Dans un entretien accordé au journal Notre voie, le président du Club des Amis de la Chine, en Côte d’ivoire, a estimé qu’il était indispensable de présever les relations avec la Chine.

Face à la vague anti-Chine qui se répand en Occident, et aux dernières polémiques concernant des africains lors de la quarantaine imposée pour lutter contre le coronavirus, Rodrigue Ouakiri a estimé qu’il est important de préserver « le capital de la longue histoire de coopération entre la Chine et l’Afrique ».

Le président du Club Ami de la Chine a expliqué que la coopération entre la Chine et l’Afrique « s’est bonifiée au fil du temps pour atteindre aujourd’hui un niveau important, au point de façonner la géopolitique ».

« La Chine est devenue un partenaire incontournable pour l’Afrique », a assuré Rodrigue Ouakiri qui a estimé que ses effets sont désormais palpables. « En Côte d’Ivoire, vous avez le barrage de Soubré, le stade Olympique d’Ebimpé, le lycée de Grand-Bassam… », tant d’éléments qui montrent l’importance des échanges entre les deux parties.

Saluant la démarche de la Chine envers les pays africains dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus, Covid-19, Rodrique Ouakiri prône depuis plusieurs années un renforcement des échanges et la préservation de la confiance mutuelle entre dirigeants chinois et africains.

Lors d’une interview accordée au même journal en janvier 2020, ce dernier a expliqué les défis de cette coopération bilatérale : « Je pense qu’il faut agir sur le levier de la communication. (…) Pour rapprocher davantage les Ivoiriens et les Chinois, il va falloir davantage amener les Ivoiriens à épouser la philosophie de la culture chinoise qui est basé sur l’amour du travail. Il faut promouvoir la langue pour briser les barrières linguistiques ».

D’ailleurs, le fondateur du Club des Amis de la Chine souhaite que les autorités chinoises et ivoiriennes coopèrent « avec les structures comme les nôtres. Car nous sommes encrés dans la population. Nous connaissons les réalités du terrain. Le club Ami de la Chine est la grande structure d’amitié de coopération en Afrique ».