mercredi, juillet 24

Étiquette : diplomatie dette

« Crise de la dette au Sri Lanka : comment peut-on blâmer la Chine ? »
Asie/Pacifique, Tribunes - Analyses

« Crise de la dette au Sri Lanka : comment peut-on blâmer la Chine ? »

L'ambassade de Chine à Paris a publié une note dans laquelle, elle explique en quoi la Chine n'est pas responsable de la crise actuelle au Sri Lanka. Récemment, la crise économique au Sri Lanka a entraîné des troubles politiques et un changement de gouvernement dans le pays. Certains médias français en ont profité pour chanter le même refrain selon lequel « les projets faramineux financés par la Chine ont creusé la dette extérieure » du Sri Lanka et « le Sri Lanka est pris dans le piège de la dette chinoise », cherchant à lier la crise actuelle du pays à la Chine. Ces reportages induisent gravement le public en erreur. L’Ambassade de Chine en France tient à apporter les éclaircissements suivants pour rétablir la vérité. D’abord, la crise actuelle de la dette du Sri Lanka est principa...
Le Sri Lanka stoppe ses remboursements envers les banques chinoises
Asie/Pacifique, MONDE

Le Sri Lanka stoppe ses remboursements envers les banques chinoises

L’ancien ministre des Finances du Sri Lanka a déclaré au Parlement que le pays n’avait pas payé sa dette aux banques chinoises. Par la suite, le gouverneur de la banque centrale sri-lankaise a déclaré que le Sri Lanka n’assurerait pas le service de sa dette en dollars tant que le pays n’aurait pas achevé la restructuration de sa dette. Lire aussi : La «diplomatie du piège de la dette» de la Chine serait à l'origine de la crise au Sri Lanka LA CHINE, 3EME BAILLEUR La Chine se classe au troisième rang des créanciers du Sri Lanka après le Japon et la Banque Asiatique de Développement, et représente 10% de la dette. Pékin a promis de "jouer un rôle positif" dans les discussions avec le Fonds monétaire international sur un éventuel prêt d'urgence. La Chine a proposé de prêter davantage,...
Sri Lanka:  pourparlers pour 100 millions de financement d’urgence avec la BAII
Asie/Pacifique, MONDE

Sri Lanka: pourparlers pour 100 millions de financement d’urgence avec la BAII

La Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (BAII), soutenue par la Chine, envisage d'accorder 100 millions de dollars de soutien d'urgence au Sri Lanka, a annoncé le ministère sri-lankais des Finances du pays. Le Sri Lanka a demandé un soutien aux liquidités de l'échange étranger pour les banques d'État du prêteur, a indiqué le ministère dans un communiqué. Frappé durement par la pandémie de Covid-19, la hausse des prix du pétrole et les réductions d'impôts décidées par le gouvernement du président Gotabaya Rajapaksa, l'économie de l'île d'Asie du Sud est en crise, avec des réserves étrangères utilisables à 50 millions de dollars, a déclaré le ministre des Finances, Ali Sabry. Lire aussi : La «diplomatie du piège de la dette» de la Chine serait à l’ori...
La Chine prête à s’engager dans la restructuration de la dette des pays pauvres
ECONOMIE

La Chine prête à s’engager dans la restructuration de la dette des pays pauvres

La Chine s'est engagée à travailler «de manière constructive» sur la restructuration de leur dette, a souligné Kristalina Georgieva, directrice générale du FMI. «Nous avons obtenu un engagement très concret de la Chine pour rejoindre le comité sur la Zambie et d'une manière plus générale, pour travailler de manière constructive» sur le cadre commun du G20, a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse. Au début de la pandémie de Covid-19, les pays riches du G20 avaient offert aux pays pauvres un moratoire sur le paiement du service de leur dette jusqu'à la fin de l'année avant de le prolonger jusqu'à la fin 2021. Lire aussi : La «diplomatie du piège de la dette» de la Chine serait à l’origine de la crise au Sri Lanka Outre cette initiative de suspension du service ...
La «diplomatie du piège de la dette» de la Chine serait à l’origine de la crise au Sri Lanka
Asie/Pacifique, MONDE

La «diplomatie du piège de la dette» de la Chine serait à l’origine de la crise au Sri Lanka

Selon le Programme des Nations Unies pour le développement, le Sri Lanka semble être au bord d'une "crise humanitaire". Pour certains analystes, cela s'explique par les défauts de paiement des prêts chinois liés aux infrastructures, en particulier le financement du port de Hambantota. Le Sri Lanka est confronté à sa pire crise économique depuis son indépendance en 1948. Au milieu des pénuries de nourriture, de médicaments et de carburant, de la flambée des prix et des coupures d'électricité, beaucoup de sri lankais pensent que la «diplomatie du piège de la dette» de la Chine est à l'origine de la crise pour R Ramakumar. La situation est telle que le 1er avril, le président Gotabaya Rajpaksha a déclaré l'état d'urgence. DÉFAUT DE PAIEMENT DE PRÊTS CHINOIS Écrivant dans Channel News As...