L’e-commerce est devenu un moteur important de l’économie chinoise et notamment de certaines économiques régionales, dont le Xinjiang, qui a vu ses ventes en ligne s’envoler.

En effet, après plus de deux mois de confinement Internet est devenu le moteur de la reprise des activités à l’échelle nationale et dans la région autonome ouïghours du Xinjiang, en raison de l’accroissement des ventes en ligne de cette année.

Au premier trimestre, les ventes au détail en ligne au Xinjiang ont augmenté de 11% sur un an pour atteindre 9,17 milliards de yuans (environ 1,17 milliard d’euros).

Zhou Qiang, directeur adjoint du département du commerce de la région, a expliqué que « l’épidémie a changé le concept de consommation des gens, et de nouveaux modèles tels que la distribution sans contact, la vente de détail sans personnel sur place et la diffusion en direct se développent rapidement » au Xinjiang.

Ainsi, les ventes en ligne des grandes entreprises de gros et de détail du Xinjiang – sur la période de janvier à avril 2020 – ont augmenté de 58,1% en glissement annuel.

En parallèle, les ventes de repas en ligne des principaux fournisseurs de services d’hébergement et de restauration de la région ont enregistré un revenu total de 107 millions de yuans (14 Me) au cours de la même période.

Les autorités du Xinjiang ont organisé plus de 300 promotions de diffusion en direct et de commerce électronique pour les produits agricoles depuis janvier 2020, permettant des ventes de produits dépassant les 200 millions de yuans (26 M€).

L’e-commerce s’est développé rapidement au Xinjiang, avec notamment un chiffre d’affaires en ligne de 219,5 milliards de yuans (28,5 M€), en 2019, soit une hausse de 16% sur un an.

Les ventes au détail en ligne de produits artisanaux de la région ont atteint 11,9 milliards de yuans (1,6 mds €), en hausse de 29% en base annuelle, tandis 238.200 magasins en ligne ont ouvert, soit une augmentation de 18% par rapport à l’année dernière.