Le chef de l’Autorité des ports et des zones franches, Abu Bakr Omar Hadi, a signé un accord de coopération avec une société chinoise pour développer et financer un composé flottant pour transformer le carburant dans le parc industriel de Damergog.

«La zone franche de Djibouti est la plus grande d’Afrique et le port polyvalent ‘Doraleh’ est en service. Quant au projet de rénovation du vieux port, il est sur la bonne voie», s’est félicité Abu Bakr Omar Hadi.

Ce dernier a indiqué que l’emplacement stratégique de Djibouti, situé sur l’une des routes commerciales les plus fréquentées au monde et reliant l’Asie, l’Afrique, l’Europe et l’Amérique, « offre une accessibilité idéale aux entreprises de l’industrie pour communiquer avec ses fournisseurs et clients ».

De son côté, le président djiboutien Ismail Omar Guelleh a salué le partenariat stratégique Djibouti-Chine et remercié le gouvernement chinois pour leur aide au développement économique et social du pays.

Lors de sa rencontre à Djibouti avec Wang Yi, ministre des affaires étrangères, Ismail Omar Guelleh a souligné que « les relations Djibouti-Chine se sont développées en profondeur et ont donné des résultats fructueux dans divers domaines ». De plus, son pays a « des sentiments amicaux envers le peuple chinois » et considère la Chine comme « un ami sincère et un partenaire indispensable ».

Le président djiboutien se réjouit à l’idée d’étendre sa coopération avec la Chine dans les domaines de l’économie bleue et de l’économie numérique. Rappelant que le chemin de fer Djibouti-Ethiopie a été construit par la Chine permettant d’améliorer la connectivité régionale et l’intégration économique.

D’ailleurs, le chemin de fer est devenu « un modèle de coopération Afrique-Chine ». Le président Ismail Omar Guelleh a indiqué que son pays est disposé à participer « activement » à la construction conjointe de l’initiative La Ceinture et la Route (ICR) et à mettre en oeuvre les projets liés aux huit initiatives majeures décidées lors du sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) en 2018.

Le chef de la diplomatie chinoise a ajouté que « la Chine est prête à aligner la construction de l’ICR ainsi que la mise en oeuvre des résultats du sommet du FOCAC de Beijing sur le plan de développement de Djibouti Vision Djibouti 2035 ». Les deux pays souhaitent renforcer la coopération dans des domaines tels que l’économie bleue, les télécommunications et l’économie numérique.