jeudi, mai 23

Étiquette : îles Nansha

La Chine dénonce la présence américaine en mer de Chine méridionale
Chine-Etats-Unis, Mers de Chine

La Chine dénonce la présence américaine en mer de Chine méridionale

Les autorités chinoises ont accusé le 11 février les États-Unis de vouloir « provoquer des troubles » après le passage de navires de guerre de la marine américaine en mer de Chine méridionale, à proximité d'une île contrôlée par Beijing. Cet incident survient le jour même de la reprise des négociations entre Washington et Beijing dans la capitale chinoise. L'objectif de ces dernières est de mettre fin à la guerre commerciale, lancée par le président américain Donald Trump, en juillet 2018. Deux contre-torpilleurs américains ont navigué dans les eaux de l'archipel des Spratleys (connu sous le nom de Nansha en chinois), à proximité du récif de Mischief (Meiji en chinois), a affirmé Hua Chunying, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. A lire aussi : Vedettes ...
Confrontation sino-américaine en mer de Chine méridionale
Mers de Chine

Confrontation sino-américaine en mer de Chine méridionale

Le destroyer américain USS Decatur situé en mer de Chine méridionale a été "dangereusement" approché par un navire de guerre chinois dans les eaux disputées de la mer de Chine méridionale, contraignant ce dernier à modifier sa trajectoire. Cet incident intervient dans un contexte tendu entre Washington et Beijing, embourbés dans un conflit commercial et des prises de position opposées. Le lance-missiles USS Decatur effectuait le 30 septembre une manoeuvre dans le cadre de son "opération pour la liberté de navigation". Le navire est passé à moins de 12 milles marins des récifs Gaven et Johnson, dans l'archipel des Spratleys. Cette distance est généralement admise comme constitutive de la limite des eaux territoriales d'une masse terrestre. Au cours de l'opération, le destroyer chinois...
Manille se félicite, Beijing rappelle sa position
Mers de Chine, MONDE

Manille se félicite, Beijing rappelle sa position

Les Philippines se félicitent de la décision du tribunal, appelant tout de même à l'apaisement et au dialogue. Tandis que Beijing a réitéré sa position souverainiste en mer de Chine méridionale. Washington est ravie d'une telle décision, qui entache la stratégie de soft-power de la Chine, d'autant plus que des hauts dirigeants militaires sont prêts à prendre les armes pour défendre la souveraineté nationale. Les Philippines contentes mais tempérées Dans un communiqué publié par l'agence de presse philippines (PIA), le ministre des affaires étrangères, Perfecto Yasay, s'est félicité de "la sentence par le tribunal arbitral constitué par la Cour permanente d'arbitrage, en vertu de l'annexe VII de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS) de 1982 sur la procédure d'a...
9 neuf pointillés cruciaux pour Beijing
Mers de Chine, MONDE

9 neuf pointillés cruciaux pour Beijing

Les revendications de la Chine se basent sur une délimitation en 9 pointillés apparue sur des cartes datant des années 1940. Raison pour lesquelles, le gouvernement n'accepterait pas la décision de la Cour Permanente d'arbitrage, et n'y participerait pas faute de légitimité de cette dernière. Pour étayer sa position, le 9 juillet, les médias ont mit en exergue la version révisée de l'Atlas illustré du monde de 1994, publié par la société Rand McNally, montrant que l'île de Huangyan, et les îles Nansha et Xisha, concernées par le litige territorial en mer de Chine méridionale, appartiennent à la Chine. Dans une interview accordée à Xinhua, Chia-Chi Tsui, professeur sino-américain à la retraite, a expliqué que "l'Atlas illustré du monde est publié par l'une des maisons d'édition de cartes ...
Le Vietnam monte le ton
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Le Vietnam monte le ton

Les autorités vietnamiennes commencent à s'impatienter des actions de Beijing dans l'archipel des Spratleys, revendiqué par les deux pays. Dans des communiqués de presse virulent, les autorités ont adressé deux avertissements en une semaine à la Chine. La tension monte depuis le début de l'année. Le dernier événement fort entre les deux pays remontent à mai 2014, lorsque la Beijing entreprend un forage d'exploration pétrolier près des îles Paracels, à l'intérieur de la zone économique exclusive revendiquée par le Vietnam. L'affaire a provoqué des manifestations anti-chinoises au Vietnam, au départ soutenues par le gouvernement, elles vont vite dégénérés en émeutes. Des entreprises chinoises ont été saccagées et deux ressortissants chinois ont trouvé la mort. En réponse, un bateau de ...
Washington/Pékin, la tension monte en mer de Chine méridoniale
MONDE

Washington/Pékin, la tension monte en mer de Chine méridoniale

"Le vaste océan Pacifique est assez grand pour embrasser à la fois la Chine et les États-Unis", a déclaré Xi Jinping, au chef de la diplomatie américaine, John Kerry arrivé à Pékin ce lundi 18 mai 2015. Cette déclaration survient après le haussement de ton de Washington vis-à-vis de Pékin pour avoir envoyé un de ces navires chinois apporter du remblai sur un îlot des Spratleys, en mer de Chine. Samedi 16 mai, le secrétaire d’État américain John Kerry a appelé la Chine à prendre des mesures pour réduire les tensions en mer de Chine du Sud. Ce dernier s’est dit "préoccupé" devant les nouvelles revendications territoriales de Pékin dans cette zone contestée. Inquiétudes américaines et détermination chinoise En visite en Chine pour 48 heures, le diplomate américain a indiqué qu'il allait f...