L’Homme de Yuanmou (en chinois simplifié: 元谋 人: Yuánmóu Rén), est le nom donné à deux incisives fossiles du genre Homo, découvertes en 1965 près du village de Danawu, dans le xian de Yuanmou.

L’Homme de Yuanmou est le premier homo-erectus découvert en Chine et le premier homme en Asie a avoir utilisé le feu. Des restes, dont deux dents fossiles, des outils de pierre et des traces de l’utilisation du feu, ont été découverts.

Concernant les deux incisives centrales supérieures ont été trouvés en mai 1965 par le géologue Fang Qian, sur une petite colline près de la ville de Yuanmou. Les dents sont plus robustes que des incisives d’homme moderne.

En 1977, une première datation paléomagnétique de la couche où ont été trouvé les deux dents donne un âge de 1,7 million d’années. Cela faisant de ces fossiles humains les plus anciens d’Asie, juste devant les fossiles indonésiens robustes de Sangiran, à Java, datés de 1,66 million d’années.

Plusieurs chercheurs chinois ont contesté cette datation, avançant notamment l’idée que les couches stratigraphiques du site avaient été apparemment bouleversées au cours du temps, avec une inversion de certaines couches.

En 1983 et 1984, les scientifiques Liu et Ding situent à partir de cette contestation que les fossiles datent du début du Pléistocène moyen. Toutefois, Fang Qian refait une datation en 1985, qui redonne l’âge initialement estimé. Cette datation sera par ailleurs reconfirmée en 1991.

En 1973, des fouilles complémentaires du site font émerger trois outils de pierre, des ossements fossiles d’animaux portant des marques de découpe, et des cendres produites par des feux domestiques, en provenance de la même couche stratigrahique que les fossiles.

Image de Une : Dents de l’Homme de Yuanmou, et roches utilisés par ce dernier