mardi, juillet 23

Étiquette : post-maoiste

Mián Mián, « Plus il y a d’amour, moins il y a de désir »
CULTURE, Livres

Mián Mián, « Plus il y a d’amour, moins il y a de désir »

Née en 1970, cette écrivaine chinoise est devenue célèbre grâce à son roman, "Les bonbons chinois" publié en France en 2001. Considérée comme l’égérie d’une génération post-maoiste attirée par le sexe, la drogue, l’alcool, Mian Mian (棉棉) manie avec subtilité un ton réaliste et optimiste, pour parler de la jeunesse chinoise. Ses douceurs chinoises Son second roman, “Les Bonbons chinois”, est le récit de son expérience personnelles, entre sexe, drogue et boites de nuit. Interdit en Chine, le livre raconte les aventures d’une jeune écrivaine, appelée Xiao Hong, qui n'est autre que la représentation de la jeunesse dite "dépravée" de Shanghai. Devenue une référence dans la littérature contemporaine chinoise, Mian Mian possède un style très particulier, empreint de référence musicales et litt...