vendredi, février 9

Étiquette : Mexique

Exportation de 800 autobus au gaz naturel d’Ankai au Mexique
Amériques, Communiqués, MONDE

Exportation de 800 autobus au gaz naturel d’Ankai au Mexique

Anhui Ankai Automobile Co., Ltd., un important constructeur automobile dans la province d'Anhui, dans l'est de la Chine, a tenu une cérémonie mardi pour souligner l'exportation de 800 autobus au gaz naturel vers le Mexique. Les autobus seront exploités à Monterrey, la troisième ville en importance au Mexique, ce qui témoignera de l'intensification de la coopération entre la Chine et le Mexique, ainsi que d'une étape importante dans l'entrée des autobus chinois sur le marché mondial. Compte tenu de la demande du marché au Mexique, Anhui Ankai Automobile Co., Ltd. a créé des dizaines de caractéristiques personnalisées pour répondre aux besoins spéciaux des exploitants d'autobus à Monterrey. De plus, les autobus sont équipés de configurations intelligentes comme le Wi-Fi embarqué et le ...
Le chinois CanSino prépare 2 millions de vaccins pour le Mexique
2019-nCoV, Amériques, MONDE

Le chinois CanSino prépare 2 millions de vaccins pour le Mexique

La société pharmaceutique chinoise CanSino a annoncé que ses 2 premiers millions de vaccins destinés au Mexique seront prêts d'ici la mi-mars pour distribution et application. CanSino a rapporté dans un bulletin que les doses sont dans leur phase finale de production et de conditionnement, au sein de l’usine mexicaine de Drugmex à Querétaro, où les tests de qualité biologique et de sécurité ont récemment commencé. Bien que le lot contenant la substance active soit arrivé le 11 février, CanSino a expliqué que la Commission fédérale de protection contre les risques sanitaires (Cofepris) n’a pas encore évalué sa fabrication sur la base de protocoles internationaux. "Actuellement le remplissage stérile est effectué, le plus important dans le processus de conditionnement. Chaque flacon...
Les vaccins chinois CanSino et CoronaVac autorisés au Mexique
2019-nCoV, MONDE

Les vaccins chinois CanSino et CoronaVac autorisés au Mexique

Les autorités sanitaires du Mexique ont autorisé l'utilisation des vaccins chinois CanSino Biologics et CoronaVac contre le Covid-19, a annoncé le gouvernement mexicain, le 10 février. "L'autorisation d'urgence a été donnée aux deux vaccins", a déclaré Hugo Lopez-Gatell, le responsable gouvernemental de la lutte contre l'épidémie de coronavirus, lors d'unpoint presse. Le vaccin CoronaVac, de la société chinoise Sinovac, "arrivera au Mexique emballé", tandis que le vaccin CanSino Biologics "arrivera en vrac" pour être transféré vers l'Etat de Querétaro (centre) où il sera emballé. Le Mexique a été le premier pays latino-américain à administrer un vaccin, dès le 24 décembre, suivi le même jour par le Chili et le Costa Rica. Le Mexique avait déjà autorisé trois autres vaccins, ceu...
Beijing veut accélérer les négociations pour des zones de libre échange
ECONOMIE, MONDE

Beijing veut accélérer les négociations pour des zones de libre échange

Après le retrait des Etats-Unis de l'Accord de partenariat trans-pacifique (TPP), Beijing s'est dit "prête à accélérer" la mise sur pied de zones de libre-échange alternatives, se refusant toutefois à devenir le "leader" économique mondial. "La Chine fera avancer les négociations sur le Partenariat économique global régional (RCEP en anglais) et l'établissement de la zone de libre-échange Asie-Pacifique (FTAAP en anglais), afin d'insuffler un nouvel élan au développement économique régional et mondial", a indiqué la porte-parole du ministère des affaires étrangères, Hua Chunying. Face à cet engagement, la Chine a créé son propre partenariat de libre-échange, appelé le Partenariat économique global régional. Celui-ci associe les 10 pays membres* de l'Association des nations de l'A...
Sydney réitère son invitation à la Chine
MONDE, Océanie

Sydney réitère son invitation à la Chine

Le retrait des Etats-Unis du Traité de Libre-échange Trans-pacifique fera les choux gras de la Chine, qui a été invité par Sydney à sauver le traité, en l'absence de Washington. Signé en 2015, après de difficiles négociations par 12 pays (Etats-Unis, Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour et Vietnam) représentant 40% de l'économie mondiale, le traité n'est pas entré en application. Pour le Premier ministre australien Malcolm Turnbull, "la possibilité que le TPP aille de l'avant sans les Etats-Unis. (...) Certainement, il y a le potentiel pour que la Chine rejoigne le TPP". De plus, le gouvernement australien a des "discussions actives" avec d'autres parties prenantes au TPP, comme le Japon, la Nouvelle-Zélande ou Singapour, d...