Une grande partie de l’accord commercial de phase 1 entre la Chine et les États-Unis, entré en vigueur il y a près d’un an, est un «échec», même si «plusieurs éléments méritent d’être conservés et développés», a rapporté le South China Morning Post.

Lire aussi : La phase 1 de l’accord sino-américain maintenu

Dans le cadre de cet accord, la Chine s’est engagée à acheter 200 milliards de dollars (180 mds €) de biens et services supplémentaires sur 2020-2021 en plus des niveaux de 2017.

Mais selon un rapport publié le 8 février par le Peterson Institute for International Economics, les exportations américaines de marchandises de phase 1 vers la Chine en 2020 ont chuté de plus de 40% de l’objectif.

«L’administration Biden prévoit de revoir l’accord commercial de phase un que le président Donald Trump a conclu avec la Chine fin 2019. Bien. Une grande partie de l’accord a été un échec», a écrit l’économiste Chad Bown dans ce rapport, qui était basé sur une analyse annuelle des données commerciales américaines publiées vendredi dernier.

«Selon les preuves de la première année de l’accord, la Chine n’a jamais été en mesure de respecter cet engagement, la crise économique due à la pandémie de Covid-19 n’en étant qu’en partie responsable», ont écrit les auteurs.

Ces derniers estiment que «tenter de gérer le commerce – pour atteindre l’objectif de Trump de réduire le déficit commercial bilatéral – était voué à l’échec dès le départ. Cela n’a pas aidé que ni la Chine ni les États-Unis ne soient disposés à désamorcer leur guerre tarifaire débilitante».