jeudi, février 8

Étiquette : application chinoise

Les gouvernements américain et canadien demandent de bannir TikTok
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Les gouvernements américain et canadien demandent de bannir TikTok

Quelques jours après la Commission européenne et le Conseil européen, les Etats-Unis et le Canada ont exigé de leurs employés qu’il suppriment l’application TikTok de leurs appareils professionnels. Les Occidentaux craignent que le réseau social, filiale du géant chinois ByteDance, ne permette aux autorités chinoises d'espionner pour récupérer des données personnelles sensibles. Les gouvernements canadien et américain ont interdit à leurs employés, le 28 février, d'installer l’application de vidéos courtes TikTok sur leurs appareils. Washington laisse trente jours à toutes ses agences fédérales pour supprimer l’application de tout appareil mobile. De son côté, Ottawa a demandé à ses employés d’agir immédiatement. "Ces orientations s'inscrivent dans le cadre de l'engagement permane...
Covid-19 : la Chine retire son appli de traçage des déplacements
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Covid-19 : la Chine retire son appli de traçage des déplacements

La Chine a annoncé ce 12 décembre le retrait de l'application utilisée pour tracer les déplacements des habitants et s'assurer qu'ils n'étaient pas dans une zone rouge, touchée par l'épidémie. Il s'agit là d'un nouveau signe de la sortie de la stratégie zéro Covid de la Chine Appelée "Carte des déplacements", cette application se basait sur le signal téléphonique et permettait à ses utilisateurs de prouver à leur interlocuteur (hôtel, bâtiment de bureau, etc.) les lieux dans lesquels ils étaient durant les sept derniers jours. L'application affichait la liste des districts et villes dans lesquels la personne s'était rendus. Si aucun n'était classé "à haut risque" (c'est-à-dire avec un grand nombre de cas), l'application affichait une flèche verte, synonyme de passage autorisé. La ...
La Chine supprime l’indication de passage par les villes touchées par le Covid
2019-nCoV, SOCIETE

La Chine supprime l’indication de passage par les villes touchées par le Covid

Une application mobile chinoise mandatée par l'État ne précisera plus l'historique de ces voyages, a déclaré mercredi le ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information. Cette application indiquait si une personne a voyagé ou non dans une ville comportant des zones affectées par le Covid-19. Ainsi, l'astérisque indiquant qu'une personne a voyagé dans une ville présentant des cas de Covid-19 n'apparaîtra plus sur l'application. Le gouvernement tient ainsi à rendre les voyages intérieurs plus pratiques, a déclaré le ministère. Cette astérisque a pourtant permis aux autorités locales d'identifier les visiteurs qui se sont rendus dans des zones présentant des cas sporadiques de COVID et d'aider les responsables locaux à imposer divers degrés de restrictions, comme la qua...
TikTok a décidé de monetiser les directs des créateurs
Business News, ECONOMIE

TikTok a décidé de monetiser les directs des créateurs

La très populaire application, TikTok, va proposer des abonnements payants aux sessions en direct des créateurs de contenus. Cette initiative devrait permettre à l'entreprise et aux stars de moins dépendre de la publicité. La nouvelle fonctionnalité sera testée à partir du 26 mai, a annoncé la plateforme dans une vidéo, et permettra aux créateurs de "générer des revenus mensuels prévisibles" et de personnaliser leur "salle de direct". TikTok a aussi publié plusieurs vidéos de créateurs, qui vantent les privilèges réservés aux fans s'ils s'abonnent. Ce nouvel outil est similaire à la formule qui a fait le succès de Twitch, la plateforme de streaming de parties de jeux vidéo. Les vidéos en direct seront visibles par tous les visiteurs, mais seuls les abonnés ont accès à certains émo...
Didi va relancer ses applications en Chine
ECONOMIE

Didi va relancer ses applications en Chine

Le géant chinois des VTC Didi Global se prépare à relancer ses applications en Chine d'ici la fin de l'année 2021, en raison de la clôture prochaine de l'enquête menée par Pékin concernant la cybersécurité de la société, ont déclaré trois personnes directement impliquées dans le projet. Lire aussi : Le gouvernement a convoqué Didi et dix autres start-up Les trois sources, citées par l'agence de presse Reuters, ont confié s'attendre à ce que le régulateur chinois du cyberespace, l'Administration chinoise du cyberespace (CAC), finalise ses sanctions en décembre. Si elle prévoit des sanctions. Didi aurait mis de côté une enveloppe de 10 milliards de yuans (1,4 milliard d'euros) pour le règlement d'une amende potentielle, selon l'une de ces sources anonymes. En plein préparatifs en...
43 applications de Chine réprimandées pour transfert illégal de données
SOCIETE

43 applications de Chine réprimandées pour transfert illégal de données

Le Ministère de l'industrie et des technologies de l'information (MIIT) a accusé 43 applications chinoises d’avoir enfreint la réglementation relative aux transferts de données. Parmi ces applications chinoises, il y a la super-application WeChat détenue par Tencent, ainsi qu’une plateforme de lecture électronique d’Alibaba ou encore le service de streaming iQiyi. Ce n’est pas la première fois que ces géants de la tech ont affaire à Pékin : tandis qu’Alibaba a écopé d’une amende de 2,3 milliards d’euros pour pratiques anticoncurrentielles, les activités musicales de Tencent ont été ciblées par le gouvernement. Selon les régulateurs chinois, les 43 applications réprimandées ont transféré illégalement la localisation ainsi que les listes de contacts de leurs utilisateurs. A cela ...
La Chine devrait infliger une amende record à Didi
SCI/TECH

La Chine devrait infliger une amende record à Didi

La Chine devrait infliger une amende record à la société Didi, l’"Uber chinois", dans le cadre de sa nouvelle politique sur les géants de la tech.   La Chine réfléchit à des sanctions sans précédent à l'encontre de Didi, visé par une enquête après son entrée en Bourse à Wall Street, dont une amende record qui dépasserait celle infligée à Alibaba, a écrit l'agence d'information financière Bloomberg. Alibaba, le géant chinois du commerce en ligne fondé par Jack Ma, avait été condamné en avril à payer 2,3 milliards d'euros à l'Etat chinois pour entrave à la concurrence. Didi, qui domine dans en Chine le marché de la réservation de voitures avec chauffeur (VTC), est lui visé par une enquête en lien avec sa collecte de données privées. L’application a d’ailleurs sur ordre des autorités...
L’application Kuaishou a atteint un milliard d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde entier
SCI/TECH

L’application Kuaishou a atteint un milliard d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde entier

China Media Group (CMG) et Kuaishou ont tenu une conférence de presse lors de laquelle ils ont officiellement annoncé un partenariat stratégique de vidéos courtes sur les Jeux olympiques de Tokyo 2020 et les Jeux olympiques d'hiver 2022 à Beijing. Kuaishou détient maintenant les droits de diffusion officiels des Jeux olympiques de Tokyo 2020 et des Jeux olympiques d'hiver 2022 à Pékin. L'application est la première plateforme de vidéos courtes et de streaming en direct dans le monde à devenir un diffuseur officiel des Jeux olympiques. Su Hua, PDG de Kuaishou Technology, a souligné lors de la conférence que Kuaishou reste fidèle à ses aspirations initiales d'enregistrer et de raconter leur vie. Il a également souligné que c'était un honneur pour Kuaishou de pouvoir documenter les Jeux...
Les transactions de huit applications chinoises interdites aux Etats-Unis
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Les transactions de huit applications chinoises interdites aux Etats-Unis

Le président sortant Donald Trump a signé un décret présidentiel interdisant aux entreprises américaines toute transaction avec huit applications chinoises, a annoncé la Maison blanche, le 5 janvier. Cette mesure est destinée à endiguer, selon Washington, la menace représentée pour les américains par les applications chinoises, qui disposent de millions d'utilisateurs. De plus, ces applications chinoises auraient accès à des données sensibles, d'après un haut représentant à l'agence de presse Reuters. Le décret stipule que les Etats-Unis doivent prendre des "mesures agressives" contre les développeurs chinois d'applications, afin de protéger la sécurité nationale. Il donne la responsabilité au département du Commerce de définir les transactions qui seront interdites. Le départemen...
La Chine dénonce la nouvelle interdiction de l’Inde des applications mobiles
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine dénonce la nouvelle interdiction de l’Inde des applications mobiles

La Chine a fustigé la décision «discriminatoire» de l'Inde d'interdire une quarantaine d'applications mobiles chinoises pour raisons de sécurité, une mesure qui intervient sur fond de conflit territorial dans l'Himalaya entre les deux géants asiatiques. La tension reste élevée entre la Chine et l'Inde après un affrontement sanglant en juin dernier à leur frontière disputée dans l'Himalaya. Des échanges ont démarré entre les deux pays, afin de trouver un terrain d'entente dans la région. Lire aussi : Réunion des commandants du corps entre la Chine et l'Inde Après la confrontation meurtrière entre l'Inde et la Chine, l'Inde a décidé d'interdire de son gigantesque marché plus de applications chinoises pour smartphones, dont la très populaire TikTok, au nom de la sécurité nationale. ...