mardi, juillet 16

Taïwan ouvre ses portes aux touristes et voyageurs d’affaires chinois

Le gouvernement taïwanais a déclaré le 24 août qu’il autoriserait de nouveau les touristes et les voyageurs d’affaires chinois à se rendre à Taïwan à partir du mois d’août, afin de relancer les échanges interrompus par la pandémie de COVID-19 et les tensions croissantes avec la Chine.

La Chine, qui autorise progressivement ses ressortissants à se rendre dans un grand nombre de destinations touristiques, n’a pas encore régularisé le trafic vers Taïwan.

En 2019, la Chine a cessé d’accorder des permis de tourisme individuels à Taiwan, dans un contexte de tensions croissantes. Le Conseil des affaires continentales de Taïwan, qui élabore la politique à l’égard de la Chine, a déclaré que les hommes d’affaires chinois seraient autorisés dès le 28 août à demander des visas de courte durée, et qu’à partir du 1er septembre, les Chinois qui vivent dans des pays tiers seraient autorisés à se rendre à Taïwan en tant que touristes.

« Les groupes de touristes chinois seront néanmoins limités à 2.000 arrivées par jour, mais la date effective de mise en œuvre de cette mesure dépendra de la réaction du gouvernement chinois », a ajouté le Conseil dans un communiqué.

« Nous espérons que la partie continentale prendra également des mesures et nous rejoindra à mi-chemin pour faciliter la promotion et la mise en œuvre des plans », a-t-il ajouté. La Chine n’a pas encore réagi à cette annonce, selon l’agence de presse Reuters.

Le tourisme n’est pas un pilier de l’économie taïwanaise, axée sur la technologie, mais l’île est une destination de plus en plus à la mode pour les touristes, principalement asiatiques, attirés par sa gastronomie réputée, son histoire et ses montagnes. Taïwan s’est fixé pour objectif d’accueillir 6 millions de touristes cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *