Les inscriptions d’os d’oracle ont été ajoutées au registre de la Mémoire du monde de l’UNESCO. Ces os d’oracle sont des morceaux d’omoplate de bœuf ou de plastron de tortue, utilisés pour la divination vers la fin de la dynastie Shang (1600 – 1046 av. J.-C.). Elles sont les premières traces de l’ancienne écriture chinoise, comprenant parfois des informations historiques clés sur la dynastie.

« Les caractères chinois ont eu un vaste impact sur le monde, surtout dans les pays voisins, et ont apporté une grande contribution à la civilisation mondiale« , a expliqué Du Zhanyuan, vice-ministre de l’Education et chef du Comité du travail linguistique d’Etat. Ce dernier a indiqué le 27 décembre 2017 que « cet ajout signifie que la valeur des inscriptions sur os d’oracle a été reconnue par le monde ».

L’écriture ossécaille de la Chine antique, les hiéroglyphes de l’Egypte ancienne, l’écriture cunéiforme de Babylone et les glyphes mayas mésoaméricains font partie des anciens systèmes d’écriture les plus connus au monde.

Cependant, l’écriture ossécaille est la seule qui subsiste encore, en raison de son évolution au fil du temps pour devenir les caractères chinois d’aujourd’hui. Environ 160 000 morceaux d’os d’oracle ont été découverts à ce jour. Cependant, seuls 1 600 des 4 300 caractères inscrits ont été déchiffrés.

L’inscription à la tortue conservée dans le musée Lvshun a été publiée dans le livre Lvshun Bowaguan Suocang Jiagu comme n ° 1949. Cet os a été acheté par un japonais en 1905 et a été vendu au musée entre 1937 et 1938. Rempli d’encre noire. Inscrit avec plus de caractères zto. Prévoir s’il y aurait de la chance ou de la malchance lorsque Shang King a voyagé d’un endroit à l’autre.

Le site de l’UNESCO note que

« les inscriptions sur os d’oracle ont été extraites des ruines Yin dans la ville d’Anyang, province de Henan en Chine. Il s’agissait des archivages pour permettre de faire de la divination et pour prier les dieux par l’ancien peuple Shang de 1400-1100 avant Jésus Christ. Les matériaux utilisés pour la divination étaient principalement des omoplates de bovins et des carapaces de tortues ainsi que des os d’autres animaux .Les présages étaient déchiffrés dans les fissures faites en brûlant des os. La divination implique tous les aspects de la dynastie des Shang, tels que les sacrifices, prier, les affaires du roi, la météo, les récoltes, les affaires militaires, les rituels à accomplir etc. Les inscriptions sur os d’oracle se divisent en plusieurs périodes selon leurs formes et leurs contenus à l’aide desquelles nous pourrions reconstituer la véritable généalogie royale de la dynastie Shang et faire des recherches sur les événements importants des familles royales et de quelle manière les gens vivaient à l’époque Shang. Les inscriptions sur os d’oracle sont également des matériaux importants pour étudier la configuration originale des caractères chinois et l’état de la première forme de grammaire de la langue chinoise ».

 

La divination par l’écaille de tortue