jeudi, mai 23

Étiquette : Océan Indien

Un amiral français appelle à l’union pour lutter contre la Chine
Europe, MONDE

Un amiral français appelle à l’union pour lutter contre la Chine

L'amiral Pierre Vandier, chef d'état-major de la Marine française, s'est récemment exprimé devant la commission de la Défense de l'Assemblée nationale, notamment au sujet de la Chine. Alors que la Chine a engagé des manœuvres militaires au large de Taïwan avec pour objectif, selon les médias officiels chinois, de s'entraîner à un blocus de l'île, la crainte d'une invasion de Taïwan par Pékin est plus d'actualité que jamais auprès des décideurs occidentaux. Le chef d'état-major de la Marine nationale a évoqué la possibilité d'une confrontation avec la Chine sur les mers. «Contre la marine chinoise, nous gagnerons si nous nous battons ensemble, en coalition», a déclaré l'amiral Vandier lors d'une audition le 27 juillet, dont la transcription a été publiée le 11 août par le site du Pala...
La Chine et les Comores renforcent leur partenariat
Afrique, MONDE

La Chine et les Comores renforcent leur partenariat

Wang Yi, conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères de Chine, a rencontré le 6 janvier le ministre comorien des Affaires étrangères Dhoihir Dhoulkamal à Moroni, capitale des Comores. A cette occasion, Wang Yi a rappelé que la Chine a été le premier pays à reconnaître l'indépendance des Comores et à établir des relations diplomatiques avec elles. Au cours des 47 dernières années depuis l'établissement des relations diplomatiques, la Chine et les Comores se sont toujours montrées sincères et amicales, et les relations sino-comoriennes sont devenues un modèle d'égalité et de coopération gagnant-gagnant entre grands et petits pays. Lire aussi : Les Comores cherchent à attirer les investissements de la Chine "Le fait que le chef de la diplomatie chinoise ait fait des Como...
Premier certificat d’origine pour Maurice émit par Taizhou
Afrique, MONDE

Premier certificat d’origine pour Maurice émit par Taizhou

La Chambre de commerce de Taizhou, ville de la province chinoise du Zhejiang (est), a émis son premier certificat d’origine dans le cadre de l’Accord de libre-échange entre la République populaire de Chine et la République de Maurice. Ce certificat permettra à la société chinoise Sigma Mattress Machinery de bénéficier d’une exemption de droits de douane à Maurice dans le cadre de l’exécution d’un contrat d’exportation d’un lot d’équipements mécaniques d’une valeur de 10 000 dollars (9 000€). Selon diverses sources, l’Accord de libre-échange entre la Chine et Maurice est entré en vigueur le 1er janvier 2021. Il s’agit du premier accord de libre-échange établi entre la Chine et un pays africain, ainsi que du 17e signé par la Chine. En signant cet accord, Maurice s’engage à exonérer ...
Le gouvernement octroie 22 bourses d’études à des bacheliers comoriens
Afrique, MONDE

Le gouvernement octroie 22 bourses d’études à des bacheliers comoriens

22 étudiants comoriens viennent de recevoir des bourses de la commission des bourses chinoises, dans le cadre du Forum sur la coopération sino-africaine qui s’est déroulé à Beijing en 2018. Selon les informations de Comores Infos, ces étudiants seront pris en charge à 100% par l’état chinois et ils percevront plus de 300 euros par mois en plus. La conseillère des affaires culturelles à l’ambassade chinoise aux Comores, Jia Guilling, a indiqué que les étudiants ont été choisis à partir d’un concours sur dossier. D'ailleurs, «le ministère de l’Education des Comores et la commission des bourses chinoises continuent à collaborer bilatéralement afin d’augmenter le nombre de bourses, c’est le fruit du dialogue avec les autorités comoriennes, nous verrons comment augmenter encore le nom...
Signature prochaine d’un accord de libre-échange Maurice-Chine
Afrique, MONDE

Signature prochaine d’un accord de libre-échange Maurice-Chine

Le gouvernement mauricien a annoncé la signature prochaine d'un accord de libre-échange Maurice-Chine. A la suite d'une réunion hebdomadaire du gouvernement, un communiqué de presse a été publié précisant que l'accord comprend 17 chapitres couvrant le commerce des marchandises, les mesures sanitaires et phytosanitaires, les obstacles techniques au commerce, la concurrence, la propriété intellectuelle, le commerce électronique, le commerce des services, les investissements, la coopération économique, entre autres. "Maurice va bénéficier d’un accès en franchise de droits sur le marché chinois pour environ 8.547 produits, ce qui représente 96 % des lignes tarifaires chinoises. Les 88 % seraient éliminés avec effet immédiat et les tarifs restants sur une période de 5 à 7 ans", ont soul...
Maurice livrera du sucre spécial à la Chine
Afrique, MONDE

