Tourné vers l’Inde, les autorités seychelloises tentent de conserver de bonnes relations avec le rival indien : la Chine.

Le vice-président Wang Qishan a rencontré Vincent Mériton, président du parti Lepep et vice-président des Seychelles, en marge du 5ème Forum des peuples Chine-Afrique.

Lors de cette rencontre, le vice-président chinois a déclaré que les dirigeants de la Chine et des pays africains élaboreraient un plan pour des relations sino-africaines plus étroites au cours du Sommet du Forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC) à Beijing en septembre.

Selon lui, la Chine est prête à travailler avec les Seychelles pour approfondir la confiance mutuelle, renforcer les échanges d’expériences sur la gouvernance, et mettre en œuvre une politique de sincérité, d’affinité et de bonne foi.

Les deux pays se sont accordés à travailler dans le cadre de «La Ceinture et la Route». De son côté, Vincent Mériton a indiqué que la coopération entre les deux pays, ainsi qu’entre l’Afrique et la Chine, était «un exemple pour un ordre mondial égal, juste et raisonnable en adhérant à l’idée d’égalité, de respect et de coopération gagnant-gagnant, les Seychelles espérant cimenter l’amitié entre les peuples avec la Chine».