mercredi, mai 22

Pas de bénéfice au troisième trimestre pour le café chinois Luckin Coffee

Avec partenaire Yicai Global – L’opérateur de la chaîne de café chinois Luckin Coffee a raté de peu d’avoir des bénéfices au troisième trimestre de cette année 2021, alors que ces revenus ont presque doublé, car il est parvenu à fidéliser ses clients qui ont commandé et payé des cafés à des prix plus élevés.

Le café de la société Luckin Coffee a toutefois réduit sa perte nette de près de 99% à 23,5 millions de CNY (3,6 millions USD) au cours des trois mois, ayant prit fin le 30 septembre, selon le dernier rapport sur les bénéfices des entreprises de la société Xiamen. L’an dernier à la même période, Luckin Coffee avait réduit sa dette de 1,7 milliard de CNY.

Le chiffre d’affaires net a doublé à 2,35 milliards de CNY (36,7 millions USD), principalement en raison du prix moyen accru des produits, ainsi qu’une augmentation des clients actifs mensuels et des ventes.

Le président et chef exécutif de Luckin Coffee, Jinyi Guo, a attribué cette forte performance à l’augmentation de la fidélisation des clients et à la fréquence des commandes, ainsi qu’à une plus grande reconnaissance de la marque et des produits atteignant un prix de vente moyen.

Luckin Coffee a été radié du Nasdaq en juin 2020 en raison d’un scandale financier. En effet, le groupe a révélé début avril 2020 qu’un de ses dirigeants était accusé d’avoir falsifié le chiffre des ventes en 2019 à hauteur de 2,2 milliards de yuans (290 millions d’euros).

Cette révélation avait fait l’effet d’une bombe, fasnt chuter l’action de la société cotée au Nasdaq à New York de plus de 70%. Et les échanges avaient été suspendus plusieurs semaines.

Créé il y a peine trois ans, en 2017, Luckin Coffee a connu un développement ultra-rapide grâce au soutien financier d’investisseurs étrangers. L’enseigne s’était rapidement introduite sur le Nasdaq en mai 2019, où elle avait pu lever 561 millions de dollars.

En 2020, Luckin compte en Chine plus de 4.500 points de vente, contre 4.200 environ pour Starbucks, son concurrent direct pourtant implanté dans le pays depuis 1999.

Lire aussi : Starbucks en Chine fait face à une concurrence féroce

En février 2021, la chaîne chinoise de cafés Luckin Coffee a annoncé s’être placée sous la protection de la loi des faillites aux Etats-Unis. Tous ses établissements sont restés ouverts en Chine, et Luckin Coffee a continué à payer ses fournisseurs et ses employés.

Mais le groupe négocie avec plusieurs créanciers la restructuration de ses obligations financières et la procédure lui permet de suspendre les poursuites engagées par certains actionnaires et autres créanciers aux Etats-Unis, ont expliqué les avocats du groupe.

Toutefois, le bénéfice net non-GAAP du troisième trimestre 2021 était de 54,6 millions de CNY, contre une perte nette non-GAAP de 614,1 millions de CNY il y a un an, ce qui en fait la première fois que l’entreprise réalise un bénéfice depuis le début de son programme d’expansion massive en 2018.

Les dépenses d’exploitation ont bondi de 47 % à 2,4 milliards de CNY, principalement en raison de l’expansion. Luckin Coffee comptait 5 671 points de vente à la fin septembre 2021, soit une augmentation de 17,4 % par rapport à l’année précédente.

Le bénéfice des magasins indépendants était de 452,1 millions de CNY et la marge bénéficiaire d’exploitation était de 25,2%. Le nombre mensuel moyen de clients a grimpé d’un peu plus de 79% pour atteindre 14,7 millions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *