Sélectionner une page

PCC,POLITIQUE

Shenzhen devrait devenir une «zone modèle»

Le gouvernement compte faire de Shenzhen une zone pilote de démonstration du socialisme aux caractéristiques chinoises.

D’après une directive publiée par le Comité central du PCC et le Conseil des Affaires d’Etat, « l’édification de la zone de démonstration contribuera à approfondir les réformes et à élargir l’ouverture de manière globale. Cela est également propice à la mise en œuvre du plan de la région de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao et à la réalisation du rêve chinois de renouveau national ».

Le gouvernement souhaite que d’ici 2025 Shenzhen devienne l’une des premières villes au monde, « en termes de puissance économique et de qualité de développement ». « Son apport en recherche et développement, sa capacité d’innovation industrielle et la qualité de ses services publics et de son environnement écologique seront de premier ordre dans le monde », selon le document.

D’ici 2035, Shenzhen devrait devenir un modèle national de développement de haute qualité, ainsi qu’un centre d’innovation, d’entrepreneuriat et de créativité ayant une influence internationale, a assuré le document.

Enfin, il est prévu d’ici 2050 que la ville deviendra l’une des plus grandes villes internationales du monde et « une locomotive mondiale avec une compétitivité, une capacité d’innovation et une influence exceptionnelles« , a noté la directive.

D’ailleurs, « des connexions plus larges avec Shenzhen pourraient aider à apporter de la stabilité à Hong Kong », a écrit le CIIC. Ainsi le gouvernement chinois envisage de soutenir la coopération financière entre Shenzhen et Hong Kong.

Selon des experts, « cette décision contribuerait à apporter de la stabilité à Hong Kong, dont le secteur financier a été touché par les manifestations organisées à travers la ville depuis 10 semaines ».

«La décision de stimuler le secteur financier de Shenzhen arrive à un moment critique», a affirmé un des experts cités par le CIIC, alors que les manifestations continuent à Hong Kong. D’après cet expert, la contestation à Hong Kong a « gravement endommagé l’image internationale de cette plaque tournante financière ».

«Certaines institutions financières de Hong Kong ont déménagé ailleurs, par exemple vers Singapour et New York. Dans de telles circonstances, si Shenzhen pouvait offrir un (meilleur) environnement, elles pourraient (envisager) de ne pas quitter Hong Kong ou alors de s’installer à Shenzhen», a avancé Liang Haiming, doyen de l’Institut de «La Ceinture et la Route» de l’Université de Hainan.

Li Daxiao, économiste en chef chez Yingda Securities, basé à Shenzhen, a déclaré au Global Times que « transformer Shenzhen en un centre financier clé contribuerait à stabiliser la ville voisine de Hong Kong, dans la mesure où Shenzhen jouera un rôle majeur dans le plan de développement de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao, qui vise à stimuler la croissance économique de l’ensemble de la région ».

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :