Le géant chinois des télécoms, Huawei, a lancé le 26 juillet son premier portable 5G à usage commercial à Shenzhen, où se trouve son siège.

La compagnie ouvre ainsi la voie au monde mobile 5G à haut débit. He Gang, chef de la division de téléphonie mobile de Huawei, a expliqué lors de la cérémonie de lancement que « Huawei Mate 20 X (5G) avait obtenu la première licence d’accès au réseau de 5G en Chine ».

Le smartphone est alimenté par le Balong 5000, le premier jeu de puces 5G multi-codes 7nm de Huawei avec le Kirin 980. Il devient ainsi le seul portable 5G bimode au monde prenant en charge simultanément les systèmes autonome / non autonome (SA / NSA), a-t-il ajouté.

Huawei a commencé à prendre des commandes pour ce portable le jour de sa sortie, au prix de 6 199 yuans (environ 790 euros). Le portable arrivera sur le marché le 16 août.

Lors de cette cérémonie, Huawei en a profité pour annoncer la sortie prochaine de ses écrans intelligents équipés de son propre système d’exploitation Hongmeng. Cette sortie aura lieu dès que le géant entrera sur le marché des téléviseurs.

Selon Yu Chengdong, président-directeur général des affaires de consommation de Huawei, « les écrans intelligents peuvent connecter plusieurs appareils, même de plusieurs marques, et devenir également un centre de contrôle pour les systèmes de maison intelligente ».