lundi, février 26

Étiquette : Stephen Roach

Le déficit d’imagination de la Chine
COIN DES IDEES, Project Syndicate

Le déficit d’imagination de la Chine

De Project Sydnicate, par Stephen S. Roach – La Chine est à un moment critique. Son économie consommatrice de dette et encline à la déflation fait moins bien – et c’est peu dire – qu’elle le devrait. Son gouvernement est désormais empêtré dans une crise majeure de rivalité entre superpuissances, en l’occurrence avec les États-Unis. Qui pis est, les autorités chinoises, pour répondre à ces défis, préfèrent mobiliser l’idéologie et des tactiques usées copiées du passé, plutôt que d’engager des réformes décisives. Les solutions imaginatives aux problèmes difficiles se font rares. Pendant l’essentiel des vingt-cinq dernières années, j’ai vu la Chine avec les yeux d’un optimiste invétéré ; je ne formule donc pas à la légère ces conclusions. Mon cours à Yale, « La Chine d’après », défendait l...
« L’heure de vérité de l’IA pour la censure chinoise »
COIN DES IDEES, Project Syndicate

« L’heure de vérité de l’IA pour la censure chinoise »

De Project Syndicate, par Stephen S. Roach - Dans son ouvrage devenu classique de 2018, La Plus Grande Mutation de l'Histoire, Kai-Fu Lee a lancé le défi d'une Chine représentant une menace technologique croissante pour les États-Unis. Lorsque Kai-Fu Lee a donné une conférence à mon cours de “Next China” à Yale fin 2019, mes étudiants ont été captivés par son argument plein de grain à moudre : l'Amérique était sur le point de perdre son avantage attaquant dans la découverte (l'expertise des algorithmes de l'IA) au bénéfice de la Chine dans la mise en œuvre (applications basées sur le big data). Hélas, Kai-Fu Lee a négligé un développement clé : l'essor de grands modèles linguistiques et l'intelligence artificielle générative. Bien qu'il ait fait allusion à une forme plus générique de...
Le piège technologique sino-américain
COIN DES IDEES, Project Syndicate

Le piège technologique sino-américain

Par Stephen S. Roach - La technologie est au cœur du conflit entre les États-Unis et la Chine. Pour l'hégémon américain, il s'agit de l'avant-garde de la puissance géostratégique et des moyens d'une prospérité durable. Pour la Chine, il détient la clé de l'innovation indigène exigée d'une puissance montante. La guerre technologique actuellement en cours entre les deux superpuissances pourrait bien être la lutte déterminante du XXIe siècle. Huawei, champion national chinois de la technologie, est rapidement devenu le paratonnerre du conflit technologique entre la puissance en place et l'aspirant. Craint comme la menace ultime pour l'infrastructure de télécommunications américaine, Huawei a été présenté comme un cheval de Troie des temps modernes, avec une menace potentielle de porte d...
L’enthousiasme anéanti d’un optimiste de la Chine
COIN DES IDEES, Project Syndicate

L’enthousiasme anéanti d’un optimiste de la Chine

De Project Syndicate, par Stephen S. Roach - Ces 25 dernières années, j’ai toujours compté parmi les plus fervents optimistes sur la question de la Chine. J’en étais arrivé à ce point de vue au plus fort de la crise financière asiatique de 1997-1998. Le soi-disant miracle de la croissance est-asiatique s’était effondré, et beaucoup décrivaient la Chine comme le dernier domino voué à tomber, dans un contexte alors considéré comme la première crise de la mondialisation. Dans mes allers-retours au sein de la région à cette période, en tant qu’économiste en chef de Morgan Stanley, j’avais rapidement pu apprécier la puissance de la transition économique de marché de la Chine. C’est ainsi qu’en mars 1998, je formulai une vision inédite dans les pages du Financial Times, à travers mon premier ...
Interview de Stephen S. Roach sur le resserrement monétaire américain, le sacrifice de croissance de la Chine, la rivalité sino-américaine, ..
COIN DES IDEES, Project Syndicate

Interview de Stephen S. Roach sur le resserrement monétaire américain, le sacrifice de croissance de la Chine, la rivalité sino-américaine, ..

Stephen S. Roach, ancien président de Morgan Stanley Asia, est membre du corps professoral de l'Université de Yale et auteur de Accidental Conflict: America, China, and the Clash of False Narratives (Yale University Press, novembre 2022). Stephen S. Roach en dit plus… Project Syndicate : Vous avez fortement critiqué la Réserve fédérale américaine pour sa réponse tardive à l'inflation américaine, comparant son inaction à votre propre expérience à la Fed des années 1970, sous la direction d'Arthur Burns. Alors que l'inflation reste obstinément élevée et que la Fed augmente ses taux par incréments considérables, les États-Unis peuvent-ils éviter une répétition de la stagflation prolongée qui a marqué cette décennie ? Stephen S. Roach : Je considère la stagflation comme une période pr...
Le sacrifice de la croissance chinoise
COIN DES IDEES, Project Syndicate

Le sacrifice de la croissance chinoise

De Project Syndicate, par Stephen S. Roach – Depuis l’époque de Deng Xiaoping, la croissance économique a compté plus que tout pour les dirigeants chinois. Entre 1980 et 2010, la super-croissance, au taux moyen annuel de 10%, fut largement considérée comme l’antidote à l’immobilisme relatif de la période maoïste, au cours de laquelle la croissance de l’économie ne fut que d’environ 6%. Mais depuis l’accession au pouvoir de Xi Jinping, le pendule oscille moins fort, et les 6,6% de croissance annuelle moyenne enregistrés de 2013 à 2021 rappellent plus l’ère de Mao que celle de Deng. Pour une part, ce ralentissement était inévitable, ne serait-ce qu’en raison de la loi des grands nombres : les économies les moins développées sont le plus susceptibles de connaître des taux de croissance ...
« Evergrande, point de basculement pour l’économie chinoise ? »
COIN DES IDEES, ECONOMIE, Project Syndicate

« Evergrande, point de basculement pour l’économie chinoise ? »

De Project Syndicate, par Stephen S. Roach – Tous les regards sont tournés vers le coté obscur de la Chine - et ce n'est pas la première fois. Cela focalisation a commencé avec la crise financière de la fin des années 1990, elle s'est prolongée avec l'éclatement de la bulle Internet au début des années 2000 et par la suite avec la crise financière mondiale de 2008-2009. A chaque fois on s'attendait à l'effondrement de l'Empire du Milieu. Pourtant à chaque fois, échappant à de sombres prédictions, son économie a fait preuve d'une résilience qui a surpris la plupart des observateurs. On peut me compter dans la minorité qui n'a pas été surprise que toutes ces alertes se soient révélées infondées. Pourtant, on peut me compter aujourd'hui parmi ceux qui pensent que cette fois-ci c'est dif...
« La Chine à venir » en manque de confiance
COIN DES IDEES, Project Syndicate

« La Chine à venir » en manque de confiance

De Project Syndicate, par Stephen S. Roach - Lors des 25 dernières années, j'ai fait preuve d'un optimisme à tout crin quant à l'économie chinoise. Mais je commence à avoir des doutes. Le gouvernement de la Chine s'en prend à l'un de ses secteurs les plus dynamiques, celui des nouvelles technologies - le moteur de l'économie chinoise d'aujourd'hui. Les mesures qu'il a prises récemment reflètent un problème plus profond : le gouvernement tente de brider les entreprises de haute technologie et de contenir l'énergie des entrepreneurs du secteur, au point de menacer le Rêve chinois du président Xi Jinping : faire de l'Empire du Milieu "un grand pays socialiste et moderne" d'ici 2049. Au début, les autorités semblaient s'inquiéter surtout d'une situation particulière, celle de Jack Ma,...
« La fin de la relation entre les États-Unis et la Chine »
Chine-Etats-Unis, Tribunes - Analyses

« La fin de la relation entre les États-Unis et la Chine »

De Project Syndicate - Par Stephen S. Roach – Les choses auraient pu tourner différemment, mais les dés sont désormais jetés. Après 48 ans d’avancées laborieuses, une rupture majeure est en train de s’opérer dans la relation entre les États-Unis et la Chine. C’est une issue tragique pour les deux camps – comme pour le reste du monde. Passés d’une guerre commerciale inutile à un conflit de plus en plus désespéré autour du coronavirus, deux grandes puissances en colère se retrouvent piégées dans un jeu des reproches dont il ne sera pas facile de sortir. Connue pour son nationalisme, l’opinion publique américaine s’indigne de plus en plus face à la Chine. D’après un récent sondage du Pew Research Center, 66 % des citoyens américains ont aujourd’hui une mauvaise image de la Chine – six poin...