lundi, juillet 15

Étiquette : Lao Tseu

Découvrir le Taoïsme, avec Marc Lebranchu
CULTURE, Livres, Religions

Découvrir le Taoïsme, avec Marc Lebranchu

Les éditions Eyrolles présentent "Découvrir le Taoïsme : histoire, courants, fondements et pratiques", par Marc Lebranchu qui étudie depuis 25 ans les enseignements de maîtres contemporains des grands courants du Taoïsme. Des grandes traditions spirituelles, le taoïsme est sans doute la plus mal connue. Né en Chine il y a plus de deux millénaires, il s’est progressivement enrichi d’apports qui n’ont cessé de réformer et de renouveler sa tradition. Lire aussi : Débat sur le Taoïsme Toujours présent en Chine, il se développe en Occident où il est connu grâce à Lao Tseu et à des pratiques comme le qigong ou le fengshui. En retraçant son histoire, Comprendre le taoïsme nous fait découvrir ses courants, ses fondements et ses pratiques. Accessible et pédagogique, il procure des repèr...
Un «élixir d’immortalité» découvert au Henan
CULTURE, Histoire

Un «élixir d’immortalité» découvert au Henan

Des fouilles réalisées dans la province du Henan ont permis de découvrir, pour la première fois de l’Histoire, ce qui semble être le fameux «élixir d'immortalité» mentionné dans d’anciens textes taoïstes. Des archéologues ont annoncé que le liquide retrouvé dans une marmite en bronze provenait d'une tombe de la dynastie des Han occidentaux (202 av. J.-C. — 8 après J.-C.). Selon eux, il s'avit de l'«élixir de vie» évoqué dans la littérature taoïste ancienne. ​Environ 3,5 litres de liquide contenu dans la marmite ont été retirés de la tombe d'une famille noble de la ville de Luoyang en octobre 2018. Les archéologues ont estimé qu'il s'agissait d'une boisson alcoolisée, un arôme d'alcool s'échappant du récipient. https://www.chine-magazine.com/du-vin-de-2000-ans-dage-decouvert-dans...
Tribunes - Analyses

La Chine qui coupe le souffle de ses visiteurs

Tribune de Keita Moussa, étudiant en Master II à l’institut des Etudes Africaines de l’Université Normale de Zhejiang. - « L’empire céleste » ou « l’empire du milieu », la Chine a toujours été un pays dont le sens, renvoi toujours immédiatement à quelque chose de grandeur, qui à la fois fascine et effraie. C’est vrai que la plupart des empereurs chinois ont toujours revendiqué, leur autorité du ciel, dont ils sont les fils ; « fils du ciel »ont il été.   Les fameuses Neufs Grandes Règles, ayant réglé la vie des millions de chinois, et servant d’inspiration aux philosophes (Lao-Tseu, Confucius Mengzi ou Confucius) entre VII et IVème siècle avant notre ère chrétienne, aussi viendraient du ciel. Serge Berthier offre une belle lecture sur cette épisode dans « Le Choc-la Chine en marche » ...
L’origine de la vision chinoise de la paix favorable aux pays africains
COIN DES IDEES

L’origine de la vision chinoise de la paix favorable aux pays africains

Chacun pays a sa réalité et sa particularité. Le jugement des questions doit effectivement construire la base de vivre ensemble pour une coopération de bénéfice mutuelle. On n’a pas la même culture avec les anciennes colonisatrices dont nous sommes tous victimes. Le préjugé relatif à la présence de la Chine en Afrique est souvent à partir du compte du cliché d’anciens colonisateurs historique sans  la considération de la réalité du changement. Le changement dont les anciens colonisateurs n’acceptent pas. Effectivement, n’a pas l’intention d’isoler ou imposer aucun pays indépendant. Elle insiste, depuis la fondation de la république, à une politique diplomatique non-ingérence. Elle n’exporte pas le modèle chinois, mais partage le fruit de sa politique de l’ouverture et de la réforme d...
Découverte d’un portrait de Confucius dans le Jiangxi
CULTURE

Découverte d’un portrait de Confucius dans le Jiangxi

Des archéologues ont découvert en novembre 2015 un portrait de Confucius dans un tombeau datant de près de 2000 ans. Le portrait a été mit au jour après la restauration d’un paravent en laque trouvée dans la chambre principale de la tombe. Les spécialistes estiment que l’un des deux portraits découverts pourrait sur le paravent est celui de Confucius. Ce paravent est un meuble traditionnel chinois destiné à protéger du vent, des maléfices et de la vie privée. Sa structure restaurée mesure entre 50 et 60 cm de large et de 70 à 80 cm de hauteur. "Les caractères chinois inscrits sur l'écran comprennent les noms de Confucius, de son père Shu Lianghe, et de l’un de ses disciples préférés, Yan Hui," a indiqué Zhang Zhongli, le chef adjoint de l'équipe archéologique du Jiangxi. Ce dernie...
Un musée dédié à Confucius bientôt ouvert
CULTURE

Un musée dédié à Confucius bientôt ouvert

Le musée Confucius de Qufu, dans la province du Shandong, lieu de naissance de Confucius, devrait s'ouvrir prochainement selon Yang Jinquan, directeur adjoint du bureau des vestiges culturels de Qufu. Ce musée devrait être le premier du pays consacré à Confucius (551-479 av. J.-C.) et sa pensée. Le complexe va bénéficier d'investissements de 700 millions de Yuans (93 millions d'euros). Il comprendra un centre d'exposition et six salles secondaires, sur une surface totale de 5700 m². Ce projet culturel met en exergue les enseignements confucéens et des reliques recueillies par des générations de descendants de Confucius. Les structures permettront aussi à tout à chacun d'en apprendre davantage sur la culture traditionnelle, a souligné Yang Jinquan. La construction du musée a débuté...
Prix Confucius de la Paix, contre-pied du Prix Nobel de la Paix
CULTURE

Prix Confucius de la Paix, contre-pied du Prix Nobel de la Paix

Le Prix Confucius de la Paix a été créé en novembre 2010,  par le « Centre chinois d'études internationales pour la paix », suite à la proposition de l'homme d'affaires Liu Zhiqin le 17 novembre 2010. Le jury était composé d’un colonel de l’armée populaire de libération, d’un journaliste du Quotidien du peuple et d’un responsable de l’école du parti communiste chinois et il disposait d'un prix doté d’une récompense de 100'000 yuans (11'000€). Les membres du comité ont expliqué que le prix avait été créé afin de « promouvoir la paix dans le monde du point de vue de l'Orient », et notamment le Confucianisme. Le premier prix a été décerné le 9 décembre 2010 à Lien Chan, Président honoraire du Guomindang basé à Taïwan. Celui-ci a été décerné la veille du jour où le Comité Nobel doit reme...
Confucianisme, d’hier à aujourd’hui
CULTURE

Confucianisme, d’hier à aujourd’hui

La pensée de Confucius s'est propagée en Chine et en Extrême-Orient, grâce à ses disciples et aux philosophes Mencius et Xun Zi, qui ont créé une doctrine, appelée confucianisme, devenue philosophie d’État en Chine durant la dynastie Han. Persécuté au cours de la dynastie Qin (IIe siècle av. J. C.), le Confucianisme devient une doctrine officielle de l'empire sous les Han (du Ier siècle av. J. C. au IIIe siècle apr. J. C.). À la même époque, l'historien Sima Qian rédige une hagiographie de Confucius, faisant de lui le modèle accompli du sage. Dés lors, la doctrine confucéenne se répand en Chine et va servir de contexte culturel de base, qui verra se développer le Bouddhisme, à partir du Ier siècle de notre ère, et le taoïsme, dès le Vème siècle. Ainsi, pendant près de quinze siècl...
Essentiel de la pensée de Confucius
CULTURE

Essentiel de la pensée de Confucius

La pensée de Confucius a perduré durant des siècles, grâce aux écrits de ses disciples, et des penseurs et philosophes ayant étudiés sa parole. Ainsi la "pensée de Confucius" a été rédigé et développé par les disciples, lettrés, et philosophes. Elle est parvenue à travers les Analectes, ou Entretiens, recueil de propos de Confucius et de ses disciples ainsi que de discussions entre eux, compilés par des disciples de deuxième génération. Confucius n’a pas développé sa pensée de façon théorique. Elle nous est par sous la forme d’entretiens de Confucius avec ses disciples (Iou Tseu, Tseng Tseu, Meng I Tseu, Tzeu Iou, …). L'harmonie de la société Confucius crée un réseau de valeurs dans le but d'harmoniser les relations humaines. Face à la division des royaumes et conflits success...
Beijing abrite le Temple de Confucius
CULTURE

Beijing abrite le Temple de Confucius

Le temple de Confucius rend hommage au sage depuis sa construction durant la dynastie Yuan (1271-1368), puis via les extensions établies au cours des dynasties Ming (1368-1644) et Qing (1644-1911). Depuis 1988, ce temple fait partie des sites historiques et culturels majeurs protégés par l'État. D'ailleurs, encore aujourd'hui le temple est un lieu de culte et d'hommage au "premier des sages" de la Chine. La construction du temple débute en 1302, sous la dynastie Yuan, et les hauts dignitaires du régime viennent y révérer Confucius jusqu'en 1911. Son enceinte a été élargie à deux reprises, sous la dynastie Ming puis sous les Qing. Il occupe aujourd'hui une surface de près de 22 000 mètres carrés. Ce temple est le deuxième plus grand temple construit pour Confucius, se classant juste d...
L’amour du Lotus
COIN DES IDEES, CULTURE

L’amour du Lotus

Dans une note publiée sur son compte Facebook, Liu Yunsheng, auteur d'une traduction du Tao Te Ching, a fait un éloge à "L’amour de lotus". Les fleurs adorables, que l'eau et la terre abritent, sont nombreuses. Parmi elles, le grand poète Tao Yuanming du Dynastie Jin ne préfère que la fleur de chrysanthème (qui symbolise l'éternité du Tao). Depuis la dynastie Tang, les gens aiment malheureusement la pivoine (qui représente l'attachement matériel). Moi seul, j’aime le lotus, qui émerge de la boue, mais n'en est pas sali, il traverse l’eau pure, mais n'en devient pas prétentieux. Il est droit à l'extérieur, mais est vide au-dedans; il n’a ni de branche ni de rotin à la tige; son parfum et sa fraîcheur sont senties de loin; il s'adresse de manière propre. On se réjouit de le regarder au...
Confucius, maître à penser de la Chine
CULTURE

Confucius, maître à penser de la Chine

Confucius est né le 28 septembre 551 av. J.-C. à Zou et mort le 11 mai 479 av. J.-C. à Qufu dans l’actuelle province du Shandong. Philosophe de renom, il possède plusieurs patronymes comme Kong Fūzi ou Kongzi, signifiant "Maître Kong". Le nom latinisé « Confucius », dérivé de Kongfuzi, a été créé au XVIe siècle par des missionnaires jésuites en Chine, et plus probablement par Matteo Ricci. Les Coréens l'appellent Kong-ja, les Japonais, Kôshi, et les Vietnamiens, Khổng Tử. Il avait aussi pour nom personnel Kong Qiu, et pour nom social Zhongni. Confucius a marqué la civilisation chinoise, à tel point qu'il est considéré comme le "premier des sages" de Chine. Son enseignement a donné naissance au Confucianisme, doctrine politique et sociale érigée en religion d'État dès la dynastie Han ...
Entre mythe et réalité, la vie et l’œuvre de Lao Zi
CULTURE, Histoire

Entre mythe et réalité, la vie et l’œuvre de Lao Zi

Lao Zi (老 子), également appelé Laojun ou Lao Tseu, est le père fondateur du Taoïsme. Sage chinois, il serait le contemporain de Confucius. Né au pays de Chu dans le royaume des Zhou, entre 600 et 200 avant J.C., sa naissance reste floue pour les historiens qui ne parviennent pas à trouver sa date et son lieu exact de naissance. Personnage mythique, son nom a plusieurs significations. Lao Zi signifie "maître Lao" ou "vieux maître". Dans la symbolique chinoise, le mot "vieux" signifie la sagesse, tandis que "zi" qui veut dire "enfant" pourrait être interprété comme "le vieil enfant". Cette appellation prend une connotation mystique ou symbolique, car certains historiens et philosophes pensent que ce surnom "Lao Zi" (Vieil Enfant) vient du fait qu’il serait né avec des cheveux blancs ou que ...
La Chine cherche à retrouver ses valeurs
Religions

La Chine cherche à retrouver ses valeurs

Depuis l’ouverture du pays et le lancement des réformes de Deng Xiaoping en 1978, la société chinoise a rapidement évolué vers de nouveaux modes de consommation, de nouvelles façons de vivre (avec l’urbanisation et la location de logement), de nouveaux rapports humains (arrivée plus importante d’étranger), des enrichissements personnels conséquents en peu de temps…. Tous ces facteurs seraient la cause de la dégradation des valeurs morales, qualifiées aujourd’hui « valeurs traditionnelles » par Xi Jinping. Le cas Yue Yue : le point d’orgue d’une perte de valeur  Le 13 octobre 2011, une fillette est percutée par une fourgonnette, puis écrasée par un camion, devant le magasin de sa famille dans la ville de Foshan dans le sud du pays. La scène a été enregistrée par des caméras de survei...
CULTURE

En 2016, la Chine compte 510 instituts Confucius dans le monde

Les instituts Confucius sont des centres d'enseignement du chinois et de la civilisation chinois. 510 ont été établis dans 140 pays du monde en 2016, selon les chiffres du Siège de l’Institut Confucius et du Hanban. « Le petit dernier, c’est celui qui s’est créé au Luxembourg", ouvert en septembre 2016, a indiqué Jing Wei, vice-directrice exécutive du Siège de l’Institut Confucius et vice-directrice générale du Hanban. Le premier Institut Confucius du monde a avoir ouvert s'est porte a eu lieu en novembre 2014 en Corée du Sud. Aujourd’hui, près de  510 Instituts Confucius ont vu le jour dans 140 pays, avec près de 2 millions d’inscrits. D'après le site Hanban, les Instituts Confucius ont été créés conjointement par la Chine et le pays hôte, afin de "s’adapter aux besoins des appre...
La piété filiale imposée par la loi
CULTURE

La piété filiale imposée par la loi

Le 2 juillet 2013 est entrée en vigueur la loi sur la protection des droits et intérêts des personnes âgées, obligeant les membres de la famille à se soucier des besoins psychologiques de leurs parents et à leur rendre visite ou communiquer avec eux de façon régulière. L'objectif de cette loi est de "protéger les droits et intérêts légitimes des parents de 60 ans et plus, et pour perpétuer la vertu de piété filiale", d'après l'agence de presse Xinhua. Vertu importante de la culture chinoise traditionnelle, la piété filiale signifie le respect envers ses parents et ancêtres, y compris être bon envers ses parents et accomplir sa tâche de prendre soin d'eux. A cette loi s'ajoute, une nouvelle législation visant à faire face au vieillissement de a population et destinée à améliorer la...
Sens de l’égalité ancestrale de la Chine à travers le Tao Te Ching
COIN DES IDEES, CULTURE

Sens de l’égalité ancestrale de la Chine à travers le Tao Te Ching

Dans ses écrits, Lao Tseu définit le Dao à travers la description d’une image de soufflet - pour le vent - et une image de la surface de l’eau qui coule devant le Dao indéfinissable en mouvement constant. Sans émotion, et à profile bas, Lao Tseu regarde le monde avec une attitude de manière faible et inférieure, tandis qu'il considère que la nature (le ciel et la terre)  prend  tout le monde en égalité. Au Chapitre 5 du Lao Tseu, l'égalité est représentée par une image du chien en paille. Il précise que la bienveillance du ciel et de la terre consiste à renforcer l'égalité  devant les offrandes de différente qualité. Ainsi les grands sages considèrent également les gens de manière égale. L'homme situé dans un grand soufflet planète , dont le ciel et la terre font les 2 extrémités....
Le Dao étudié à l’Institut polytechnique de Yamoussoukro
Chine-Etats-Unis, COIN DES IDEES

Le Dao étudié à l’Institut polytechnique de Yamoussoukro

Une série de cours d’introduction du Dao, suivie d'une présentation de l’économie chinoise ont eu lieu le 21 août à l’Institut Polytechnique de Yamouskro auprès des étudiants de science économique. À l'emprunte d'une analyse du Yijing, le professeur et conférencier LIU Yunsheng a évoqué la notion globale du Dao en suivant la situation totale (顺势而为), ou le courant du cours (道法自然). Pour cette doctrine non- interventionnisme intentionnelle (无为而为), il a insisté sur une qualité sans émotion et à un profile bas à travers l'étude des paroles correspondes du Lao Tseu. Ainsi, LIU Yunsheng a réussi à transformer ces descriptions en image, tels que le soufflet planète(橐龠) et l'eau qui coule ayant le dessus(上善若水,不争而善胜), afin d’éclairer les étudiants à la bonne compréhension du Dao, qui est indéf...
Le qi et l’eau nourrissent l’être
COIN DES IDEES, CULTURE

Le qi et l’eau nourrissent l’être

Le Dao est source de la vie, origine de toute raison et non-raison. Il insiste sur le principe non interventionnisme et laisser suivre le cours du courant de manière naturelle. Suivre l'enjeu, correspond également le thème de tous les hexagrammes du Yijing ( un livre sans écriture, intitulé aussi livre classique de la transformation/du changement/de la mutation/ I Ching/ Yi king). D'après le livre de Lao Tseu, le Dao (le wiki) engendre le UN (le Qi en chaos ou le Tai chi original), le UN engendre le DEUX ( soit le Yin et le Yang en dualité), le DEUX engendre le TROIS (le Yin et le Yang en dualité et en unité, et le Taichi antérieur), le TROIS engendre les milliers d'être. Ainsi le Taichi existe sous forme de Qi (le vent ou le souffle dans le Yijing, il s'agit de l'énergie ...
COIN DES IDEES, CULTURE

Débat sur le Taoïsme

A la publication de l'article Une coopération Chine-Afrique de manière égale du point de vue taoïste, un débat a eu lieu entre l'auteur de ce texte, Liu Yunsheng, et des internautes. Le but aura été de comprendre en quoi le taoïsme recèle d'une interprétation personnelle des écrits de Lao Tseu, en fonction de l'interprétation de chacun. "La néo-colonisation n'a ni réalité, ni raison sans fondement. C'est un concept ridicule établi sur le parcours des anciens colonisateurs", or "ce n'est pas une idée conforme au Taoïsme chinois", a expliqué l'expert du Taoïsme, Liu Yunsheng. Ce dernier explique en quoi la Chine ne peut être taxée de néo-colonialiste en Afrique, car "personne n'est supérieure, personne n'est inférieure, tout le monde est égale. Tandis que les colonisateurs ont préc...
Une coopération  Chine-Afrique de manière égale du point de vue taoïste
COIN DES IDEES, CULTURE

Une coopération Chine-Afrique de manière égale du point de vue taoïste

Personne n'est supérieure, personne n'est inférieure, tout le monde est égale. Tandis que les colonisateurs ont préconisé la supériorité culturelle, la présence de la Chine a eu pour objectif d'établir une coopération économique simple de manière gagnant-gagnant toujours dans l'esprit du Tao, datant au moins de 3000 ans. Chapitre IV du livre de Lao Tseu: Valeur du Tao (1) À la transformation, le Tao prend une forme vide et fait position en bas, car c'est l'origine de tout être. Rabattre son arrogance, régler ses conflits, afin de revenir à l'état d'origine pour vivre en symbiose, de manière égale, parmi les lumières ou les poussières. Il n'y a point de particularité. Ce chapitre fait état d’une notion d’égalité et de profile bas, dans un esprit de « retrouver l'équilibre ». Chapit...
Un autre zen du Lao Tseu
COIN DES IDEES, CULTURE

Un autre zen du Lao Tseu

La dualité est une notion philosophique qui apparaît dans un premier temps dans le livre Yi Jing (le premier livre chinois sans écriture datant de 7 000 ans, intitulé Livre du changement ou de la transformation), pour être ensuite utilisée dans toutes les œuvres ancestrales chinoises, et analysée dans le livre de Lao Tseu en particulier. Le livre sans écriture se distingue par une coupure de tout hexagramme en 2 trigrammes à l'endroit où se situe l'homme (l'homme prend les 2 lignes au milieu de l'hexagrammes, tandis que le ciel prend les 2 en haut et la terre 2 en bas). Ainsi, l'homme séparé en 2 parties dispose d'un défaut, ou d'un pêché, dont les chinois ont mis à jour la notion du zen pour connecter les deux en défaut, face à sa dualité. Comment faire une passerelle pour répare...
Le défi de transformation à travers le zen réveillé par le YiJing
COIN DES IDEES, CULTURE

Le défi de transformation à travers le zen réveillé par le YiJing

"Seul respirons la sérénité, et ensemble défendons la langue (独处守住心,群处守住嘴)", une vision du monde de Zeng Guofan (26/11/1811-12/03/1872), grand maître de guerre et écrivain légendaire à l'époque Qing. Il a bien indiqué le moyen de la communication entre les hommes à travers l'échange de l'esprit. Dans la description du YiJing (Livre du changement datant de 7000 ans), le ciel et le sol communiquent par un dragon montant, entre le roi et la population par un éléphant ouvrant la route, la pluie tombante pour les autres. En ce qui concerne les hommes, ils communiquent par l'esprit. Les hommes se situent entre les deux parties composées de 2 trigrammes dessus-dessous, il y a un espace vide qui les sépare et les représente en dualité. Ce défaut de l'homme exige d’adopter le zen pour vivre d...
Fonction du Zen dans le renforcement des mouvements du Taïchi
COIN DES IDEES, CULTURE

Fonction du Zen dans le renforcement des mouvements du Taïchi

Liu Yunsheng, professeur et directeur de l'Institut Confucius d'Abidjan, présente une analyse du Kung-fu philosophique à travers le Dao De Jing de Lao Tseu (Le livre de la raison et condition de son existence) Du Taïchi au Confucianisme, en passant par le Taoïsme, tous partagent la même philosophie. Le Taïchi est sans aucun doute une pratique philosophique, sous forme de mouvement, prenant corps dans la Médecine Traditionnelle Chinoise, sous l'intitulé, Médecine Philosophique. Le Taichi prend le yang (le lombaire, associé au dos, aux jambes et aux pieds) comme source de force, considère le yin (les bras) comme véhicule de transformation de la force. C'est tout à fait conforme la notion du Lao Tseu "convaincre ce qui est fort (yang)  à l'aide de la souplesse (yin)". Lao Tseu insist...