Maurice livrera du sucre spécial à la Chine

L'île Maurice exportera 50 000 tonnes de sucre spécial vers la Chine en vertu d’un accord de libre-échange bilatéral. Selon une déclaration du Cabinet du Premier ministre mauricien, cette entente devrait ouvrir la porte du marché chinois à 8 547 produits de l’île. Concernant le sucre, l’accord prévoit l’application d’un taux de droits à l’importation de 15% au contingent, ce qui sera échelonné sur une période de 8 ans. Cette stratégie de diversification des débouchés des produits mauriciens, devrait permettre à l’industrie d’atténuer les effets de la baisse de la demande de la part de son principal marché qui est l'Union européenne, en raison de la fin des quotas en 2017. La production de sucre spécial est réalisée par les entreprises sucrières Terra Milling et Alteo Milling pou...
Taiwan rejoint l’Accord relatif aux pêches dans le Sud de l’océan Indien
TAIWAN

Taiwan rejoint l’Accord relatif aux pêches dans le Sud de l’océan Indien

Taïwan a rejoint l’Accord relatif aux pêches dans le Sud de l’océan Indien (APSOI), le 4 juillet, et participé pour la première fois à la réunion des parties à l’accord qui se tenait cette année à l’île Maurice. Taïwan y a été admis en tant qu’entité de pêche participante, sous le nom de «Taipei chinois». La République de Chine a ainsi rejoint l’APSOI avec l’objectif de défendre ses droits de pêche et ses intérêts dans l’océan Indien. Il s'agira également d’aider au développement du secteur taiwanais de la pêche en mer, a expliqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. L’APSOI a été signé en 2006 à Rome et est entré en vigueur en juin 2012. Les autres parties contractantes sont l’Australie, la Corée du sud, la France, le Japon, les îles Cook, l’île Maurice, le...
Madagascar compte saisir l’opportunité de la CIIE
Afrique, MONDE

Madagascar compte saisir l’opportunité de la CIIE

Le ministre du tourisme, Jean Brunelle Razafintsiandraofa était présent à l'Exposition internationale d’importation de la Chine (CIIE) de Shanghai du 5 au 10 novembre, où il a assuré que «Madagascar n’est pas en reste», et compte profiter de l’ouverture du marché chinois. Accompagné d’une délégation, le ministre malgache a indiqué à l’agence de presse Xinhua que «la Chine offre une opportunité à tout le monde et chacun doit savoir saisir cette opportunité». Le ministre a précisé que son pays cherchait à faire valoir, à travers les quatre stands aménagés à l’exposition, ses produits agricoles comme la vanille, le cacao, le café et le clou de girofle, ainsi que des produits de son sous-sol, tels que les minerais, les pierres précieuses et l’or. Le Ministre a en outre indiqué que l’î...
Madagascar décroche plusieurs accords avec la Chine
Afrique, MONDE

Madagascar décroche plusieurs accords avec la Chine

Madagascar est sur la liste des pays africains bénéficiaires du financement de 60 milliards de dollars annoncé par la Chine dans le cadre du Forum de coopération Chine-Afrique à Beijing. A l'occasion du 7ème Forum de la coopération sino-africaine (FOCAC) s'est tenu lundi 3 et mardi 4 septembre à Beijing, la délégation malgache est parvenue à signer quatre protocoles d’accord pour des projets d’infrastructures et de transports dans la Grande Île. Ceux-ci correspondant à une ligne ferroviaire entre la capitale malgache et Fianarantsoa; à la construction d’un nouveau port à Diego Suarez, à la construction d’un tramway ou d’un métro aérien à Antananarivo, et à l’extension de l'aéroport de Tamatave. Ces accords sont la première étape d’un long processus avant la réalisation réelle de c...
Les missions du Bureau de la Région Réunion à Tianjin
Europe, MONDE

Les missions du Bureau de la Région Réunion à Tianjin

Lors de son allocution d’inauguration bureau économique de la Région Réunion à Tianjin, Didier Robert, président de la Région Réunion, a mit en évidence les missions des responsables de l’antenne lors des prochaines semaines : Engager les procédures nécessaires à la création d’une plate-forme «Réunion Export» dans la zone de BINHAI sur le principe connu des espaces sous douane. Ce dernier souhaite ainsi «favoriser en complément la commercialisation de ces mêmes produits réunionnais directement dans les magasins sous douane qui existent à Tianjin». Permettre dès cette année la concrétisation d’un programme de formation dans le domaine de la restauration ; La connectivité aérienne entre La Réunion et la Chine. «Notre objectif, à partir de Tianjin, est de pouvoir à terme faire la d...
Une pierre à l’édifice
Afrique, MONDE

Une pierre à l’édifice

De notre partenaire Chinafrique.com - Située à la jonction de la mer Rouge et de l'Océan indien, la République de Djibouti occupe une position géostratégique sur l'une des principales routes maritimes mondiales. Elle constitue le débouché naturel pour les pays enclavés de la région. C'est pour cette raison que les troupeaux des pays de l'Afrique de l'Est exportés vers l'Asie de l'Ouest traversent fréquemment son territoire, mais cela augmente le risque d'introduction des maladies animales à Djibouti. Ainsi, il est crucial de prévenir, détecter et contrôler scientifiquement huit maladies animales graves touchant régulièrement cette région, notamment la fièvre de la Vallée du Rift (FVR). Or, par manque de moyens et de techniques appropriées, le Laboratoire vétérinaire (LV) de la Direction...
Chine – COI : un soutien renouvelé
Afrique, MONDE

