NetDragon veut former des enseignants africains aux techniques de l’enseignement en ligne.

L’entreprise technologique chinoise NetDragon, qui développe des plateformes éducatives à distance, a lancé un programme de formation pour des milliers d’enseignants africains sur les techniques de l’enseignement en ligne.

L’initiative dont les modalités de mise en œuvre n’ont pas encore été dévoilées s’inscrit dans le cadre de la coopération entre la Chine, l’UNESCO et l’Afrique. En effet, lors d’une vidéoconférence de haut niveau UNESCO-Afrique-Chine pour soutenir l’éducation en Afrique dans le contexte de la COVID-19, le Dr Xiong Li, PDG de NetDragon, a déclaré que son entreprise prévoit de former 100 000 enseignants en Afrique.

NetDragon travaillera avec avec le ministère de l’Éducation de la Chine, l’UNESCO et la Commission nationale chinoise pour l’UNESCO, pour créer 1000 cours sur l’amélioration des capacités d’enseignement en ligne des enseignants.

Les cours seront offerts via la plateforme éducative Edmodo. Les modalités de mise en œuvre du projet n’ont pas encore été révélées. Cependant, l’entreprise chinoise a lancé en 2018, une initiative pour digitaliser l’éducation en Afrique. Elle travaille actuellement avec le Nigeria, le Kenya et le Ghana pour reprendre les écoles en ligne et améliorer la qualité de l’éducation en utilisant Edmodo.