vendredi, juin 14

L’innovation technologique au service du vin chinois

Au fil des ans, le vin s’est développé de manière traditionnelle et scientifique en Chine, après avoir été introduit par les Occidentaux, il y a plusieurs milliers d’années.

« A l’heure actuelle, l’industrie viticole chinoise bénéficie de la meilleure opportunité de développement de son histoire », a déclaré Duan Changqing, directeur du laboratoire clé de la transformation du vin au ministère de l’Agriculture et des Affaires rurales.

Ce dernier a indiqué au CIIE qu’en renforçant l’innovation scientifique et technologique, son équipe de recherche s’efforce de positionner le vin chinois sur la carte de l’industrie vinicole mondiale.

De nombreuses régions de Chine, telles que le Xinjiang, le Ningxia et le Heilongjiang, cultive du raisin de cuve. Les différences de climat, de lumière, de précipitations et d’autres caractéristiques naturelles permettent d’obtenir une gamme de vins riche et variée. Cependant, des facteurs climatiques instables limitent le processus de vinification.

Or depuis 2009, le professeur Duan Changqing a conduit son équipe dans des champs du Xinjiang pour mener des recherches approfondies sur l’introduction de variétés de raisin, les changements de substances aromatiques et les techniques de fermentation du vin, afin d’analyser la terre et le climat.

Les chercheurs se sont également penchés avec des entreprises viticoles sur des normes de gestion complètes dans la région, afin d’améliorer les équipements de soutien et de normaliser une série de technologies et de processus de soutien, tels que l’irrigation et le processus de vinification.

« On peut dire que nous avons défini les paramètres techniques de l’ensemble du processus, depuis l’entrée des raisins dans l’usine jusqu’à la mise en bouteille du vin, ce qui permet de consolider le style du produit et d’assurer la stabilité des performances de chaque lot », a indiqué Duan Changqing.

Cette méthode a ensuite été appliquée dans le développement de produits de nombreuses entreprises viticoles du Xinjiang et du Ningxia, donnant de bons résultats. « La fermentation intelligente de mélange de vins axée sur les arômes que nous avons développés nous-mêmes est une pratique de pointe dans le monde », a noté Duan Changqing.

La fermentation de mélange de vins consiste à mélanger différents types de vins de base à partir de différentes variétés de raisins cultivées dans différentes parcelles, afin de créer un goût aromatique unique.

« En Europe et aux Etats-Unis, c’est généralement le vigneron qui mélange plusieurs variétés de raisins en se basant sur sa propre expérience sensorielle », a expliqué le professeur Duan Changqing, « alors que nous, basé sur l’outil scientifique et intelligent, pouvons prédire par ordinateur les différentes saveurs à la suite de la combinaison de raisins d’origines différentes ».

Cette technologie est encore en cours d’optimisation, d’après ce dernier, qui a souligné que « son avantage est de maximiser les qualités de chaque variété« . Cette année, l’équipe de Duan Changqing va aider les vignobles du mont Helan du Ningxia à mettre en place un système de vinification intelligent, afin de faciliter une application plus large de cette technologie par les entreprises.

Selon les statistiques, des vins chinois utilisant cette technologie ont remporté des médailles d’or et d’argent lors du 2023 International Wine Awards à Bruxelles, en Belgique. « Les conditions uniques de la zone de production déterminent le caractère unique du vin chinois », a expliqué le professeur Duan, ajoutant que le vin chinois devait sortir de sa propre voie. « Le plus important est de former un noyau de compétitivité et une chaîne industrielle de base grâce à une innovation technologique indépendante. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *