Par Lelezard – Le 23 juillet, a eu lieu à Chengdu le «2nd symposium de Tianfu des capitales culturelles du monde 2019» (The 2nd World Cultural Capitals Tianfu Symposium).

L’événement était parrainé par l’administration populaire municipale de Chengdu et organisé par le Chengdu Media Group. Des représentants de 21 villes membres du symposium des capitales culturelles du monde provenant de 42 pays et régions du monde, des représentants de 11 villes clés situées le long de «la Ceinture et la Route», ainsi que plus de 300 représentants d’organisations de créativité culturelle réputées et célébrités du monde culturel se sont réunis à Chengdu, en Chine, pour discuter du développement culturel de la ville et des possibilités qui s’offrent à elle.

Pour la toute première fois, le symposium a publié le rapport intitulé World’s New Growth Cities Charm Index on Cultural Creativity (indice de charme des villes du monde en pleine croissance en matière de créativité culturelle) commandé par Nielsen, une société de recherche et d’analyse de données de renommée mondiale.

Le rapport analyse les six dimensions du pouvoir économique d’une ville (le pouvoir d’achat de la ville, sa puissance culturelle douce, sa capacité d’innovation, sa capacité de rassembler des talents et son influence à l’échelle internationale) pour calculer l’indice de charme relatif à la créativité culturelle et met sur pied un système d’indice d’évaluation pour mesurer le développement d’une ville en matière de culture et d’innovation.

Selon ce rapport, Chengdu est une ville qui allie culture et innovation, et celle-ci se destine à devenir l’une des villes connaissant la croissance la plus rapide au monde au cours des dix prochaines années. Sur la scène du symposium, le «Tianfu Smart Media City Project» (projet de ville médiatique intelligente de Tianfu) a officiellement été présenté au reste du monde.

Il est rapporté que la ville médiatique intelligente de Tianfu sera une grappe de classe mondiale de l’industrie des médias intelligents construite à Chengdu par le Chengdu Media Group, en collaboration avec le chef de file mondial MediaCityUK de Manchester et en utilisant la Dubaï Media City comme modèle.

Le site du projet a été confirmé comme étant situé dans le parc d’innovation des hautes technologies de Singapour-Sichuan et dans la zone de haute technologie de Chengdu. La ville sera développée étape par étape sur une période de trois à cinq ans.

Parallèlement, une campagne pour la collaboration des musées a été lancée conjointement durant le symposium par le musée de Rotterdam aux Pays-Bas, le musée Tate Modern à Londres, la Dunhuang Academy China, le musée de Liangzhu (institut de recherche) et le Wu Hou Shrine de Chengdu.

La campagne vise à renforcer les échanges et la coopération entre les musées internationaux, à bâtir une communauté avec un avenir culturel commun de divers pays et à promouvoir la prospérité culturelle mondiale.