Ruth Rajaysur, journaliste pour le quotidien mauricien L’Express, revient pour Chine-Magazine.Com sur les relations entre l’île Maurice et la Chine.

Quelle opinion portez-vous sur les actuelles relations sino mauriciennes : développement, impact économique et social … ?

Ruth Rajaysur journaliste lexpress.muLa Chine a beaucoup contribué à l’avancement de Maurice, sur le plan économique et social. On peut dire qu’on a vu la création d’emplois mais il faut aussi dire que comme dans beaucoup de pays africain, certains projets n’ont pas été complétés, des contracteurs qui ne respectent pas les délais mais il y a aussi le fait que certains projets ont fait du mal à notre environnement. Maurice et la Chine continuent à entretenir de très bonnes relations et ce depuis 1972. D’ailleurs de plus en plus de touristes Chinois visitent l’ile.  Une hausse de 65,6% a été enregistrée en octobre.

Maurice souhaite devenir la passerelle de la Chine vers l’Afrique, est ce selon réalisable, si oui dans quel sens et si non pourquoi ?

Maurice est déjà une plateforme entre l’Asie et l’Afrique.  Des entreprises chinoises, indiennes, coréennes s’y installent pour partir à l’assaut du marché africain. Mais Maurice doit continuer d’innover en termes de stratégie de marketing si elle ne veut pas perdre sa place dans l’océan indien.

Les autorités mauriciennes axent leur politique extérieure sur la Chine, mais également l’Inde, qui reste le principal partenaire de l’île. Est ce qu’il n’y a pas une concurrence entre les deux pays à l’île Maurice ?

Je ne crois pas qu’il y a de la concurrence entre les deux pays. Pendant sa visite en Chine en Mai 2015, le premier ministre Indien Narendra Modi avait rencontré le premier ministre Chinois, Li Keqiang. Le 16 mai 2015, l’Inde et la Chine signent  21 accords commerciaux et de coopération, représentant un montant total de 22 milliards de dollars. Maurice est neutre car elle a besoin des investissements Chinois et Indien pour le développement mais aussi pour la croissance économique du pays.

De quelle manière les mauriciens voient cette relation ?

Si la Chine, qui est devenue la première puissance économique mondiale, et l’Inde qui monte en puissance utilisent Maurice comme un tremplin pour leur stratégie pour l’Afrique, Maurice doit en tirer le meilleur parti.