La secrétaire au Trésor américain, Janet Yellen, a indiqué lors d’une conférence de presse après une réunion de deux jours du Federal Open Market Committee (FOMC) que les États-Unis maintiendront pour le moment les droits de douane imposés sur les produits venus de Chine par l’ancienne administration Trump.

Cependant, l’administration Biden évaluera comment procéder après un examen approfondi du dossier entre la Chine et les Etats-Unis, a déclaré la secrétaire au Trésor, Janet Yellen à CNBC.

« Pour le moment, nous avons maintenu les tarifs qui ont été mis en place par l’administration Trump … et nous évaluerons à l’avenir ce que nous pensons être approprié », a déclaré Janet Yellen au réseau d’information par câble, ajoutant que Washington s’attendait à ce que le Chine respecte ses engagements en matière de commerce.

Lorsqu’on lui a demandé si les tarifs douaniers fonctionnaient contre la Chine, Janet Yellen a hésité, puis a déclaré que « nous allons examiner cela ». En janvier 2021, la Maison Blanche a annoncé qu’elle examinerait toutes les mesures de sécurité nationale mises en place par l’ancien président Donald Trump, y compris l’accord commercial de phase 1 avec la Chine.

L’accord, signé en janvier 2020 entre la Chine et les Etats-Unis, a apaisé les tensions entre les deux puissance économiques mondiales après une guerre commerciale dommageable qui, selon les experts américains, a entraîné une perte maximale de 245 000 emplois aux États-Unis, mais la plupart des tarifs restent en vigueur en Chine et aux Etats-Unis.

La Chine s’est engagée à acheter 200 milliards de dollars (180 mds €) de biens et services américains supplémentaires sur deux ans dans le cadre de l’accord intérimaire signé par Trump en janvier 2020, mais la Chine est tombé de 42% en deçà de son objectif de l’année dernière, selon une étude récente.

L’actuel président américain Joe Biden a promis de réparer les barrières avec les alliés américains, mais a adopté une ligne dure à l’égard de la Chine, avertissant que la Chine paierait le prix de ses violations des droits de l’homme.

Lire aussi« La Chine subira des répercussions pour ses agissements dans le Xinjiang »

« Nous sommes en train d’évaluer quelle devrait être notre approche envers la Chine, mais il y a un éventail de problèmes où nous constatons des pratiques déloyales », a déclaré Janet Yellen à CNBC, citant des préoccupations concernant le comportement de la Chine en matière de commerce, les transferts de technologie forcés et les subventions à industries de haute technologie.

« Nous voulons nous assurer que nous respectons et tenons la Chine à ses obligations internationales dans ces domaines« , a-t-elle déclaré. Cette dernière a indiqué qu’il y a également des domaines dans lesquels la Chine et les Etats-Unis doivent coopérer, tels que la lutte contre la pandémie et la lutte contre le changement climatique.