dimanche, mars 24

Étiquette : Yi Jing

L’origine de la vision chinoise de la paix favorable aux pays africains
COIN DES IDEES

L’origine de la vision chinoise de la paix favorable aux pays africains

Chacun pays a sa réalité et sa particularité. Le jugement des questions doit effectivement construire la base de vivre ensemble pour une coopération de bénéfice mutuelle. On n’a pas la même culture avec les anciennes colonisatrices dont nous sommes tous victimes. Le préjugé relatif à la présence de la Chine en Afrique est souvent à partir du compte du cliché d’anciens colonisateurs historique sans  la considération de la réalité du changement. Le changement dont les anciens colonisateurs n’acceptent pas. Effectivement, n’a pas l’intention d’isoler ou imposer aucun pays indépendant. Elle insiste, depuis la fondation de la république, à une politique diplomatique non-ingérence. Elle n’exporte pas le modèle chinois, mais partage le fruit de sa politique de l’ouverture et de la réforme d...
CULTURE

La Fête du Double neuf, honneur au chrysanthème

La fête du Double Neuf est aussi la fête du Double Yang (重阳节 : Chóngyángjié : fête de la répétition du yang) car le chiffre neuf est un chiffre Yang (6 est un chiffre Yin). Malgré ses origines obscures, la fête du neuvième jour de la neuvième lune, soit la dernière lunaison de l'automne, est mentionnée dans des écrits de l'époque des Han occidentaux décrivant la vie dans Chang'an, la capitale. Selon le YI Jing, les deux chiffre neuf ont une même prononciation en chinois que le mot longévité. Ainsi, les ancêtres chinois pensaient que c'était un jour propice qui méritait d'être célébré. Afin de célébrer cette journée, il est de coutume de gravir une hauteur pour se prémunir des épidémies. Cette coutume aurait été transmise depuis l'antiquité. D'où son autre appellation : la « fête o...
Chine impériale, CULTURE, Histoire

Les Trois Augustes, prédécesseurs de la civilisation

Les Trois Augustes (San Huang) - Fu Xi, Nu Wa et Shennong - sont les dieux créateurs de la civilisation chinoise. D’aprés la mythologie, le monde chinois serait né suite à la mort du géant, Pangu, qui sortit d'un œuf représentant le monde. Ses parasites ont donné naissance aux Trois Augustes. D'après la mythologie chinoise, Pangu est le premier être sorti du chaos originel, représenté par un oeuf. A sa mort, le panda aurait créé le monde, dans lequel vivent les hommes. Lors de son éclosion, l’œuf aurait fait naître le ciel rond, la terre carrée et Pangu, accompagné d'un dragon, d'un phénix, d'une licorne et d'une tortue. Le souffle du panda devint le vent et les nuages, son œil gauche le soleil, son œil droit la lune, ses membres représentent les 4 points cardinaux, tandis que son sang ...
Un autre zen du Lao Tseu
COIN DES IDEES, CULTURE

Un autre zen du Lao Tseu

La dualité est une notion philosophique qui apparaît dans un premier temps dans le livre Yi Jing (le premier livre chinois sans écriture datant de 7 000 ans, intitulé Livre du changement ou de la transformation), pour être ensuite utilisée dans toutes les œuvres ancestrales chinoises, et analysée dans le livre de Lao Tseu en particulier. Le livre sans écriture se distingue par une coupure de tout hexagramme en 2 trigrammes à l'endroit où se situe l'homme (l'homme prend les 2 lignes au milieu de l'hexagrammes, tandis que le ciel prend les 2 en haut et la terre 2 en bas). Ainsi, l'homme séparé en 2 parties dispose d'un défaut, ou d'un pêché, dont les chinois ont mis à jour la notion du zen pour connecter les deux en défaut, face à sa dualité. Comment faire une passerelle pour répare...
Le « Yi Jing à la porté de tous »
CULTURE, Livres

Le « Yi Jing à la porté de tous »

Sorte de Yi Jing pour les Nuls, Jean-René Dufour propose un ouvrage à "la porté de tous" pour comprendre ce  système ancestral de signes binaires pouvant être utilisé pour des divinations. Comme Cyrielle J.-D. Javaray, fondateur du Centre Djohi l'écrit, Jean-René Dufour tente "d'apporter le Yi Jing à tous ceux qui, comme lui, n'avaient pas besoin d'apprendre le chinois pour savoir distinguer un trait continu d'un trait redoublé". Le livre est présenté comme "un cours d'initiation au Yi Jing", "d'une mise en forme la plus simple possible d'un système de décryptage des codes-traits que sont les hexagrammes". Il s'agit de symbole constitué de trait yīn et de trait yáng, au nombre de 74, résultant de la combinaison de deux trigrammes. Découpé en 4 chapitres, cet ouvrage d'une centaine...
La sagesse du livre de changement (YI JING) et son inspiration dans la vie
COIN DES IDEES, CULTURE

La sagesse du livre de changement (YI JING) et son inspiration dans la vie

Dans les écritures figuratives chinoises, le YI (changement) s'écrit comme 易, composé d'un soleil et de la lune dessus et dessous. Ainsi, il représente le changement entre la journée et la nuit, une évolution régulière entre le Yin et le Yang, car la lune fait le Yin, le soleil fait le Yang dans sa culture millénaire. Or le Yijing remonte à plus de 7 000 ans, du temps des nœuds de paille, bien avant la création de l’écriture. Il est donc considéré comme le plus ancien texte chinois, et l'ouvrage fondamental de la pensée chinoise. Ce livre sage explique, de manière simple, l’évolution du monde, de la vie, à travers une analyse de l’enjeu et de la vision des oracles, parfois fanatique. Cet ouvrage se caractérise par la simplification de la vie, concentré entre le Yin et le Yang. Il é...
La calligraphie chinoise, un art à part entière
Arts, CULTURE, Histoire

La calligraphie chinoise, un art à part entière

Du concept taoïste Bagua à l’unification de l’écriture chinoise, la calligraphie chinoise est parvenue à évoluer au cours des siècles. Passant de l'état de trigramme à sinogramme, puis de caractères traditionnels à simplifiés, la calligraphie chinoise s'est transformée avec sa société. La calligraphie typiquement chinoise chinoise est appelée shu fa (书法 ), ce qui signifie l'« art de tracer » ou l'« art de tracer des traits » : littéralement, shu 书 signifie écrire et fa 法, méthode. Calligraphier possède une dimension artistique et spirituelle, car le but du calligraphe est de former le caractère le plus parfait possible. La calligraphie est un art à part entière, qui demande beaucoup de discipline. Elle s’apparente également à un mode de développement personnel tant sur le plan phys...