20,8 milliards de dollars (18,3 mds €) d’accords ont été signés entre les pays africains et la Chine au cours de la première exposition économique et commerciale Chine-Afrique.

D’après l’agence de presse Xinhua, les nouveaux accords visent de nombreux secteurs, dont le commerce, les investissements, l’infrastructure, l’agriculture, la production, l’aviation, le tourisme et les jumelages de villes.

Plus de 84 accords ont été signés au cours de l’événement ayant réuni plus de 1600 invités venus de 53 pays africains et 3500 exposants, acheteurs et professionnels chinois et étrangers à Changsha, dans le Hunan.

L’exposition vise à promouvoir le commerce sino-africain et est organisée au moment où les relations commerciales entre les deux parties ont enregistré une augmentation ces dernières années.

D’après les statistiques, le volume des échanges entre les deux parties a grimpé de 20% en 2018, pour atteindre 204,2 milliards de dollars (179,7 mds d’euros). Près de 3 700 entreprises chinoises étaient présentes en Afrique au cours des trois jours d’exposition.

Du 27 au 29 juin, plus de 100 000 personnes ont visité l’exposition et participé aux débats. Unique mécanisme chinois pour la promotion de l’économie et du commerce avec l’Afrique, l’Exposition est placée sous l’égide du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC).

Elle est la première plateforme nationale du Hunan ouverte sur le monde, qui sera organisé tous les ans. L’exposition de cette année avait pour thème «La coopération mutuellement bénéfique pour un partenariat économique plus étroit entre la Chine et l’Afrique».

Les 84 documents de coopération entre la Chine et l’Afrique ont été signés par des gouvernements locaux, des entreprises publiques et privées, des institutions financières, des associations commerciales et des organisations non gouvernementales.

Les accords, d’une valeur de 20,8 milliards de dollars, couvrent un grand nombre de domaines, dont le commerce, les investissements, l’infrastructure, l’agriculture, la production, l’aviation, le tourisme et les jumelages de villes.

Situé au coeur du réseau de transports de Chine centrale, jouxtant la province du Guangdong et surplombant Hong Kong et Macao, le Hunan jouit d’un avantage géologique unique pour mettre en oeuvre la stratégie majeure visant à favoriser l’essor de la Chine centrale.

Le Hunan est très engagé dans la promotion de l’initiative la Ceinture et la Route (ICR), notamment dans la valorisation de l’ouverture et des affaires de la Chine ces dernières années.

Le Hunan et l’Afrique ont connu une croissance rapide dans les domaines du commerce et des investissements, avec une augmentation de plus de 50% du commerce bilatéral pendant quatre années consécutives et une valeur de 2,8 milliards de dollars (2,5 mds €) atteinte en 2018.