Rencontre fructueuse entre Wang Yi et Jean-Yves Le Drian

par | Août 30, 2020 | Europe, MONDE

Dans un communiqué publié sur le site du gouvernement français, la France se dit satisfaite de la rencontre entre Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères et Wang Yi, ministre des affaires étrangères de Chine, le 29 août.

Cette rencontre, qui fait suite aux nombreux entretiens téléphoniques que le ministre et son homologue chinois ont eus depuis le début de la pandémie de Covid-19, a été l’occasion de marquer la volonté de nos deux pays de poursuivre leur coordination pour répondre à la pandémie et à ses conséquences sur nos échanges bilatéraux.

Jean-Yves Le Drian a abordé notamment la situation de la communauté française dont le retour sur le territoire chinois dans les meilleures conditions est une priorité.

Dans la continuité de la visite d’État du Président de la République en Chine en novembre 2019, le ministre a évoqué, en matière commerciale, les progrès dans l’accès au marché, en particulier dans le secteur agroalimentaire. La discussion a porté également sur les secteurs de l’aéronautique et du nucléaire civil qui structurent notre relation commerciale.

Dans la perspective des prochaines échéances euro-chinoises, M. Jean-Yves Le Drian est revenu sur les attentes de l’Union européenne et de ses États membres, notamment sur les enjeux globaux. Alors que nos deux pays souhaitent défendre une approche ambitieuse en matière de climat et de biodiversité, les deux ministres ont évoqué la prochaine COP26 de Glasgow sur le climat ainsi que le congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) qui se tiendra à Marseille et la COP15 sur la protection de la biodiversité à Kunming.

La situation au Mali, au Liban et en Corée du Nord ainsi que la crise iranienne ont été évoquées compte tenu de la responsabilité de la France et la Chine, membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, en matière de paix et de sécurité internationales. Le ministre a réitéré notre position sur le respect du droit international en mer de Chine méridionale.

Le ministre a rappelé les graves préoccupations de la France quant à la dégradation de la situation des droits de l’Homme en Chine, en particulier à Hong Kong et au Xinjiang.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :