lundi, février 12

Étiquette : Asie du sud-est

L’ASEAN et la Chine vont renforcer leur coopération économique
MONDE, Organisations Internationales

L’ASEAN et la Chine vont renforcer leur coopération économique

La 29ème consultation* des hauts fonctionnaires Chine-ASEAN s'est tenue à Shenzhen, en Chine, du 24 au 26 mai, dirigée par le ministre adjoint des Affaires étrangères, Nong Rong, et U Chan Aye, chef des réunions des hauts fonctionnaires de l’ASEAN du Myanmar, pays coordinateur de l’ASEAN pour les relations de dialogue entre l’ASEAN et la Chine. Cette année 2023 marque le 10ème anniversaire de la proposition du président Xi Jinping de construire une communauté de destin plus étroite Chine-ASEAN et le 20ème anniversaire de l’adhésion de la Chine au Traité d’amitié et de coopération en Asie du Sud-Est (TAC). Pour la porte-parole de la diplomatie chinoise, Mao Ning, ces deux évènements offriront "de nouvelles possibilités de coopération entre la Chine et l’ASEAN". Lors de cette consultat...
La Chine et l’ASEAN conviennent de coopérer pour maintenir la paix et la stabilité
Mers de Chine, MONDE, Organisations Internationales

La Chine et l’ASEAN conviennent de coopérer pour maintenir la paix et la stabilité

La Chine et l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) ont convenu de lancer des des projets de coopération maritime et de maintenir la paix et la stabilité en Mer Orientale, a indiqué le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Wang Wenbin, le 14 mars lors d'un point presse. Cette déclaration a été faite après la 38e réunion du Groupe de travail conjoint ASEAN - Chine sur la mise en œuvre de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), qui s'est tenue du 8 au 10 mars à Jakarta, en Indonésie. Lors de cette réunion, la Chine et les pays de l’ASEAN ont évoqué la consultation sur le texte du Code de conduite en mer de Chine méridionale et ont débattu sur la mise en œuvre de la Déclaration sur la conduite des parties en mer de Chine méri...
La Chine et l’ASEAN se sont engagés à renforcer leurs relations bilatérales.
Asie/Pacifique, MONDE, Organisations Internationales

La Chine et l’ASEAN se sont engagés à renforcer leurs relations bilatérales.

Le conseiller d'Etat et ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a rencontré le 11 juillet à Jakarta le secrétaire général de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) Lim Jock Hoi, en vue de renforcer leurs relations bilatérales. Lors de cette rencontre, Wang Yi a indiqué que la Chine et l'ASEAN sont le plus grand partenaire commercial l'une de l'autre. Ce dernier a assuré que "la Chine a toujours mis l'ASEAN en priorité dans sa politique étrangère, a soutenu son développement et sa croissance ainsi que la construction de la communauté de l'ASEAN". "La Chine a été la première à forger un partenariat stratégique avec l'ASEAN et l'a depuis transformé en un partenariat stratégique global", a rappelé le ministre chinois. Ce rappel vise à montrer la présence de la Ch...
Pour contrer la Chine, Joe Biden promet une aide de 150 millions aux pays d’Asie du Sud-Est
Asie/Pacifique, Chine-Etats-Unis, MONDE

Pour contrer la Chine, Joe Biden promet une aide de 150 millions aux pays d’Asie du Sud-Est

Le président américain Joe Biden a ouvert le 12 mai le sommet des dirigeants des pays d'Asie du Sud-Est en promettant de dépenser 150 millions de dollars pour leurs infrastructures, sécurité, capacités sanitaires et d'autres domaines, dans le but de contrer l'influence de la Chine dans la région. Dans le détail, 60 millions sont consacrés à la sécurité maritime, notamment pour prévenir la pêche clandestine, a expliqué un responsable américain à l'Agence France Presse, alors que les eaux autour de la mer de Chine méridionale sont une source de tension entre Pékin et les pays riverains comme le Vietnam et les Philippines. Washington va aussi investir 40 millions dans les énergies propres, mais Joe Biden compte travailler avec le secteur privé pour atteindre les deux milliards dans ce d...
« La Guerre froide en Asie du Sud-Est : rien de nouveau »
COIN DES IDEES, Project Syndicate

« La Guerre froide en Asie du Sud-Est : rien de nouveau »

De Project Syndicate, par Thitinan Pongsudhirak - Peu de régions du monde ont payé un prix aussi élevé durant la Guerre froide que l'Asie du Sud-Est. Le conflit de superpuissances entre les États-Unis et l'Union soviétique a divisé la région en camps pro- et anti-communistes, déclenchant cinq guerres au Cambodge, au Laos et au Vietnam sur une période de quatre décennies. Aujourd'hui, la concurrence sino-américaine alimente une «nouvelle guerre froide» aux caractéristiques structurelles familières. En fait, la confrontation sino-américaine entre grandes puissances est la continuation d'une lutte idéologique inachevée, qui oppose cette fois-ci le système d'alliance dirigé par les États-Unis et fondé sur l'Occident, à un réseau mondial centré sur la Chine d'États clients, dont un grand ...
Entre «jeu à somme nulle» et esprit de coopération gagnant-gagnant : la rivalité sino-américaine en Asie du Sud-Est
Asie/Pacifique, MONDE

Entre «jeu à somme nulle» et esprit de coopération gagnant-gagnant : la rivalité sino-américaine en Asie du Sud-Est

De notre stagiaire Florian Roddier - La tenue d’une série de réunions regroupant les ministres des affaires étrangères de la région Asie du Sud-Est cette semaine, a été l’occasion pour de nombreux observateurs chinois, d’éclairer et d’appuyer les propos tenus par le conseiller d’État et ministre des affaires étrangères chinois, Wang Yi, concernant la position des États-Unis dans la région. Partisan d’un esprit de coopération gagnant-gagnant, et promouvant à l’échelle internationale un plus fort multilatéralisme, la Chine s’oppose et condamne fermement la position des États-Unis dans la région, la qualifiant de «jeu à somme nulle». En effet, pour les observateurs chinois, au premier chef duquel se trouve le Ministre des affaires étrangères, les États-Unis cherchent à déstabiliser cett...
Washington défie Pékin en mer de Chine
Chine-Etats-Unis, Mers de Chine

Washington défie Pékin en mer de Chine

Des manœuvres navales inédites entre les Etats-Unis et dix pays d'Asie du Sud-Est ont débuté le 2 septembre dans un contexte de tension dans la région entre Américains et Chinois. Huit navires de guerre, quatre avions de combat et plus d'un millier de soldats doivent participer à ces exercices conjoints, à partir d'une base navale au sud de la station balnéaire de Pattaya. Ces exercices vont se dérouler sur cinq jours notamment "dans le Golfe de Thaïlande et la mer de Chine méridionale", a indiqué l'ambassade des Etats-Unis à Bangkok dans un communiqué. La Chine et les Etats-Unis sont en conflit sur la mer de Chine méridionale, des eaux riches en ressources revendiquées dans leur quasi-totalité par Beijing, mais également par des pays voisins comme le Vietnam, les Philippines, l...
La Chine, actrice du développement mondial du charbon
Energies, MONDE, TERRE

La Chine, actrice du développement mondial du charbon

Selon une étude du think tank chinois Global Environmental Institute, la Chine a soutenu financièrement 240 projets de centrale à charbon dans 25 pays concernés par son initiative "La Ceinture et la Route", depuis 2001. Alors que la Chine cherche à s'imposer comme leader mondial dans le cadre de l'Initiative "la Ceinture et la Route", des doutes persistent quant à sa volonté de lutter contre le réchauffement climatique, en raison des vastes investissements du pays dans des projets de production d'électricité au charbon. Ceux-ci vont à l'encontre des engagements prit par Beijing, lors de la COP201, à Paris en décembre 2016, et va l'encontre de l'image de leader climatique que veut adopter Xi Jinping. L'ONG, Global Environmental Institute, a publié un rapport dans lequel il montre q...
La mer de tous les enjeux
Mers de Chine, MONDE

La mer de tous les enjeux

Les participants au Forum économique mondial consacré à l'ASEAN* ont évoqué les tensions en mer de Chine méridionale, devenu le théâtre d'un conflit intense, entre la Chine et les États-Unis. Pour ces derniers, "les tensions mer de Chine méridionale doivent être résolues à créer un environnement stable pour les économies de l'ASEAN". D'autant plus que "les risques géopolitiques en Asie du Sud-Est menacent le développement économique dans la région", souligne le communiqué de presse du forum. "Les pays de l'ASEAN sont avides d'investissements en provenance de Chine et des États-Unis", comme l'initiative de la Ceinture et de la Route, lancée par le président chinois, Xi Jinping, qui "a le potentiel pour faciliter le développement des infrastructures massives dans la région". Deux programme...
Inciter la confiance en Asie par le CICA
ECONOMIE, MONDE

Inciter la confiance en Asie par le CICA

Le 4ème sommet de la Conférence pour l'interaction et les mesures de confiance en Asie (CICA) a ouvert sers portes à Shanghai, ce 20 mai, en présence des représentants des 24 pays membres et de 13 autres pays observateurs. Créée en 1992 par le président kazakh, Noursoultan Nazarbayev, la CICA se définit comme un forum de dialogue, de consultations et de promotion des "mesures dédiées à la confiance", a indiqué le site Radio Chine International. 20 pays d'Asie de l'Est, d'Asie centrale, d'Asie du Sud-Est, d'Asie du Sud et du Moyen-Orient sont membres de cette CICA, ce qui représente 67% de la population mondiale, et un tiers de l'économie mondiale. Région dynamique, l'Asie abrite plusieurs pays émergents, tels que la Chine, la Russie et l'Inde, une aubaine économique et financière pour l...
L’OCS fait son bout de chemin
Asie/Pacifique, MONDE

L’OCS fait son bout de chemin

Créé le 15 juin 2001 à Shanghai, l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) est un mécanisme "garantissant la stabilité et la sécurité en Eurasie, après des années de développement".   Composée de la Chine, du Kazakhstan, du Kirghizstan, de l'Ouzbékistan, de la Russie et du Tadjikistan, qui en sont les membres fondateurs, cette organisation intergouvernementale comprend également des États observateurs avec l'Afghanistan (depuis 2012), l'Inde (2005), l'Iran (2005), la Mongolie (2004) et le Pakistan (2005). De leurs côté, la Biélorusse, le Sri Lanka et la Turquie sont des pays partenaires au sein des discussions. Une organisation aux thématiques larges L'OCS remplace le "Groupe de Shanghai" (ou Shangai Five), installé en 1996, afin d'améliorer les relations entre voisins et notammen...