Sélectionner une page

2019-nCoV,Europe,MONDE

Polémique autour des masques chinois livrés aux Pays-Bas

Les Pays-Bas ont rappelé des centaines de milliers de masques importés de Chine et distribués dans les hôpitaux néerlandais pour faire face à la pandémie de Covid-19. Ces masques ne répondaient pas aux critères de qualité, a indiqué le ministère néerlandais de la santé.

Après avoir reçu le 21 mars « une livraison d’un fabricant chinois de masques avec un certificat de qualité KN95, le ministère a reçu un premier signal que la qualité de cette cargaison ne répondait pas aux critères lors de l’inspection », a indiqué le ministère dans un communiqué.

Une partie de la cette cargaison a été livrée à des prestataires de soins de santé, le reste de la cargaison a été immédiatement mis en attente et n’a plus été distribué, a souligné le ministère. Suite à la polémique sur la qualité des masque, le site Internet de l’ambassade de Chine aux Pays-Bas, a publié une note le 30 mars, de Xu Hong, ambassadeur de Chine aux Pays-Bas.

Ce dernier a répondu aux questions des journalistes concernant des problèmes de qualité des masques. Il a ainsi expliqué que « depuis plus d’un mois, avec le développement de l’épidémie aux Pays-Bas, la Chine s’est engagée à fournir une assistance dans la mesure de ses moyens ».

Xu Hong a souligné que son ambassade « a accordé une grande attention aux reportages des médias sur la qualité d’un lot de masques achetés par les Pays-Bas à la Chine le 28 mars et contacté le ministère des Affaires étrangères et le ministère de la Santé des Pays-Bas pour en savoir plus ».

« Le 29 mars, j’ai personnellement parlé au téléphone avec le ministre néerlandais des Soins médicaux et des Sports Martin van Rijn. Le ministre Van Rijn a remercié sincèrement la partie chinoise pour son fort soutien et son aide ferme dans la lutte des Pays-Bas contre l’épidémie », a poursuivit le diplomate.

Concernant le problème de qualité, Xu Hong a indiqué que « les Pays-Bas sont en train d’éclaircir un peu plus la situation, sans résultat pour le moment, et informeront dans les plus brefs délais la partie chinoise ».

Il s’est dit « espérer que cet incident isolé n’affectera pas la coopération amicale entre les deux pays dans le domaine de la lutte contre l’épidémie. Je remercie le ministre Van Rijn d’avoir communiqué cette information ».

Concernant la « diplomatie des masques » dénoncé par certains occidentaux, l’ambassadeur a tenu à préciser que « le but de la Chine dans son soutien aux pays, dont les Pays-Bas, pour lutter contre l’épidémie est très simple. Elle vise à sauver plus de vies. Il n’y a pas de ‘considération géopolitique’ comme certains l’appellent ».

Selon lui, « il est normal que certains problèmes surviennent au cours du processus de coopération, et il est possible de les résoudre de manière pragmatique sans qu’il soit nécessaire d’en faire une interprétation politique ».

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :