Le ministre chinois des Affaires étrangères termine sa visite en Afrique aux Comores où il a atterrit le 6 janvier.

Depuis 32 années consécutives, la Chine débute chaque nouvelle année par une visite officielle à travers le continent. Après l’Érythrée et le Kenya, Wang Yi va passer par Moroni où il sera reçu par son homologue et par le président Azali Assoumani avant de retourner en Asie.

Lire aussi : Xi Jinping rencontre Azali Assoumani, président des Comores

La République Populaire de Chine est le premier pays à avoir reconnu l’indépendance des Comores. Pékin devrait jouer un rôle de partenaire bilatéral de premier plan dans certains projets du Plan Comores Émergents proposé par le président Azali Assoumani afin d’atteindre l’émergence à l’horizon 2030.

Ce dernier a déjà présenté à la Chine une feuille de route composée de projets structurants et de plusieurs projets sectoriels.

La visite de Wang Yi a pour but de promouvoir la mise en œuvre des programmes issus de la 8e conférence ministérielle sur la coopération sino-africaine qui s’est tenue au Sénégal fin novembre.

Lire aussi : Le FOCAC 2021 : un tournant dans les relations entre la Chine et l’Afrique

En réponse à l’invitation comorienne, la Chine a réitérè sa volonté de poursuivre une coopération pragmatique également dans la lutte contre la Covid-19.