Chine – COI : un soutien renouvelé

La République populaire de Chine a réitéré le 31 octobre 2017, à Ébène, son soutien à la coopération régionale à travers un nouveau don de 100 000 dollars. L’Ambassadeur de la République populaire de Chine à Maurice, Sun Gongyi, et le Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien, Madi Hamada, ont signé l’accord de don au siège de l’organisation régionale le 31 octobre 2017. Observateur auprès de la COI depuis février 2016, la Chine appuie régulièrement la Commission de l’océan Indien depuis 2012. Son ambassadeur, Sun Gongyi, en poste à Maurice depuis septembre 2017, a souligné le rayonnement acquis par la COI avec le temps : « la COI, (…) est devenue aujourd’hui une organisation régionale de plus en plus importante qui jouera à l’avenir un rôle de plus en plus grand dans les af...
La Chine met l’accent sur la santé à Madagascar
Afrique, MONDE

La Chine met l’accent sur la santé à Madagascar

Quatre experts chinois sont arrivés le 28 octobre à Antananarivo, dans le cadre de la lutte contre la peste, après le don de matériel pour lutter conter la maladie. Face à la situation sanitaire dans la Grande Ile, les autorités chinoises envisagent de créer plusieurs projets, dont un centre de Médecine Traditionnelle Chinoise, afin d'améliorer la santé des malgaches. "Nous sommes venus pour assister les autorités sanitaires malgaches pour la lutte contre la peste", a expliqué Wang Jian, chef du groupe chinois. Son équipe devrait d'une part se renseigner sur la situation de la propagation de la peste à Madagascar, et d'autre part, échanger avec les autorités sanitaires et hygiènes malgaches ainsi que l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Wang Jian a indiqué que les experts prése...
Nexa et les entreprises réunionnaises au IFE
Europe, MONDE

Nexa et les entreprises réunionnaises au IFE

Dans un communiqué publié sur son site internet, l'agence Nexa a annoncé la participation d'une délégation réunionnaise au International Food Exhibition (Exposition international de l'alimentation- IFE) à Guangzhou, du 16 au 18 juin. L’International Food Exhibition (IFE) est l’un des plus grands événements de l’industrie alimentaire sur le marché chinois. Tenu chaque année à Guangzhou, il regroupe 1 500 exposants originaires d’une soixantaine de pays, 35 forums  avec un  flux avoisinant les 85000 visiteurs. C’est dans le cadre de cet évènement  que l’industrie agroalimentaire réunionnaise aura l’opportunité d’illustrer son savoir-faire et ses compétences sur la scène Internationale. Nexa, en partenariat avec la Maison de l’Export de la Région Réunion, a organisé une mission globale d...
Construction d’une cimenterie financée par la Chine en Tanzanie
Afrique, MONDE

Construction d’une cimenterie financée par la Chine en Tanzanie

L'entreprise publique chinoise Sinoma International Engineering Co. va lancer en mai des travaux de construction d’une cimenterie de 1 milliard de dollar (913 millions d'euros), dont le ciment sera exporté via l'Océan Indien. La cimenterie sera localisée sur la côte de l'Océan Indien, et desservira en priorité les marchés voisins, tels que la République démocratique du Congo (RDC), l’Ouganda et le Soudan. "Environ 70% de la production de ciment sera exportée et le reste sera commercialisé sur le marché local. Sinoma construira également un wharf au port de Tanga afin de faciliter les exportations de l’usine", a indiqué le premier ministre tanzanien Kassim Majaliwa. Ce dernier a indiqué que "le geste des investisseurs chinois est recommandé, car il a pour but de répondre à la deman...
Accès direct à l’Océan Indien pour la Chine
Asie/Pacifique, MONDE

Accès direct à l’Océan Indien pour la Chine

Le corridor économique sino-pakistanais a été inauguré en novembre, reliant la ville de Kashgar, au Xinjiang, jusqu'au port de Gwadar, il ouvre sur le golfe Persique et le détroit d’Ormuz, et permet à la Chine d'accéder à l'Océan indien, sans passer par des couloirs occidentaux. Long de 2 000 kms, passant par l'une des branches de l'ancienne Route de la Soie, ce corridor permet fait gagner énormément de temps à la Chine, qui peut exporter ses marchandises vers le Moyen-Orient. Avec un gain de près de 10 000 kms, Beijing est désormais moins dépendante des routes maritimes passant par le détroit de Malacca, pour ses importations de pétrole du Moyen-Orient. Le bon côté, pour le Pakistan, est que le Corridor économique sino-pakistanais (CPEC), englobe d'autres projets d'envergure, com...