Le musée Confucius de Qufu, dans la province du Shandong, lieu de naissance de Confucius, devrait s’ouvrir prochainement selon Yang Jinquan, directeur adjoint du bureau des vestiges culturels de Qufu.

Ce musée devrait être le premier du pays consacré à Confucius (551-479 av. J.-C.) et sa pensée. Le complexe va bénéficier d’investissements de 700 millions de Yuans (93 millions d’euros). Il comprendra un centre d’exposition et six salles secondaires, sur une surface totale de 5700 m².

Ce projet culturel met en exergue les enseignements confucéens et des reliques recueillies par des générations de descendants de Confucius. Les structures permettront aussi à tout à chacun d’en apprendre davantage sur la culture traditionnelle, a souligné Yang Jinquan.

La construction du musée a débuté en 2013, mais a été perturbée en raison de questions financières et de discussions sur la façon de présenter l’essence des pensées et des enseignements de Confucius de la manière la plus précise. Raison pour laquelle, le musée ne s’est pas ouvert cette année comme prévu.

Pour Yang Chaoming, directeur de l’institut de recherche Confucius à Qufu, le musée a un rôle a joué dans la société chinoise actuelle. D’ailleurs, le gouvernement du Shandong a décidé d’exposer le travail de Confucius pour promouvoir la culture traditionnelle chinoise.

« Aujourd’hui, les gens apprennent les enseignements confucéens principalement à partir de manuels scolaires et au Temple de Confucius. Au musée, les visiteurs pourront acquérir une compréhension plus approfondie de Confucius et de ses enseignements par le biais d’illustrations, de technologies modernes et de reliques liées au sage », a précisé Yang Chaoming, qui est également membre de l’organe consultatif politique provincial.