jeudi, juillet 25

Étiquette : Iles Sensaku

Le Japon accuse la Chine « d’empiéter » sur ses eaux territoriales
Asie/Pacifique, Mers de Chine

Le Japon accuse la Chine « d’empiéter » sur ses eaux territoriales

Trois navires des garde-côtes chinois sont entrés ce 28 septembre dans les eaux territoriales japonaises près des îles Senkaku et y sont restés plus de huit heures, un jour avant le 50ème anniversaire de la normalisation des relations diplomatiques entre la Chine et le Japon. Les garde-côtes japonais ont déclaré que l'intrusion, la première depuis le 8 septembre, au large des îlots inhabités revendiqués par la Chine s'est produite vers 3h15 après que les navires ont suivi trois bateaux de pêche japonais. Les navires de patrouille japonais ont ordonné aux navires chinois de quitter immédiatement les eaux près du Senkakus, longtemps une source de tension entre la Chine et le Japon, aucun des deux pays n'étant d'humeur à une grande célébration de l'anniversaire politique clé. Tokyo a...
Le Japon accuse la Chine d’empiéter sur ses eaux territoriales, Pékin met en garde
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Le Japon accuse la Chine d’empiéter sur ses eaux territoriales, Pékin met en garde

La Chine et le Japon ont un différend territorial sur les îles Senkaku qu’administre Tokyo, mais revendiquées par la Chine sous le nom de Diaoyu. Le Japon a accusé le 21 juin 2022 la Chine d'avoir envoyé des navires dans ses eaux territoriales au large des îles contestées de Senkaku en mer de Chine orientale. L'agence de presse officielle japonaise NHK a rapporté que deux navires du gouvernement chinois étaient entrés dans les eaux territoriales du pays près des îles Senkaku, selon des responsables japonais des garde-côtes. Ces responsables japonais ont ajouté que les deux navires chinois étaient entrés dans les eaux au large de l'île de Yotsuri vers 04h10 mardi (19h10 GMT lundi). Ils ont expliqué que les deux navires "ont tenté d'approcher un bateau de pêche japonais dans la zone...
Le Japon proteste contre des forages chinois en mer de Chine orientale
Asie/Pacifique, MONDE

Le Japon proteste contre des forages chinois en mer de Chine orientale

Le Japon a formulé une protestation officielle auprès de la Chine, l'accusant de prospecter dans des champs gaziers disputés en mer de Chine orientale. Le ministère japonais des Affaires étrangères a indiqué le 20 mai avoir déposé une plainte auprès de l'ambassade de Chine à Tokyo. En effet, Tokyo accuse Pékin d'avoir construit 17 plateformes de forage dans un secteur où les zones économiques exclusives (ZEE) des deux pays se chevauchent en mer de Chine orientale. WANG YI EXHORTE TOKYO A RESPECTER LE TRAITE «Il est extrêmement regrettable que la partie chinoise procède unilatéralement au développement dans ces eaux», a déclaré le ministère. «Les frontières des zones économiques exclusives et du plateau continental n'ont pas encore été fixées en mer de Chine orientale», a-t-il rappelé...
Deux navires chinois entrent dans les eaux territoriales japonaises près des îles Senkaku
Mers de Chine

Deux navires chinois entrent dans les eaux territoriales japonaises près des îles Senkaku

La Chine a fait intrusion dans les eaux territoriales japonaises, au large des îles Senkaku (Diaoyu), selon la sécurité maritime japonaise. Deux navires chinois se sont engagés dans les eaux territoriales du Japon, non loin des îles Senkaku/Diaoyu, rapporte NHK citant la sécurité maritime japonaise. L’incident s’est produit dans le 26 décembre. Les services de la sécurité maritime japonaise ont déployé une patrouille et exhorté les bâtiments chinois à faire demi-tour, alors que ceux-ci se rapprochaient d’un bateau de pêche. Il s'agit selon la marine japonaise de la deuxième fois en sept jours que des navires chinois pénètrent dans cette zone. La Chine avait déjà considérablement accru sa présence dans la région à l’automne. À la mi-octobre, plusieurs bâtiments chinois avaient a...
Des bombardiers américains survolent les mers de Chine
Amériques, Mers de Chine

Des bombardiers américains survolent les mers de Chine

Le ministère chinois de la Défense a dénoncé le 27 septembre le survol, jugé "provocateur" par des bombardiers américains, des mers disputées de Chine méridionale et orientale. Le Pentagone a annoncé le 26 septembre que plusieurs B-52 avaient participé cette semaine à une opération conjointe avec des chasseurs japonais en mer de Chine orientale. D'autres de ces bombardiers ont également traversé "l'espace aérien international" en mer de Chine méridionale. "Nous nous sommes toujours résolument opposés au comportement provocateur des avions militaires américains en mer de Chine méridionale et nous continuerons à prendre les mesures nécessaires pour y faire face efficacement", a déclaré Ren Guoqiang, porte-parole du ministère chinois de la Défense. "Nous traversons juste une de ces p...
Nouvelles tensions sino-japonaises autour des îles Sensaku/Diaoyu,
Mers de Chine

Nouvelles tensions sino-japonaises autour des îles Sensaku/Diaoyu,

Le Japon demande à ses professeurs de lycée d’enseigner l’appartenance des îles Senkaku, suscitant la colère du gouvernement chinois, estimant que les îles Diaoyu (nom chinois) sont sous sa souveraineté. En 2017, le ministère japonais de l’éducation avait retiré du programme des écoles primaires et collège, l’appartenance japonaise de cet îlot, mais le gouvernement de Shinzo Abe vient de publier de nouvelles consignes en la matière. Désormais, les étudiants apprennent que les îles Sensaku/Diaoyu font partie intégrante du territoire japonais et qu'il n'existe pas de conflits territoriaux. Tokyo fixe ces directives basées sur le décret d’application de la loi relative à l’éducation nationale, elles ont force contraignante sur le plan juridique. Depuis l’arrivée au pouvoir de Shinzo ...
Beijing voit rouge face à Washington et Séoul
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Beijing voit rouge face à Washington et Séoul

En visite en Asie, James Mattis, secrétaire américain à la défense, a réitéré le soutien de l'administration de Donald Trump à Séoul, avec le THAAD, et à Tokyo, concernant le conflit en mer de Chine orientale, suscitant le mécontentement de Beijing. Pour James Mattis, le bouclier anti-missile ne vise aucun pays tiers, il n'y donc a pas lieu de s'inquiéter.  De son côté, le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Lu Kang, "nous avons réitéré à plusieurs reprises la position chinoise. La Chine s'oppose fermement à ce que les États-Unis et la République de Corée déploient le système antibalistique THAAD" en Corée du sud. "Cette position est très claire. Elle n'a jamais changé et ne changera pas. À notre avis, l'éventuel déploiement de ce système par les États-Unis...
Des risques de conflits ouverts entre Beijing et Tokyo
Mers de Chine, MONDE

Des risques de conflits ouverts entre Beijing et Tokyo

"La politique du fait accompli dont use la Chine pour renforcer sa position dans les différends maritimes asiatiques est susceptible de dégénérer en conflit", a averti le ministère japonais de la Défense dans un livre blanc publié ce mardi 2 août 2016. De sono côté Beijing a dénoncé ce document, assurant qu'il est "rempli d'expressions éculées, dénature les travaux de défense justifiés et raisonnables de la Chine et fait un battage médiatique autour des questions de la mer de Chine méridionale et de la mer de Chine orientale". Le porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale, Wu Qian, a également ajouté que ce livre blanc est "hostile à l'armée chinoise, ce livre blanc fomente la discorde entre la Chine et ses pays voisins et tente de tromper la communauté internationale". ...
Chine-Japon : l’International Crisis Group fait ses préconisations
MONDE

Chine-Japon : l’International Crisis Group fait ses préconisations

L'organisation non gouvernementale, International Crisis Group, a publié le 30 juin, 13 recommandations destinées à résoudre les différents entre la Chine et le Japon. Pour ICG, il est nécessaire de développer un système de gestion de crise, qui s'apparente à un mécanisme de communication aérien et maritime, afin d'éviter tout conflit ouvert. "Comme les relations sino-japonaises oscillent entre l'hostilité et la détente, un protocole crédible de gestion de crise est nécessaire de toute urgence pour gérer l'accroissement des tentions, et les contacts imprévus entre leurs avions et navires militaires", a estimé ICG, dans son rapport. L'ONG, dont la mission est de prévenir et résoudre les conflits, à travers une analyse de terrain et des recommandations indépendantes, a indiqué que la Chine...
Chine-Japon, une situation de plus en plus dangereuse
Mers de Chine, MONDE

Chine-Japon, une situation de plus en plus dangereuse

Des avions de chasse japonais auraient utilisé, le 17 juin en mer de Chine orientale,  des radars de contrôle de tirs, afin de détecter des avions de chasse chinois. L'armée japonaise dément, et Beijing s'insurge de la méthode. Pour le China Elections and Governance (CEG), la manœuvre japonaise "vient alimenter une situation déjà dangereuse", car les deux pays "se sont quasiment déclarés une guerre aérienne : les relations déjà tendues entre ces deux pays ont encore gravi un échelon". En effet, la Chine et le Japon se disputent les îles Sensaku/Diaoyu depuis 1971. Les deux pays y possèdent des zones de défenses aériennes qui se chevauchent, de fait tout appareil désirant entrer dans l'une de ces zones doit décliner son identité, selon CEG. La Chine a vivement contesté la présence de de...
Le Japon convoque l’ambassadeur de Chine
MONDE

Le Japon convoque l’ambassadeur de Chine

Les autorités japonaises ont repéré jeudi 8 mai la présence d'un navire de la marine chinoise près des eaux territoriales des îles Senkaku, îles disputées entre les deux pays. Cette incursion sans précédent a conduit les autorités nippones à convoquer l'ambassadeur de Chine, Cheng Yonghua, pour protester. Pour le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, "le fait d'avoir envoyé un bâtiment de la marine dans les eaux proches de nos îles Senkaku pour la première fois est un acte qui accroît de manière unilatérale les tensions, et notre pays est vivement préoccupé". Selon les informations fournies par l'Agence France Presse, le navire chinois est une frégate de classe Jiangkai de 3'963 tonnes, repérée par le destroyer japonais Setogiri. Le vice-ministre japonais des Affaires ét...
Face à la Chine, le Japon s’arme
MONDE

Face à la Chine, le Japon s’arme

Les autorités japonaises viennent d'augmenter leur budget de la défense pour l'exercice d'avril 2016 à mars 2017. Il s'agit de la 4ème hausse consécutive, qui atteint cette fois-ci un montant de près de 38 milliards d'euros. Cependant, pour Francis Yi-hua Kan, chercheur associé à l'Institut des Relations internationales de l'Université nationale Chengchi à Taipei, Taïwan serait l'initiateur de la paix entre le continent et le Japon. Le Japon veut tenir tête L'objectif des autorités japonaises est d'élargir ses moyens dans une région où la Chine est considérée comme une menace par certains pays asiatiques, en raison des différents territoriaux. Cette hausse de 2,2% sur un an a été justifié par le ministère de la défense, par la nécessité de protéger les îles japonaises éloignées du territoi...
La Chine maintient la pression sur le Japon
ECONOMIE, MONDE

La Chine maintient la pression sur le Japon

Hôte du sommet du Fond Monétaire International et des banques centrales, le Japon s'est vu refusé son invitation par la Chine, en raison des différents territoriaux qui persistent entre les deux pays. Le gouverneur de la Banque centrale chinoise, Zhou Xiaochuan, a annoncé qu’il ne participera pas à ce sommet, organisé à Tokyo, le 10 octobre, bien qu'il devait représenter les autorités chinoises à ce sommet. Selon l’agence de presse, Xinhua, les dirigeants des quatre plus grandes banques à capitaux publics chinoises ont également décidé de boycotter le sommet de Tokyo. Cette information est largement partagé sur le web chinois, divisant toutefois l'opinion publique. En effet, d’un côté, certains internautes saluent le gouvernement qui montre "sa fermeté à propos de nos îles", mais pour d...
Nouvelles tensions territoriales entre Beijing et Tokyo
MONDE

Nouvelles tensions territoriales entre Beijing et Tokyo

Durant plus de quarante ans, la Chine et le Japon se disputent les îles Diaoyu, en chinois ou Senkaku, en japonais, depuis notamment la restitution des îlots aux japonais par les américains, en 1972. Ces îles - dont l'enjeu reste limité - sont la représentation des tensions persistantes entre les deux frères ennemis. Les alentours des îles regorgent de poissons et pourraient être une importante source d'hydrocarbure. Toutefois, selon les observateurs il ne s'agit pas d'un conflit économique, ni territorial mais d'un conflit d'état à état sur la base d'un passé douloureux. Du côté chinois, de nombreuses années de guerre au 20ème siècle avec le Japon auront marqué le pays, tandis que du côté japonais, la concurrence de la Chine et sa montée en puissance fait passer le Japon à la seconde pl...