les essais de phase finale. Ce dernier a indiqué que l’analyse intermédiaire effectuée au Pakistan a montré une efficacité de 100% dans la prévention des maladies graves et de 74,8% pour les maladies symptomatiques.

Aucun cas indésirable grave lié au vaccin n’est survenu lors des essais à travers le monde. De plus, aucun problème de sécurité « sérieux » n’a été signalé dans les essais qui ont finalement trouvé 101 cas confirmés de Covid-19, parmi 30 000 volontaires dans les essais contrôlés par placebo.

Des experts, cités par le CIIE, ont déclaré que le taux d’efficacité était «suffisant», car il s’agit de l’un des rares vaccins à dose unique disponibles dans le monde à ce jour.

«Normalement, il est difficile pour une seule dose d’atteindre des niveaux élevés d’anticorps sans la deuxième dose pour améliorer l’immunologie», a souligné un professeur d’immunologie basé à Beijing.

«Un vaccin à dose unique efficace à 70% pourrait être plus précieux qu’un vaccin à deux doses avec une efficacité de 90%», a affirmé – de son côté – un groupe d’experts ad hoc de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le New England Journal of Medicine.

«La dose unique peut vacciner autant de personnes que possible à court terme comparé aux vaccins inactivés traditionnels à deux doses. De plus, elle soulage la pression sur la capacité de production et réduit les coûts d’administration et de transport», a déclaré Tao Lina, observatrice basée à Shanghai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *