mardi, février 20

Étiquette : Télécom

L’Inde ouvre ses portes à la 5G de Huawei
Asie/Pacifique, SCI/TECH

L’Inde ouvre ses portes à la 5G de Huawei

L'Inde va laisser le géant chinois des télécoms Huawei participer à des tests visant à déployer le réseau 5G sur son immense marché local, offrant à l'opérateur chinois son soutien face au bras de fer avec les Etats-Unis. New Delhi va laisser «l'ensemble des participants» prendre part aux tests sur le déploiement du réseau 5G, a affirmé le 30 décembre le ministre des Télécoms, Ravi Shankar Prasad. Ce dernier a expliqué que Huawei, numéro un mondial des équipements de réseaux de télécommunication et acteur incontournable du marché du smartphone en Inde, ferait partie des entreprises qui effectueront ces tests dont le démarrage est prévu le mois prochain. Les Etats-Unis ont interdit aux entreprises américaines de travailler avec le géant chinois des télécoms, allant jusqu'à faire pr...
Huawei lance le premier portable 5G
SCI/TECH

Huawei lance le premier portable 5G

Le géant chinois des télécoms, Huawei, a lancé le 26 juillet son premier portable 5G à usage commercial à Shenzhen, où se trouve son siège. La compagnie ouvre ainsi la voie au monde mobile 5G à haut débit. He Gang, chef de la division de téléphonie mobile de Huawei, a expliqué lors de la cérémonie de lancement que "Huawei Mate 20 X (5G) avait obtenu la première licence d’accès au réseau de 5G en Chine". Le smartphone est alimenté par le Balong 5000, le premier jeu de puces 5G multi-codes 7nm de Huawei avec le Kirin 980. Il devient ainsi le seul portable 5G bimode au monde prenant en charge simultanément les systèmes autonome / non autonome (SA / NSA), a-t-il ajouté. Huawei a commencé à prendre des commandes pour ce portable le jour de sa sortie, au prix de 6 199 yuans (environ 7...
Les équipements 5G fabriqués en Chine arrivent aux Etats-Unis
SCI/TECH

Les équipements 5G fabriqués en Chine arrivent aux Etats-Unis

Le président américain Donald Trump envisage d'exiger que les équipements destinés à la nouvelle génération de téléphonie mobile (5G) aux Etats-Unis soient conçus et fabriqués hors de Chine, d'après le quotidien Wall Street Journal. Cette possibilité a été engagée dans le cadre du plan que doit élaborer en 150 jours, d’ici octobre, le département américain du Commerce face aux inquiétudes en termes de sécurité nationale liées à la 5G. Suite à cette annonce, des responsables américains ont demandé aux fabricants d’équipements de télécommunication s’ils pouvaient développer hors de Chine le matériel à destination des Etats-Unis. Ces équipements concernent les équipements électroniques des tours cellulaires, les routeurs, les commutateurs ainsi que les logiciels, a écrit le WSJ. ...
Un représentant de Huawei Europe rejette toute accusation
Chine-Etats-Unis, Europe, MONDE

Un représentant de Huawei Europe rejette toute accusation

La pression sur le géant chinois des télécoms Huawei continue. Un haut représentant de la compagnie en Europe a rejeté le 7 février les accusations selon lesquelles ses équipements permettraient aux services de renseignement chinois d'espionner les communications des pays qui utiliseraient ses services. "Récemment, Huawei a été constamment attaqué par certains pays et hommes politiques", a déclaré Abraham Liu, représentant principal de Huawei auprès de l'UE. Ce dernier a assuré dans un discours prononcé lors d'une réception pour le Nouvel An chinois à Bruxelles que "nous sommes choqués ou parfois amusés par ces allégations infondées et insensées ". "La question de la cybersécurité devrait rester une question technique, plutôt qu'une question idéologique", a-t-il assuré. "Nous somme...
Beijing attend une solution des Etats-Unis au problème de ZTE
Amériques, MONDE

Beijing attend une solution des Etats-Unis au problème de ZTE

Après l’annonce du président américain Donald Trump, le gouvernement chinois a dit «apprécier» la position américaine concernant la société ZTE, a déclaré Lu Kang, porte-parole du ministère des affaires étrangères. En effet, Donald Trump a annoncé travailler avec Xi Jinping pour apporter à la société ZTE «un moyen lui permettant de reprendre ses activités, vite», assurant que le département du commerce américain avait reçu pour instruction de travailler sur cette question. https://www.chine-magazine.com/donald-trump-au-secours-de-zte/ Lu Kang a de son côté indiqué que le gouvernement «maintenait une communication étroite avec les Etats-Unis sur des détails et questions spécifiques préoccupant la partie américaine». D’ailleurs, l'envoyé spécial du président Xi Jinping, également vi...
Donald Trump au secours de ZTE ?
Amériques, MONDE

Donald Trump au secours de ZTE ?

Le groupe chinois ZTE a annoncé le 9 mai la suspension de ses principales activités en raison des sanctions prises à son encontre par les Etats-Unis. Son avenir est désormais entre les mains de Donald Trump, qui vient d’annoncer sa collaboration avec Xi Jinping pour permettre à ZTE de reprendre rapidement ses activités. Le 16 avril, Washington a interdit aux sociétés américaines de vendre des composants à ZTE pour une durée de sept ans, afin de sanctionner le fabricant de smartphones et équipementier télécoms pour avoir enfreint les termes des sanctions économiques imposées à l'Iran. «En raison de ce décret d'interdiction, les principales activités de l'entreprise ont cessé», a indiqué ZTE dans des documents boursiers. «A l'heure actuelle, l'entreprise conserve suffisamment de liquid...
China Unicom crée la confusion autour d’une levée de fonds
ECONOMIE

China Unicom crée la confusion autour d’une levée de fonds

Le numéro deux des télécoms, China Unicom, a dévoilé la vente de parts pour 9,9 milliards d'euros à des investisseurs privés, dont le géant Alibaba, mais la compagnie a rapidement retiré son communiqué annonçant l'opération et suspendant également son titre en Bourse. La confusion aura été générale, car cette levée de fonds devait ouvrir le capital du groupe étatique à des investisseurs privés. Une opération très attendue, qui aurait été la plus ambitieuse opération à ce jour dans le cadre des réformes d'"actionnariat mixte" engagées par le gouvernement. Une opération ambitieuse Dans un communiqué publié le 16 août dans la soirée, China Unicom assurait que son conseil d'administration avait approuvé la vente de participations à une dizaine d'investisseurs. Parmi les acquéreur...